Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 ...>...>>... 760
Comment poster un commentaire ?


TANGERINE DREAM
STRATOSFEAR


Le 10 Septembre 2019 par LEO

@ FRANçOIS

Ta réticence à la musique de TANGERINE DREAM et Klaus Schulze peut s'expliquer tout simplement parce qu'Aphex Twin et Boards Of Canada ne font pas du tout le même style de musique électronique que celle des vétérans TANGERINE DREAM et Klaus Schulze !
L'electro pratiqué par Aphex Twin et Boards Of Canada est plus dans un genre Drum 'n' Bass avec une rythmique Jungle assez prononcée alors que l'electro Berlin-School de TANGERINE DREAM et Klaus Schulze est plus proche de l'ambient même si l'on y retrouve des thèmes et des mélodies (surtout chez TANGERINE DREAM).
Kraftwerk est parti d'une musique électronique expérimentale au tout début des 70's pour arriver à de la pop électronique à la fin de la décennie et pour le reste de sa carrière, donc j'arrive très bien à comprendre que tu as plus d'attirance pour ces derniers parce que l'élement rythmique est sans doute plus proéminent dans leur musique que chez TANGERINE DREAM et Klaus Schulze.
À l'inverse de toi, je n'aime pas l'electro d'Aphex Twin et Boards Of Canada (trop axée sur la rythmique pour moi) mais j'apprécie l'electro façon Berlin-School ou l'ambient que pratique Brian Eno, Steve Roach & co. par contre je te rejoins sur Kraftwerk ! mais il y a tellement de courants différents dans la musique électronique, qu'il y en a pour tous les goûts c'est bien là le principal !





TANGERINE DREAM
STRATOSFEAR


Le 10 Septembre 2019 par FRANçOIS

C'est fou ça, alors que je suis plutôt fan de musique électronique, que j'aime le style Aphex Twin, Boards Of Canada, que chez les plus anciens Kraftwerk ça passe très bien, je reste totalement hermétique à la musique de TD (ou de KS, qui est à peu près la même)...





TANGERINE DREAM
CYCLONE


Le 10 Septembre 2019 par JIPE CHERBOURG


J’adore cet album. J’avais débuté l'écoute de TD avec Zeit qui ne m’avait pas vraiment emballé. C’était dans les années 70, et l’adolescent que j’étais préférait déjà la musique des Pink Floyd. Lorsque je me suis rendu à la médiathèque et que je suis tombé sur les deux cassettes de Cyclone et Force Majeure, j’ai tout de suite été conquis par ces deux albums. Pour moi, c’était la musique qui me convenait à l’époque et, 40 ans après, je dois dire que je suis toujours autant sous le charme. Et, pour moi, Tangerine Dream est avant tout ces deux albums. Ma jeunesse fout le camp, mais quand je les écoute, j’ai toujours 15 ans.





TANGERINE DREAM
STRATOSFEAR


Le 10 Septembre 2019 par JIPE CHERBOURG


Pour Aigle Blanc, depuis quand « harmonica » est au féminin ? Sinon, bonnes chroniques. J'adhère en totalité.





STROMAE
RACINE CARRéE


Le 10 Septembre 2019 par NONO


@François... en fait, je pense que c'est par la cruelle absence de vrais génies qu'on préfère dire "un tel est le nouveau.... (x ou y)".
Et même le mot "génie" est dangereusement galvaudé.
Vous imaginez Jacques Brel chantonner "Méouététupapa, papaoutai, papaoutai"...
Qu'est ce que j'me marre !!





Ludwig Van BEETHOVEN
SYMPHONIE N°3 HéROïQUE (KARAJAN)


Le 09 Septembre 2019 par CLANSMAN57


J'ai généralement du mal avec le Scherzo...
Son caractère vif et humoristique a tendance à me laisser de marbre.
Le Scherzo présent sur cette partition ne fait pas exception à la règle.
Je préfère encore son ancêtre, le Menuet, malgré son caractère princier, il sonne plus noble et léger à mes oreilles.
Ainsi soit-il, c'est le mouvement le plus court, passons.

La section qui me passionne le plus, c'est cette remarquable polyphonie lors de la "Marche funèbre", cette sensation d'élévation (effet recherché par Beethoven durant cette Symphonie) dans un décorum dramatique me subjugue...
J'ai rarement entendu une polyphonie aussi maîtrisée, parfaitement harmonisée, très lisible et jouissive.
La fugue du "Finale" est également remarquable, mais disons qu'elle se mérite un peu plus...
Bon, c'est une fugue, c'est normal, il faut toujours faire preuve de patience avec ce type d'exercice.

Chisptouille fait bien de préciser qu'il s'agit d'une oeuvre au caractère novateur pour l'époque.
Une oeuvre charnière en somme.
Beethoven confessait à un ami violoniste qu'il n'était que très peu satisfait de ce qu'il avait accompli jusqu'à présent.
Une envie de bousculer les codes, en érigeant une architecture plus dense et plus touffue par rapport à son propre passif et celui de ses confrères.

Il est vrai qu'elle est rarement citée en référence à titre comparatif avec les 5, 7 et 9 (qui vaut également son 5*, avec davantage de recul), mais elle ne fait aucunement pâle figure face à celles-ci.

Brillant!









ASTRAL PROJECTION
THE ASTRAL FILES


Le 09 Septembre 2019 par MR TINKERTRAIN

Putain je viens d'apprendre, effaré, que Robert Miles est mort il y a deux ans déjà. A l'âge de 47 ans d'une longue maladie. RIP papa de la Dream. RIP le mec qui a créé des dizaines de DJ comme Guetta et D'Agostino. RIP le mec qui fait un putain d'album electro nommé Organik. RIP le mec qui a osé faire un disque electro avec l'immense percussionniste et jazzman Trilok Gurtu. RIP le mec qui a fait dansé des milliers de personnes dont je fais partie en 1996 en discothèque sur un truc terrible jamais entendu auparavant...





PARADISE LOST
MEDUSA


Le 09 Septembre 2019 par CLANSMAN57


Je me suis terriblement emballé à l'époque avec cet album de Paradise Lost.
Le groupe m'a offert un opus rempli de Doom/Death comme je le souhaitais après "The Plague Within", c'est ainsi que j'explique mon enthousiasme...
Au final, je trouve l'ensemble fort moyen.

Ce n'est pas bien dramatique, sachant que leur discographie est jonchée de 15 albums et que seuls 4 me déplaisent: "Lost Paradise", "Shades Of God", "In Requiem" et "Medusa" donc.
Tout le monde ne peut pas en dire autant.





ZAZIE
ENCORE HEUREUX


Le 09 Septembre 2019 par FRANçOIS

Inversion des termes "pairs" et "impairs" dans le premier paragraphe, me semble-t-il...
J'écoutais Zazie à la fin des années 90... Plus depuis.
Tous ces instruments (orgue, vibraphone, flûte...), ça fait envie mais je suis quasi-certain que l'on n'en entend que quelques mesures dans un océan de programmations ou de décibels, comme de coutume dans ce genre de productions. Bien dommage.





STROMAE
RACINE CARRéE


Le 09 Septembre 2019 par FRANçOIS


Pour paraphraser Laurent Gerra :
"Après Zaz la nouvelle Piaf et Stromae le nouveau Brel... je suis pas sûr d'avoir envie qu'on découvre le nouveau Brassens..." :-)





Les RITA MITSOUKO
COOL FRéNéSIE


Le 09 Septembre 2019 par FRANçOIS

Je ne dirais pas que c'est mauvais mais juste que ça ne me plaît pas : y'a plus de "tube" ! Ce sont loin d'être les seuls dans ce cas.





FLEETWOOD MAC
MYSTERY TO ME


Le 09 Septembre 2019 par SGT JAKKU


Mystery To Me contient beaucoup de riffs de guitares très rock et groovy. A ce propos, 'Somebody" est valable surtout pour la performance pêchue et énergique du groupe car il est vrai que le titre est le plus simple du disque.
Globalement, "Mystery..." assure mais retombe un peu sur le dernier tiers qui tire en longueur. Un disque un peu bancal en somme mais avec des perles comme "Hypnotized" (le meilleur numéro), "Emerald Eyes", "Miles Away" pour Welch et "Believe Me", "Just Crazy Love" pour Christine Mcvie.
Note : 3,5.





DEEP PURPLE
SHADES OF DEEP PURPLE


Le 09 Septembre 2019 par LEO


Les premières répétitions de DEEP PURPLE eurent lieu en Mars 1968 et en Mai de la même année, ils enregistrent déjà leur tout premier album !
Pour le premier 33t d'un groupe à peine créé deux mois auparavant, ce Shades Of Deep Purple est franchement un bon disque ! certes, il est empreint d'un charme suranné marqué par les Swinging Sixties mais cela lui donne un certain cachet.
Evidemment, la sonorité très pop-rock-psychédélique de l'ensemble n'est déjà plus très originale en cette année 68 et le groupe chasse sur les terres de Vanilla Fudge mais le groupe n'en est qu'à ses débuts et n'a pas encore forgé son style, bien que les musiciens ne manquent pas de personnalité ! en premier lieu Ritchie Blackmore avec son jeu fougueux marqué par Jeff Beck et Jimi Hendrix, ainsi que Ian Paice et sa frappe agile et jazzy. le jeu de Jon Lord n'est pas encore empreint de classicisme mais il possède un esprit baroque que l'on retrouvera bien plus dans les deux albums à venir. le jeu de basse de Nick Simper est mélodique et plus classique. quand au chant de Rod Evans, il révèle quelques intonations proches d'Elvis Presley. dans ce contexte pop-rock-psychédélique, ce mélange donne une couleur toute particulière à la musique du groupe.
Sur huit titres, on retrouve une moitié de compos originales pour une autre de reprises (chose assez courante à l'époque, il n'y a qu'à voir Truth le premier album de Jeff Beck !).
Parmi les titres marquants, il y a l'instrumental psychédélique en ouverture intitulé "And The Address", "Hush" la reprise de Joe South chantée à l'origine par Billy Joe Royal en 1967 (et dont cette cover n'est pas si éloignée), le joli et poppy "One More Rainy Day", le puissant "Mandrake Root" qui sera l'un des rares morceaux de cette époque à être repris par Ian Gillan aux débuts du PURPLE Mk 2 et enfin l'énergique "Love Help Me" qui me fait un peu penser aux Who de cette époque (avec quelques choeurs Beatlesiens en plus).
Pour être franc, les trois autres morceaux ne sont pas mauvais mais ils font un peu pâle figure par rapport au reste.
"Prelude: Happiness/I'm So Glad" est un assemblage un peu incongru d'un instrumental baroque composé par le groupe et d'une cover du Bluesman Skip James (dont Cream avait déjà fait une reprise en 66).
"Help!" des Beatles est interprété comme une ballade mélancolique en contraste total avec la version originale des Fab-Four, cependant il paraitrait que John Lennon ait grandement apprécié la version donnée par DEEP PURPLE et que c'était l'intention première de son auteur de donner une telle couleur à sa compo à l'origine (et depuis, beaucoup d'artistes dont Tina Turner et Roy Orbison l'ont interprété de cette manière).
La cover de "Hey Joe" est un peu particulière avec son introduction grandiloquente et je trouve qu'elle a tendance à traîner la patte tout du long. pas convaincu (j'en reste à la cover de la Jimi Hendrix Experience !).
Ce Shades Of Deep Purple n'est pas un grand disque mais il est néanmoins très sympa et toujours fort agréable à l'écoute plus de cinquante ans après sa sortie.
La version remastérisée en l'an 2000 ajoute "Shadows" un mid-tempo enregistré durant les sessions de l'album, une version instrumentale de "Love Help Me", une prise alternative de "Help!", une version de "Hey Joe" pour la BBC et "Hush" en live pour un passage tv aux States.





Pierre BACHELET
ELLE EST D'AILLEURS


Le 08 Septembre 2019 par CLANSMAN57

"Elle est d'ailleurs" est magnifique, sa renommée est amplement méritée.
Je ne connais pas le reste, j'ai préféré investir dans une compilation 15 titres qui s'intitule "Les plus grands succès de Pierre Bachelet" (2006).
L'ensemble de ces chansons sonne synthétique, mais il y a un quelque chose d'éthéré en plus de ça qui fait que ça passe bien, c'est le premier point que j'ai relevé.
Le second point concerne les paroles, la plupart sont écrites par Jean-Pierre Lang.
J'étais étonné, car j'ai parfois pu lire que Pierre Bachelet est un poète...

C'est pas l'artiste français que je préfère, il a cependant certaines chansons qui sont jolies, comme "Les Corons", "Emmanuelle", Marionnettiste", Yé yé les tambours", "En l'An 2001", "Pleure pas Boulou", "Flo".
Il a quelque chose d'attachant.





FLEETWOOD MAC
PENGUIN


Le 08 Septembre 2019 par SGT JAKKU


Je suis très fan de "Bright Fire". Bob Welch a un style bien à lui et un goût prononcé pour les accords jazz faits de 6ème, 7ème et 9ème assez rares pour le soft rock de l'époque mais qui deviendront monnaie courante dans la West Coast, période Yatch Rock (Steely Dan).
A côté de ça, il est vrai que "Penguin" souffre d'un grand classicisme et ne parvient pas à marquer les esprits. Mêmes les chansons de Christine ne sont pas très inspirées et à chacune, il leur manque un petit quelque chose.
Note : 2,5.





FLEETWOOD MAC
FUTURE GAMES


Le 08 Septembre 2019 par SGT JAKKU


C'est vrai que c'est un très bon disque mais je lui préfère "Bare Trees", mieux équilibré entre des passages dynamiques et calmes. La voix de Bob Welch est vraiment sous-mixée sur "Future Games" (peut-être pas très à l'aise sur ce titre), ce qui peut faire perdre un peu le fil de la chanson. Et c'est avant tout l'album qui introduit un des éléments essentiels à FM : Christine Mcvie qui s'imbrique dans le groupe d'une manière totalement naturelle et évidente.
Note : 3,5.





DIRE STRAITS
BROTHERS IN ARMS


Le 07 Septembre 2019 par CLANSMAN57

@Nono:
Adèle, j'aime beaucoup son second disque.
Et Cats On Trees, c'est sympa, ils étaient passés dans mon village il y a quelques mois et je n'y suis même pas allé:)
Je vais voir pour les deux autres, je crois avoir déjà écouté quelques chansons de London Grammar aussi.

Merci!





DIRE STRAITS
BROTHERS IN ARMS


Le 07 Septembre 2019 par NONO

@CLANSMAN57 : Si tu aimes les voix féminines, je ne pourrais que trop te conseiller, dans un registre plus récent :
* BIRDY (avec les titres : Wings, People help the people...)
* LONDON GRAMMAR (Wasting my young years)
* CATS ON TREES (Sirens call)
* Et bien sûr la superbe ADELE dont je suis fan inconditionnel !





Peter FRAMPTON
FRAMPTON COMES ALIVE!


Le 07 Septembre 2019 par JIPE CHERBOURG


Tout à fait d’accord avec le commentaire de Kingbee. C’est un album dont les chansons ne sont pas transcendantes mais qui accrochent malgré tout. Un témoignage de ce qui se faisait dans les années 70, en fait, parce que l’on se permettait des improvisations à n’en plus finir, mais qui faisaient du bien dans les cages à miel parce que c'était organique et que les musiciens jouaient aussi avec le public. Rien que pour les trois titres cités, l’achat de l’album vaut de coup, même si certains pourraient être rebutés par la talkbox, mais c’est ce qui fait le charme de ce disque. À propos, j’avais lu que Frampton était le « meilleur » joueur de Talkbox sur la planète Rock... euh, ouais, si on veut... ce n’est pas un instrument, ce truc, c’est juste un effet 😂...
Les morceaux acoustiques sont dispensables mais l’album reste malgré tout parfaitement équilibré. À noter, une version 18 titres existe. J’ai acheté cette version avec une remasterisation digne de ce nom : les instruments sont super bien produits et font de ce live un disque fortement recommandable (ce son est tellement bon que l’on pourrait croire à de l’overdub en studio)
Note réelle 4,5/5 arrondie à la note supérieure en raison de la clarté du son.





The MIDNIGHT
ENDLESS SUMMER


Le 07 Septembre 2019 par BORAHKRETH


Bon, un an plus tard, je retire ce que j'ai dit, il est vraiment, VRAIMENT excellent, et je suis impatient de bientôt les voir sur Strasbourg... mais je préfère quand même Nocturnal, qui lui vaut un 5/5 sans discuter rien que pour les 2 premières tracks qui sont jouissives comme pas permis, et rarement un album m'a autant enthousiasmé ces dernières années en terme de trucs pops et catchy, qui sont habituellement à l'antithèse de ce que j'aime. Crystaline quoi putain, ça devrait détrôner Africa de TOTO une descente de tom aussi géniale !

Et je suis parfaitement d'accord avec Seijitsu : il est incompréhensible que Jason ne soit pas au top 50 tellement c'est un putain de tube !







Commentaires :  1 ...<<...<... 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 ...>...>>... 760






1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod