Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Léo Ferre , Sanseverino
 

 Site Officiel (656)

Bernard LAVILLIERS - Causes Perdues Et Musiques Tropicales (2010)
Par RAMON PEREZ le 3 Septembre 2020          Consultée 315 fois

A chaque fois qu’il y en a un qui disparait, on se demande qui est-ce qu’il reste pour reprendre le flambeau. De cette génération de plus ou moins septuagénaires qui ont tant marqué la musique et la chanson française, pour laquelle il est l’heure d’être élevée au pinacle final, la vie s’est chargée d’éliminer la plupart de la course au titre, les laissant à un passé aussi glorieux qu’éternel. SOUCHON et CABREL sont en préretraite. GOLDMAN est porté disparu depuis un moment, HIGELIN est lui vraiment parti. Même le fan le plus acharné de RENAUD (et j’en suis pas loin) est forcé de reconnaitre que la qualité en a quand même pris un sacré coup ces derniers temps. LE FORESTIER ne parle plus qu’à ceux qui se souviennent encore de lui. Alors, oui, le dernier des géants, aujourd’hui, c’est lui : LAVILLIERS*.

Lui qui enchaine avec constance depuis 1997 (Clair obscur) des albums à la solidité imparable, à l’exception du plus faible Arrêt sur images – nonobstant l’immensité des « Mains d’or ». Aussi sûr de son fait qu’un BRASSENS, autant alerte qu’un FERRE, Nanard ne faiblit pas malgré le temps qui passe. Bien au contraire, sa vieillesse est des plus enviables. Dans toute cette période de sa carrière, à la qualité déjà peu commune, il y a pour moi un album qui réussit l’exploit d’être encore un cran au-dessus, historique, celui de 2010. Pourquoi celui-là et pas les très bons Carnets de bord ou Cinq minutes au paradis ? J’aurai bien du mal à l’expliquer clairement.

Evidence de la subjectivité. Ces Causes perdues m’ont parlé dès la première écoute. Tout m’y semble parfaitement équilibré, à sa place. Sans prétention, rendant même judicieuses les quelques facilités retenues. Un festival de mélodies délicieusement naturelles bien que recherchées. Un son pesé au milligramme, agrémentant au mieux des arrangements fort variés et d’une finesse savoureuse. La voix du chanteur reposée, sans être faible pour autant. Une plume qui a rarement été aussi précise, attachante même dans ses moments les moins inspirés. L’impression, assez rare, que ce disque est parfaitement ce qu’il doit être, revient à chaque écoute.

Et « Angola ». Quelle chanson, punaise. De celles qui te disent que malgré tout la vie est unique, du haut des six décennies de son auteur. Impensable réussite pour un plus jeune, une formidable façon de magnifier l’âge qui doit bien-sûr beaucoup à l’insondable profondeur amenée par le confrère de circonstance. Mettre un tel titre en ouverture pourrait paraitre ambitieux tant la barre est haute. D’une sérénité impeccable, LAVILLIERS prouve que c’était bien la chose à faire en maintenant le niveau tout du long. Depuis les notes de l’accordéon de Xavier Tribolet animant « L’exilé » jusqu’à celles du Spanish Harlem en conclusion de l’enregistrement, avec une vitalité digne d’être appelée « art ». Un immense album.

* Bon OK, il y a aussi THIEFAINE qui vieillit très bien, mais reconnaissons qu’il reste malgré tout plus confidentiel que le stéphanois.


A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par RAMON PEREZ :


TêTES RAIDES
Viens ! (1997)
Le sens de la vie




TêTES RAIDES
Le Bout Du Toit (1996)
Comme à la maison


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
   RAMON PEREZ

 
   (2 chroniques)



- Bernard Lavilliers (chant, guitare)
- Mino Cinelu (batterie, percussions)
- Cyril Atef (batterie, percussions)
- Fred Pallem (arrangeur)
- David Donatien (claviers)
- Oscar Hernandez (pianiste)
- Cyril Atef (percussions)
- Xavier Tribolet (guitares, claviers)
- Spanish Harlem’s Orchestra (cuivres)


1. Angola
2. L'exilé
3. Causes Perdues
4. Je Cours
5. Sourire En Coin
6. Possession
7. La Nuit Nous Appartient
8. Coupeurs De Cannes
9. Identité Nationale
10. La Côte Des Squelettes
11. Cafard



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod