Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK ROCK  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Seven Nations, Runrig, Acoustic Revolution
- Membre : John Jones , Ray Cooper
 

 Site Officiel (267)
 Interview John Jones (232)

OYSTERBAND - My Country Too (2017)
Par GEGERS le 1er Août 2017          Consultée 279 fois

Ce pays, c'est aussi le mien. Voilà, il fallait que ce soit dit, et c'est bien dit. OYSTERBAND, qui ne s'est pas manifesté sur disque depuis 2014 et le formidable Diamonds on the Water, est sorti de son silence radio pour proposer ce nouveau morceau, « My Country Too ». Pas d'album en prévision (malheureusement), pas de promotion à faire, juste le besoin de balancer un morceau aux allures de manifeste. Ce n'est pas une nouveauté: le groupe en général, et son chanteur John Jones en particulier, ont toujours pris à bras le corps les problèmes qui stigmatisent la politique et la société britannique, les transformant en morceaux aux allures de pamphlets. La politique Thatcher, les problèmes écologiques (« We'll Be There » sur l'album The Shouting End of Life), OYSTERBAND prend tout cela à bras le corps. Le Brexit, les décisions à l'emporte-pièce et contre-productives de Theresa May, l'isolationnisme rampant de l'Angleterre, tout cela à inspiré le groupe, qui réagit en proposant ce « My Country Too » en guise d'exutoire.

Le ton reste modéré. Les tonalités folk-rock et la répétition des mêmes motifs mélodiques peuvent évoquer l'univers de MIDNIGHT OIL. D'autant plus que les ambiances sont plus électriques qu'acoustiques et que le morceau se voit dépourvu du violon, pourtant marque de fabrique du groupe, ici remplacé par une mandoline. Les droits des femmes, l'accueil des migrants, le respect des différences, le dos tourné à l'Europe... Ce sont bien ces thèmes qui animent actuellement les Grands-Bretons (et, par extension, une bonne partie des Européens) qui sont ici passés au tamis de l'écriture ciselée et percutante de John Jones et de ses acolytes.

Ce morceau n'est pas le morceau du siècle, mais c'est un titre brut de décoffrage. Comme on perce un bouton, OYSTERBAND sort un morceau qui réaffirme ses valeurs et ses engagements. Pas vraiment un brulôt, plus une preuve supplémentaire de l'humanisme du groupe anglais. Car la flamme, décidément, n'est pas prête de s'éteindre.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Antje DUVEKOT
Toward The Thunder (2016)
Les mécaniques du coeur




BARDIC
Discover (2004)
Quatre bras, c'est déjà beaucoup


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. My Country Too



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod