Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Seven Nations, Runrig, Acoustic Revolution
- Membre : John Jones , Ray Cooper
 

 Site Officiel (451)
 Interview John Jones (414)

OYSTERBAND - Wonders Are Passing (2021)
Par GEGERS le 23 Février 2021          Consultée 208 fois

Dans une ambiance crépusculaire, dans un monde où on ne distingue plus guère les sheriffs des bandits, le spectre de l'effondrement global de la civilisation faire rire les sceptiques, les convaincus du capitaliste, réjouit les je-m'en-foutistes et attriste autant qu'il révolte nombre de passagers du vaisseau Terre, parmi lesquels une part d'artistes. Pour rajouter au marasme ambiant, ces derniers qui jouent pourtant le rôle de lanceurs d'alertes se voient muselés depuis plusieurs mois, interdits de se produire en spectacle, la seule parole laissée étant accordée aux artistes "bankable" invités sur les divers médias.

Les espèces s'éteignent les unes après les autres, et nos chanteurs et musiciens favoris n'échappent pas à cette extinction de masse. "Les merveilles agonisent", pour tenter une traduction maladroite du titre que nous présentent aujourd'hui les vétérans du folk britannique OYSTERBAND, qui reviennent à point nommé avec un nouveau morceau aux allures de fin d'une ère. Alors que le groupe s'est fait plutôt discret depuis la fin des années 2010, proposant uniquement un single en 2017, voici qu'il nous laisse espérer la sortie d'un nouvel album studio pour cette année. Tandis que nous croisons les doigts, voici ce "Wonders Are Passing" enregistré à la maison, mais dont le son et les arrangements sont dignes d'un travail en studio d'enregistrement. Musicalement, ce morceau s'inscrit dans la droite lignée du style pratiqué par le groupe depuis de nombreuses années, à savoir un folk doux-amer, porté par le mariage subtil entre guitare acoustique et violon / violoncelle, la voix chatoyante de John Jones étant la cerise sur un gâteau certes épuré mais particulièrement savoureux.

Interprété en concert par le groupe en 2019, OYSTERBAND est le témoignage d'impuissance d'un groupe d'humains qui ne peut constater la destruction des espèces et de leurs espaces. Pour un groupe qui a toujours, dans ses paroles, accordé beaucoup d'importance aux lieux, à leurs significations et à ceux qui les peuplent, la réalisation de l'inéluctabilité de la chose est un déchirement. Pour autant c'est une musique apaisée que nous propose OYSTERBAND. Comme l'acceptation d'un effondrement que l'on peut désormais simplement rendre poétique. Si les couplets se font sombres, chiches en mélodies auxquelles se raccrocher, ce n'est que pour mieux souligner la puissance d'un refrain splendide dans sa retenue, porté par un savoir-faire de plus de 45 ans. En fin de morceau, le violon vient construire des mélodies nouvelles et envoûtantes, porteuses du même espoir que l'on sent poindre dans les paroles du dernier couplet.

"Wonders are Passing" est tout sauf le morceau anodin que la sortie peu médiatique et l'absence de support physique pourrait laisser penser. Il y a là toute l'essence des OYSTERBAND, qui livrent un morceau finalement presque autant politique que ses prises de position en faveur des ouvriers dans les années 90 : ici, c'est la vie et les écosystèmes qui sont en jeu, et ils bien plus qu'on dénonce leur destruction sous prétexte d'une croissance odieuse dans ses fondements. Un morceau puissant dans sa modestie.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Xavier RUDD
Storm Boy (2018)
Abattre les murs et défier les obscurantismes.




ACOUSTIC REVOLUTION
Haunted By Numbers (2012)
L'acoustique, c'est la trique


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Wonders Are Passing



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod