Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Seven Nations, Runrig, Acoustic Revolution
- Membre : John Jones , Ray Cooper
 

 Site Officiel (264)
 Interview John Jones (229)

OYSTERBAND - English Rock 'n' Roll The Early Years 1800-1850 (1982)
Par GEGERS le 13 Mars 2017          Consultée 249 fois

Il faut bien reconnaître que les cinq premiers albums d'OYSTERBAND sont d'un accès plutôt difficile. Si le groupe parvient, peu de temps après sa création, à se professionnaliser rapidement, il le fait en constituant son répertoire de reprises de morceaux traditionnels issus du "canon" folk britannique, nous sommes ici encore loin du rock engagé qui deviendra la marque de fabrique du groupe à partir de la deuxième moitié des années 80. Si Jack's Alive, publié en 1980, était encore tâtonnant, English Rock'n'Roll voit la bande à John Jones proposer une musique plus construite et aboutie.

Ce deuxième album est le premier publié sous le nom "Oyster Band", et continue d'explorer l'immense vivier historique de la musique folk du Royaume-Uni. 11 titres, tous créés ou redécouverts entre 1800 et 1850 sont ici représentés, et si la mention "Rock'n'roll" qui figure sur le titre de l'album n'a strictement rien à voir avec son contenu, la matière ici proposée par le jeune groupe est de qualité. "Rufford Park/Bobbing Joe" se voit, par exemple, porteur d'une alchimie délicate et sympathique entre violon, accordéon et guitare électrique, construisant ensemble une trame mélodique certes aujourd'hui plutôt vieillotte, mais dont la production et l'interprétation soignée transforment en une sympathique pièce folk. Le groupe est audacieux, et n'hésite pas à faire appel à de véritables orchestrations, en témoigne l'instrumental "A Longport Hymn", également porté par une bien belle guitare classique sur laquelle viennent s'ajouter des violons délicats. Et puis il y a les voix. Celle de Cathy LeSurf, qui se fait tendre et flamboyante sur "Holligrave/Wayfaring Stranger", et celle de John Jones, moins éblouissante mais dont les harmonies apportent une plus-value indéniable à cet album.

Cela dit, l'opus ne change que peu d'humeur. Les ballades ici présentées sont le plus souvent lancinantes, et leur beauté reste relativement opaque pour qui ne nourrit pas un intérêt pour ce genre de travaux de redécouverte d'un patrimoine. La musique est parfaitement interprétée, mais on ne parvient pas à en retirer grand chose. Comme un livre voué à rester au fond d'une bibliothèque, mais qu'il faut tout de même avoir lu pour comprendre la suite de l'histoire, ce deuxième opus des OYSTERBAND est loin d'être un indispensable. Il s'agit avant tout d'une couche supplémentaire de ciment qui va permettre au groupe de définir son identité ultérieure. Pour amateurs éclairés.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Marie-annick LéPINE
J'ai Brodé Mon Coeur (2016)
Comptines intimistes et universelles




FIDDLER'S GREEN
Stage Box (1999)
Recommandé par l'OMS


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. The Prentice Boy
2. Rufford Park/bobbing Joe
3. Sons Of Freedom
4. A Longport Hymn
5. Annan Water
6. Abroad As I Was Walking
7. Bold Wolfe
8. Old Molly Oxford
9. Slippin' And Slidin'
10. The Dockyard Gate
11. Holligrave/wayfaring Stranger



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod