Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1983 Script For A Jester's...
1985 Misplaced Childhood
1987 Clutching At Straws
1989 Season's End
1997 This Strange Engine
1999 Marillion.com
2001 Anoraknophobia
2004 Marbles On The Road (ext...
2007 Somewhere Else
 

- Style : Pendragon, Iq, Ayreon
- Membre : The Wishing Tree , Gtr, Transatlantic, Steve Rothery
- Style + Membre : Fish, Steve Hogarth & R. Barbieri
 

 Site Officiel (1186)

MARILLION - Afraid Of Sunlight (1995)
Par DAVID le 20 Octobre 2006          Consultée 7849 fois

Enregistré à la va-vite juste après Brave, Afraid Of Sunlight marque une grosse rupture dans l'évolution, jusque là constructive, de Marillion. Il s'agissait avant tout de boucler le contrat avec EMI, une maison de disque qui ne soutenait plus le groupe ; la rentabilité des années 80 étant bel et bien terminée.
Nous sommes dans les années 90, Marillion avait réussi à se moderniser sur le chef-d'oeuvre Brave, mais un album aussi ambitieux était voué à l'échec, le prog était devenu ringard comme jamais !

A l'époque, on assistait à un rejet définitif des années 80, et même les vieilles gloires se sont mises en tête de virer tout ce qui est synthés, look permanenté et autres artifices ! Elles essayent même (parfois vainement) de sonner rock tout en reniant allègrement leur passé paillettes. Elles en sont toutes passées par là, que ce soit Toto, Simple Minds, Eurythmics ou même Depeche Mode version guitares sur Ultra.
Marillion suivra cette mode. Si Holidays In Eden avait déjà bien ouvert la brèche concernant le virage pop, le son de celui-ci était encore fortement ancré dans les années 80... on y retrouvait les guitares cristallines avec toute la reverb qui va avec, le gros son de batterie "poum-tchac-poum-tchac", quelques notes de synthés "FM". Ce disque était bon, loin de figurer parmi les meilleurs mais il aurait pu se tailler un joli succès si il était sorti dans les années 80 (en faisant abstraction du passé avec Fish bien entendu) ! Seulement voilà, en 1991, ce style de musique était déjà grillé. Seuls les plus grands ayant su s'adapter à temps, en ajoutant quelques bribes d'électro comme U2, ont survécu à ce changement de décennie.

Afraid Of Sunlight est un chef-d'oeuvre, oui, un chef-d'oeuvre... Il est d'ailleurs amusant de constater que pour mettre en avant les qualités de ce disque, on cite exclusivement sa seconde partie... ce qui sous-entendrait que la première n'a aucun intérêt ! Effectivement, il ne se passe pas grand chose : après la grandeur de Brave, place au minimalisme grandeur nature, moins on en fait et mieux c'est ! T'as pas compris coco ? C'est l'émotion qui prime, faut être "open", le prog c'est dépassé !
On attend désespérément qu'il se passe quelque chose, tout repose désormais sur la sensualité de celui qui aurait rêvé de devenir une pop-star. Pas grand chose à signaler, cela reste relativement pauvre, pas trop de technique, surtout pas, un ou deux pauvres arpèges étalés sur 5 minutes (Marbles reprendra ce principe), une ligne de chant plaintive tout le long (Kurt Cobain il est mort en plus, c'est triste !), voilà en gros ce qui nous attend sur Afraid Of Sunlight. Le calme plat, la misère !

Quelques éclats de temps à autres (le final de Gazpacho, le refrain de Cannibal Surf Babe, en clin d'oeil aux années 60), Marillion a encore de beaux restes. Passons sur les larmoyants Beautiful (la pire ballade de Marillion, sans rire, même si l'arpège de Steve Rothery a toujours ce son si caractéristique qui disparaîtra des albums suivants) et Afraid Of Sunrise, acoustique, soporifique, cette première partie ne laisse présager rien de bon en tout cas.

Ca s'anime davantage sur la suite, avec notamment Out Of This World, de loin le meilleur titre de l'album, le seul qui se rapproche de Brave et qui puisse être qualifié de "progressif". De là à le classer dans les sommets de la carrière de Marillion il n'y a qu'un pas... y'avait mieux sur Brave ! Mais Out Of This World se distingue tellement du reste qu'on a l'impression de détenir un chef-d'oeuvre. On regrettera juste que ce soit toujours aussi mou, seule la grosse production de Dave Meegan permet d'étoffer un peu ces morceaux, de les rendre plus attrayants. Preuve s’il en est que sans le cachet Meegan, le rendu live d'Afraid Of Sunlight ne vaut rien (cf. l'inutile double live Made Again).

Afraid Of Sunlight et Beyond You sont construites de la même façon : couplets très calmes, un minimalisme toujours insupportable avant que n'explose le refrain (enfin explose, façon de parler !), celui d'Afraid Of Sunlight est d'ailleurs répété inlassablement, jusqu'à écoeurement ! Reste King, un rock très "chébran" qui fait toujours son petit effet en concert, avec des claviers modernes, "tendances" et tout ! Au moins, il y a de l'animation sur ce classique, c'est déjà pas mal !

Si l'accueil réservé à Afraid Of Sunlight à sa sortie fut des plus mitigés (normal puisqu'il succède à Brave), on a assisté depuis à une revalorisation étonnante de ce disque... faut croire que les Radiation, Marillion.com, Anoraknophobia ont tellement déplu à certains fans depuis qu'Afraid Of Sunlight donne l'impression d'être génial à côté ! Ca ressemblerait presque à du nivellement par le bas tout ça ! Enfin, si virage pop il y a, This Strange Engine (plus acoustique), Radiation et Anoraknophobia (plus rock et électrique dans les deux cas) auront au moins l'immense avantage d'être plus dynamique et enthousiasmant que cet Afraid Of Sunlight (des tropiques !) qui fait juste figure d'album de transition entre les deux périodes en fin de compte.

A lire aussi en POP par DAVID :


FISH
Raingods With Zippos (1999)
Pop-prog




Ty TABOR
Safety (2002)
Album solo du chanteur-guitariste de king's x


Marquez et partagez





 
   DAVID

 
   MARCO STIVELL
   SUNTORY TIME

 
   (3 chroniques)



- Steve Hogarth (chant)
- Steve Rothery (guitare)
- Mark Kelly (claviers)
- Peter Trewavas (basse)
- Ian Mosley (batterie)


1. Gazpacho
2. Cannibal Surf Babe
3. Beautiful
4. Afraid Of Sunrise
5. Out Of This World
6. Afraid Of Sunlight
7. Beyond You
8. King



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod