Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1983 Script For A Jester's...
1985 Misplaced Childhood
1987 Clutching At Straws
1989 Season's End
1997 This Strange Engine
1999 Marillion.com
2001 Anoraknophobia
2004 Marbles On The Road (ext...
2007 Somewhere Else
 

- Style : Pendragon, Iq, Ayreon
- Membre : The Wishing Tree , Gtr, Transatlantic, Steve Rothery
- Style + Membre : Fish, Steve Hogarth & R. Barbieri
 

 Site Officiel (1186)

MARILLION - Seasons End (1989)
Par DAFKE le 14 Juillet 2006          Consultée 8268 fois

Au crépuscule des années 80, Marillion vit des moments difficiles. Son chanteur, compositeur charismatique, Fish, vient de quitter le groupe. Le vide laissé est terrible et beaucoup pensent que Marillion ne se relèvera pas de ce choc. Pourtant les musiciens orphelins vont trouver un remplaçant, en la personne de Steve Hogarth, et écrire le premier album de la deuxième partie de la carrière du groupe : Seasons End.

Cet album est sans doute un des meilleurs de Marillion. Il est parvenu à faire la fusion entre des morceaux simples et beaux et des morceaux complexes, typiques du rock progressif. Les trois singles ("Easter", "The Uninvited Guest" et "Hooks in You") furent d’ailleurs commercialement bien soutenus avec des clips qui passaient régulièrement sur MTV.

Tout commence par la très longue intro du morceau d’ouverture : "The King of Sunset Town". Honnêtement ce n’est pas mon préféré. Il m’arrivait souvent de commencer l’écoute de l’album par la deuxième piste. The King met longtemps à démarrer et je trouve sa mélodie et son refrain moins agréable que le reste de l’album. Mais je suis sûr que certains y trouveront leur compte.
Puis viennent les deux singles. "Easter" est une ballade magnifique avec un long solo de guitare à la fin et dont la version simple est amputée pour des raisons commerciales. "The Uninvited Guest" est un single atypique avec une intro à la batterie. Je le trouve très réussi, son refrain est vraiment entraînant.
C’est alors que débarque une chanson de 10 minutes : "Seasons End" itself ! Deux parties : une première, classique, qui ressemble à une ballade, puis un long passage bizarre, typique d’un groupe progressif, mais parfaitement écoutable et très plaisant.
Dans les chansons suivantes, on trouve à boire et à manger : "Holloway Girl" ne me plait pas du tout, je la trouve désagréable et inintéressante tandis que "Berlin" est somptueuse, avec un final jouissif qui ne veut pas se terminer. "After Me" est une petite chanson plaisante et sans prétention. Après ça, vient la grosse guitare du dernier single : "Hooks in You" est un morceau proche du hard rock, et son riff vaut le détour. Pour terminer, Marillion revient à un style plus progressif avec "The Space". Une chouette intro au synthé précède une chanson puissante et divisée en deux parties : vraiment superbe.

Comme vous avez pu le lire, Seasons End est assez varié, mais le tout donne une impression de cohérence et de maîtrise musicale. Même si j’ai laissé entendre que certains morceaux me plaisaient moins, c’est un album que je conseillerai à tout ceux qui voudraient découvrir ce groupe dont on ne parle pas assez.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par DAFKE :


MAGNUM
On A Storytellers Night (1985)
L'album de référence.

(+ 1 kro-express)



MARILLION
Brave (1994)
Orgasme progressif!

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   DAFKE

 
   MARCO STIVELL
   SUNTORY TIME
   THE MAN ON THE TRACK

 
   (4 chroniques)



- Steve Hogarth (chant)
- Steve Rothery (guitare)
- Mark Kelly (claviers)
- Peter Trewavas (basse)
- Ian Mosley (batterie/percussions)


1. The King Of Sunset Town
2. Easter
3. The Uninvited Guest
4. Seasons End
5. Holloway Girl
6. Berlin
7. After Me
8. Hooks In You
9. The Space...



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod