Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1992 Gotthard
1993 Dial Hard
1996 G
1997 D-frosted
1998 Open
2001 Homerun
2002 One Life, One Soul - Bes...
2005 Lipservice
2006 Made In Switzerland - Li...
2007 Domino Effect
 

- Style : Bonfire
- Membre : Tommy Heart
 

 Site Officiel (386)

GOTTHARD - Defrosted 2 (2018)
Par GEGERS le 31 Janvier 2019          Consultée 375 fois

Il y a les faits. Bon an, mal an, GOTTHARD mène une deuxième partie de carrière somme toute honorable. Les albums proposés par le groupe depuis l’intégration de Nic Maeder en 2012 ne sont certes pas les plus réussis de la formation suisse, mais quelques grands morceaux continuent d’émailler le répertoire du groupe, et ce dernier semble décidé, comme nombre de combos « vieillissants », à célébrer sa carrière plus qu’à proposer du neuf, le médiocre album Silver, publié en 2017, marquant ainsi les 25 ans d’existence des Suisses. Logiquement, après s’être embarqué dans une nouvelle tournée unplugged en 2018, il semble presque naturel que le groupe propose un nouvel album acoustique capté en public en mars dernier, 21 ans après le splendide D-Frosted. Culte, certifié double-platine en Suisse trois mois après sa sortie, cet album majeur dans la carrière de GOTTHARD se voit ainsi doté d’un petit frère dont l’ambition assumée ne se voit malheureusement pas convertie en réussite artistique.

Chez FP, nous avons fait preuve de bienveillance, accueilli à bras ouvert Nic Maeder, remplaçant du regretté Steve Lee qui, s’il n’a pas le coffre de son prédécesseur, compense par un timbre de voix granuleux très appréciable et une capacité spectaculaire à créer des ambiances cosy et chaleureuses qui s’accordent fort bien, il est vrai, aux dernières réalisations en date du groupe, moins foncièrement hard rock. Mais malgré le bien que l’on en pense, Nic n’est pas Steve Lee. Et forcer la comparaison, en faisant de cet album une suite de D-Frosted, n’est pas forcément une idée très judicieuse. Nic souffre d’un certain manque de charisme, qu’il tente de compenser en se faisant épauler entre les morceaux par le fort sympathique leader du groupe Leo Leoni, peu avare en interventions espiègles et bourrées d’humour. Finalement, c’est sur le guitariste plus que sur le chanteur que repose le show.

Le show, justement, souffle le chaud et le froid. L’album est long (22 titres), et les arrangements trop nombreux. Alors que sur D-Frosted l’auditeur peut entendre la beauté des guitares acoustiques, intérêt essentiel de ce genre de sortie, elles sont ici masquées derrière des chœurs féminins très présents, qui prennent même parfois les devant (à noter tout de même la performance des deux chanteuses, Maram El Dsoki et Barbara Comi), et par un quatuor à cordes. Au lieu de gagner en simplicité, les morceaux se voient ainsi engoncés dans des arrangements étouffants, qui amoindrissent leur efficacité et leur beauté brute. On se rend particulièrement compte de ce problème sur « Lift U Up » qui part dans tous les sens, chacun tirant la couverture vers lui. Evidemment, puisqu’il y a beaucoup de redites avec D-Frosted premier du nom (on retrouve 6 titres en commun), on comprend la démarche du groupe, mais GOTTHARD veut trop en faire. A l’image de son guitariste Freddy Scherer, qui s’il sait se montrer compétent à l’harmonica, est obligé de faire appel à la distorsion sur certains morceaux afin de donner le change et faire entendre sa guitare (« Right On »). Le projet acoustique devient, dans ces conditions, quelque peu caduc.

L’équilibre difficile à atteindre entre ballades et morceaux énergiques est pour sa part plutôt réussi. Bien sûr, GOTTHARD ne peut pas échapper à ses classiques (« Mountain Mama », « Hush », « Sweet Little rock’n’roller », précédé du riff de « Rock’n’roll Ain’t Noise Pollution »), mais ce sont finalement les titres rock les plus récents qui se font les plus appréciables. « Tequila Symphony No. 5 » et « Starlight », par exemple, développent une belle énergie, et voient Nic Maeder, à l’aise sur « ses » morceaux, plus entreprenant. Les ballades récentes sont également toutes interprétées, et si on ne peut que regretter l’absence de « Only Love Is Real », peut-être le meilleur morceau de l’album Silver, on se délecte de « Remember It’s Me », « Feel What I Feel » et « Stay With Me », tandis que certaines n’évitent pas le piège de la mièvrerie (« Tell Me », « Why », « Beautiful »). Noyés au milieu de ces morceaux relativement jeunes, les classiques « One Life One Soul » et « Heaven » font presque figure d’incongruités. L’ensemble se termine sur une version revisitée du « Smoke On The Water » de vous savez-qui, dotée de beaux arrangements country-rock.

Si le live ne suffit pas, le groupe propose en guise de bonus deux nouveaux titres captés en studio, qui ne satisferont que les fans aveugles. « Bye Bye Caroline », hommage plusqu’assumé à Status Quo, bénéficie de la présence de Francis Rossi. Mais le résultat, bas du front, n’est rien de plus qu’un gros rock de série B. « What I Wouldn’t Give » est une nouvelle ballade, et une ballade de trop. Portée par un piano mielleux, elle voit Nic Maeder se lamenter sur son sort, sur une mélodie pop sans puissance ni émotion. Pas de quoi refermer avec brio ce nouveau chapitre acoustique dans la carrière de GOTTHARD qui à vouloir trop en faire semble s’être légèrement perdu en chemin. Comme les suites de films à succès ne valent généralement pas le premier volet, ce Defrosted 2 souffre d’un trop gros budget, de la présence de trop d’acteurs, pour un scénario tellement alambiqué qu’il en devient creux.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


GOTTHARD
G. (1996)
Comme un poing dans la gueule.




LOVEX
Watch Out ! (2011)
Abracadabra !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Nic Maeder (chant)
- Leo Leoni (guitare)
- Marc Lynn (basse)
- Hena Habegger (batterie)
- Freddy Scherer (guitare)


- cd 1:
1. Miss Me
2. Out On My Own
3. Bang
4. Sweet Little Rock ‘n’ Roller
5. Beautiful
6. Feel What I Feel
7. Hush
8. Remember It’s Me
9. Stay With Me
10. Tequila Symphony No. 5
11. Mountain Mama

- cd 2:
1. Why
2. C’est La Vie
3. One Life One Soul
4. Tell Me
5. Starlight
6. Sister Moon
7. Right On
8. Lift U Up
9. Heaven
10. Anytime, Anywhere
11. Smoke On The Water
12. Bye Bye Caroline (acoustic Version)
13. What I Wouldn’t Give (acoustic Version)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod