Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1992 Gotthard
1993 Dial Hard
1996 G
1997 D-frosted
1998 Open
2001 Homerun
2002 One Life, One Soul - Bes...
2005 Lipservice
2006 Made In Switzerland - Li...
2007 Domino Effect
 

- Style : Bonfire
- Membre : Tommy Heart
- Style + Membre : Coreleoni
 

 Site Officiel (491)

GOTTHARD - Steve Lee - The Eyes Of A Tiger (2020)
Par GEGERS le 30 Octobre 2020          Consultée 772 fois

Non, Steve Lee n'est pas mort il y a 10 ans sur une route détrempée du Nevada. Comme tous les artistes, le chanteur continue de vivre à travers ses réalisations, en l'occurrence les neuf albums studios qu'il a enregistrés en compagnie de ses camarades de GOTTHARD. Ces derniers, s'ils ont fort honorablement choisi de poursuivre leur carrière en compagnie du sémillant Nic Maeder, continuent d'entretenir la mémoire de leur irremplaçable vocaliste, et ne sont pas avares en hommages, notamment lors des concerts du groupe. Pour commémorer les 10 ans de sa disparition, GOTTHARD avait tout d'abord envisagé un concert spécial, projet contrecarré par une pandémie dont vous avez, peut-être, entendu parler. Par l'entremise de son leader, Leo Leoni, le groupe a donc décidé de consacrer au regretté chanteur un album spécial, baptisé "The Eyes of a Tiger", et sous-titré "In memory of our unforgotten friend".

La construction de cet album est quelque peu particulière. En effet, si les pistes de chant sont issues de sessions d'enregistrement réalisées par Steve Lee peu de temps avant sa disparition, tous les instruments ont été enregistrés spécialement pour l'occasion. Le rendu est intégralement acoustique, à une exception-près, et constitue donc une sorte de best-of orienté ballades. Les arrangements sont volontairement épurés, et les morceaux, s'ils ne se voient pas réduits à leur plus simple appareil, se redécouvrent dans une sorte de pureté appréciable. Il en va ainsi pour "One life, One Soul", la GRANDE ballade de GOTTHARD, qui nous saisit d'entrée. Une guitare, et le chant céleste et puissant de Steve Lee suffisent à nous chambouler, à déclencher un flot de sentiments contradictoire : une tristesse infinie, et le bonheur d'entendre, à nouveau, cet inimitable chanteur envahir l'espace de sa voix tendre et puissante.

Le groupe, nécessairement, était contraint sur le choix des morceaux, mais la sélection est ici impeccable. Aux ballades romantiques, telles que "Heaven" ou "And Then Goodbye" sont associées des ballades plus profondes, que l'on redécouvre ici avec plaisir. Quelques perles de ce délicieux bain de culture, à l'image de cette relecture époustouflante de "Need To Believe", qui par la retenue de ses arrangements, met idéalement en valeur la voix de Steve. Le même compliment peut être fait à "In The Name", sans doute la réinterprétation la plus réussie de l'album, aux paroles humanistes. A noter que Nic Maeder n'est pas ici relégué aux oubliettes, et joue le rôle de choriste de luxe, ses lignes de chant se confondant parfois avec celles de Steve Lee pour un rendu époustouflant.

La deuxième moitié d'album connaît un regain d'énergie, le groupe allant chercher son tube "Lift U Up", dont le dénuement fait ressortir le côté blues, et sa reprise du "Hush" de Joe South, depuis longtemps adoubée par DEEP PURPLE. Quelques inédits viennent agrémenter l'ensemble. Le premier, une ballade folk entraînante du nom de "Tarot Woman" (rien à voir avec le morceau de RAINBOW), n'est pas impérissable et manque d'un refrain percutant. On lui préfèrera de loin la reprise de "Eye of the Tiger", tube de SURVIVOR et un des morceaux favoris de Steve Lee, qui se voit décliné en deux versions, acoustique et électrique, pour un résultat fort appréciable.

Cet album de GOTTHARD est à l'image de Steve Lee auquel il rend hommage : simple, sincère, sans prétention. En intégrant dignement son chanteur actuel dans l'enregistrement des morceaux, le groupe livre un hommage de grande classe, qui offre quelques moments très savoureux. On écoute cet album comme hors du temps, sans regrets, sans amertume, avec le plaisir simple d'entendre, une fois encore, cette voix d'une force et d'une chaleur que ne parviendra pas à amoindrir la tristesse de sa disparition. Un hommage réussi.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SCORPIONS
Blackout (1982)
De bruit et d'acier




BONFIRE
Double X (2006)
La perfection en matière de hard rock germanique.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Steve Lee (chant)
- Nic Maeder (choeurs)
- Leo Leoni (guitare)
- Freddy Scherer (guitare)
- Marc Lynn (basse)
- Hena Habegger (batterie)


1. One Life One Soul
2. Let It Be
3. In The Name
4. Lonely People
5. Heaven
6. Need To Believe
7. Lift U Up
8. Hush
9. First Time In A Long Time
10. Tarot Woman
11. And Then Goodbye
12. The Train
13. Eye Of The Tiger (acoustique)
14. Eye Of The Tiger (électrique)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod