Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bonfire
- Membre : Tommy Heart
 

 Site Officiel (255)

GOTTHARD - Silver (2017)
Par GEGERS le 19 Février 2017          Consultée 563 fois

Il faudrait se réjouir, bien sûr, que GOTTHARD puisse fêter ses 25 ans d'existence et ses noces d'argent avec son public (d'où le titre de ce nouvel album, Silver). Se réjouir que, porté par son nouveau chanteur Nic Maeder, le groupe suisse ait su se relever et se décider à poursuivre sa carrière après le décès de son frontman charismatique Steve Lee en 2010. Les deux albums parus depuis, Firebirth et Bang !, faisaient honneur au patrimoine de cet emblématique groupe de hard rock, sans pour autant parvenir à égaler ses réalisations passées. Car avec Steve Lee, GOTTHARD a perdu une grande partie de sa personnalité, que ne parviennent pas à combler les prestations de grande classe de Nic Maeder. Il y avait chez l'ancien leader une puissance naturelle, une sobriété explosive, un savoir-faire mélodique qui fait cruellement défaut aux nouveaux albums du groupe. Silver ne déroge malheureusement pas à la règle.

Ce douzième album studio de la bande à Leo Leoni dispose d'une arrière boutique. S'il débute avec deux titres bluesy et énergiques, les vraiment bons "Silver River" (dont le feeling évoque le groupe Thunder et les claviers ceux de DEEP PURPLE) et "Electrified", Silver est en fait un album très calme, bien plus rock que hard. En soi, ce n'est pas un problème. Les guitares restent l'instrument-roi (même si de nombreux arrangements tendent parfois à les couvrir), et le groupe a déjà par le passé proposé des albums sur lesquels il levait le pied (Homerun, Human Zoo). Mais force est de reconnaître que ces albums étaient autrement plus inspirés que ce Silver qui a régulièrement le souffle court. Nous pourrions décrire l'opus par le menu, nous féliciter de la bonne tenue de "Stay With Me", qui est sans doute l'une des meilleures ballades de l'époque Nic Maeder, et nous plaindre de la mollesse de "Beautiful" ou du refrain bateau de "Everything Inside".

La performance des musiciens, pourtant, est sans faille et Leo Leoni parvient à nous séduire grâce à des accroches mélodiques qui témoignent d'un amour profond pour le hard rock 80's. Sur l'énergique et survolté "Blame on Me" par exemple, on sent bien que le guitariste tente de renouer avec le glorieux passé du groupe et propose un morceau qui ressemble grandement aux ambiances de l'opus Lipservice. On en aurait bien repris une dose supplémentaire. Manque de chance, et si les morceaux sont globalement appréciables, il manque ici cruellement une étincelle pour nous faire apprécier l'album et nous donner envie d'y retourner. On apprécie poliment, bien sûr, "Not Fooling Anyone", une ballade acoustique dont les orchestrations peuvent rappeler celles du titre-fleuve "Thank You" sur l'album précédent. "Tequila Suite N°5" et "My oh My" sont de toute évidence de bons rock qui témoignent d'un savoir faire, tandis que les ambiances pop-rock de "Miss Me", titre plutôt bien construit, restent appréciables. Mais à l'exception de la ballade puissante "Only Love is Real", il n'y a rien ici qui nous remue les tripes, et la sensibilité semble forcée. La sauce ne prend pas, ce qui est bien dommage, et GOTTHARD nous propose au final un album dont on ne retient pas grand chose.

L'expérience ne suffit pas et si les Suisses savent encore nous faire fondre grâce à leurs ballades et une petite poignée de morceaux inspirés, Silver ne permet pas au groupe de célébrer en grande pompe ses 25 ans d'existence. Il y a beaucoup trop de superflus, de titres sans intérêt, pour adhérer à ce douzième opus qui, malgré la prestation pourtant très convaincante de Nic Meader, nous fait regretter un peu plus Steve Lee. Si on aime que GOTTHARD aille de l'avant, on aimerait également qu'il le fasse en conservant toutes ses facultés d'écriture et de composition, que l'on ne retrouve malheureusement pas sur cet album qui ne fera pas date dans la carrière du groupe.

2,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


SCORPIONS
Sting In The Tail (2010)
Voila, c'est finiiiiiiiiii...




SCORPIONS
Living For Tomorrow (1992)
Méconnu mais indispensable


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Nic Maeder (chant)
- Leo Leoni (guitare)
- Freddy Scherer (guitare)
- Marc Lynn (basse)
- Hena Habegger (batterie)


1. Silver River
2. Electrified
3. Stay With Me
4. Beautiful
5. Everything Inside
6. Reason For This
7. Not Fooling Anyone
8. Miss Me
9. Tequila Symphony N°5
10. Why
11. Only Love Is Real
12. My Oh My
13. Blame On Me



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod