Recherche avancée       Liste groupes



      
RARETéS  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Les Ogres De Barback
 

 Renaud Chanteur (2270)
 Le Hlm Des Fans De Renaud (1928)

RENAUD - Les Introuvables (1995)
Par RAMON PEREZ le 27 Septembre 2020          Consultée 731 fois

Comme le dit RENAUD dans Paris-Provinces, 1995 fut une date "symboliquement un peu importante". Celle des vingt ans de son premier album. Pour marquer le coup, sa maison de disque sortit l’intégrale des grands jours, augmentée de deux nouveaux volumes. L’un des deux était une compilation des titres enregistrés et publiés séparément en-dehors des albums. Il s’appelait Les Introuvables, il acquit bientôt un petit caractère culte dans la communauté des fans du chanteur. C’est que dans les années qui suivirent, ce disque était lui-même pratiquement introuvable, en-dehors de cette intégrale. Dans les temps pré-numériques, il fallait ruser pour ouvrir le bon manteau et ainsi écouter ces quelques morceaux.

Ce que l’on entendait alors, c’est un disque qui tient franchement la route pour ce type de compilation en général marquée par une forte hétérogénéité ainsi que des morceaux relativement faibles ou qui, en tout cas, n’ont pas trouvé de place dans les albums sans aucune raison. Si l’hétérogénéité est là, elle se voit tout de même assez adoucie par le fait que le gros des titres date de l’époque Marchand de cailloux / A la belle de mai ; albums qui, s’ils sont très différents en terme de rendu, sont tout de même apparentés dans cette discographie. Les chansons plus anciennes sont principalement issues de la bande originale du film de Patrice Leconte "Viens chez moi, j’habite chez une copine" (1981), dont la chanson générique est quand même franchement pas mal.

Il y a aussi la version anglaise de "Miss Maggie". RENAUD fit un tel scandale outre-Manche avec la chanson d’origine qu’il commit une version compréhensible par les sujets de la reine, histoire d’assumer. Une des très rares occasions de l’entendre dans une autre langue. Il y en a une seconde ici, le "Sidi h’ bibi" chanté aussi par la MANO à cette époque, mais que le chanteur énervant interprète en berbère. Sur le disque également, quelques chansons pour enfants sortis sur des albums collectifs ainsi qu’un joli petit conte à propos d’une vague qui avait le mal de mer.

Le reste de la compilation regroupe donc des chansons originales du début des années 90, période que certains considèrent comme sa plus aboutie. Il s’agit de faces B d’improbables singles ou de participations à des albums caritatifs. S'y cachent quelques vraies petites perles, comme le très joli "Toute seule à une table" ou le plus tragique "Zénobe". On découvre aussi un titre ou deux plus engagés, en particulier le premier ("Welcome Gorby") qui aurait dû intégrer Marchand de cailloux, mais qui est finalement devenu "Les dimanches à la con" car l’auteur trouvait le texte trop périssable. Le tout forme un album qui, bien que mineur, n’a pas à rougir dans cette œuvre. Ce qui est sans doute une condition non négligeable pour qu’il ait acquis ce côté culte chez les avertis.

Avertis qui eurent l’occasion de discuter avec le chanteur par posts interposés, lorsque celui-ci se mit à fréquenter le forum du HLM, le principal site de fans, à l’époque de Rouge Sang. Ces discussions aboutirent à ce que ce disque soit mis en ligne librement. Il n’était dès lors plus si introuvable lorsqu’on savait où le chercher. De toute façon, l’ère du numérique a tout rendu accessible, même par des biais désormais classiques ou légaux. De plus, le disque a été réédité quelques fois. Tout ceci fait qu’il est maintenant partie intégrante de la discographie. Pour finir, un second volume est paru dans l’intégrale de 2012, avec le même type de morceaux enregistrés depuis le premier.

Ce disque-là est toutefois clairement inférieur à son prédécesseur. Il s’agit en grande partie de reprises (REGGIANI, SOLDAT LOUIS et surtout BRASSENS, dont les chutes de l’album de 1996 constituent le gros de la compilation). Il y a aussi les deux titres bonus de Rouge Sang, que les possesseurs du disque collector pouvaient télécharger à l’époque. Celle sur le nucléaire n’est pas des plus réussies, par contre celle sur le tiers-monde ("Pondichéry") est l’une des meilleures de cette période. Enfin, le second volume contient une chanson importante : "Mon paradis perdu". Ecrite à l’époque de Boucan d’enfer, RENAUD l’avait laissée de côté bien qu’elle constituât une clé de compréhension essentielle sur son état d’esprit ainsi que ses errances au XXIe siècle. Pour terminer avec ces Introuvables, il convient de signaler qu’ils sont désormais édités dans les dernières intégrales sous forme d’un double-album qui sera peut-être augmenté un jour de quelques titres si les sessions des cinq dernières années ont laissé derrière elles des choses écoutables, ce qui n’est pas dit.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par RAMON PEREZ :


TêTES RAIDES
Les Oiseaux (1992)
Un disque au pinceau




RENAUD
Zénith 86 - La Chetron Sauvage (1995)
Deux souvenirs d'un apogée


Marquez et partagez





 
   RAMON PEREZ

 
  N/A



Non disponible


- Les Introuvables (1995)
1. Welcome Gorby
2. Toute Seule à Une Table
3. Miss Maggie
4. Ourson Prisonnier
5. Sidi H' Bibi
6. Fanny De La Sorgue
7. Touche Pas à Ma Sœur
8. Le Camionneur Rêveur
9. Viens Chez Moi J'habite Chez Une Copine
10. P'tit Déj' Blues
11. Zénobe
12. La Petite Vague Qui Avait Le Mal De Mer

- Les Introuvables 2 (2012)
1. Encore Un Rhum
2. Pondichéry
3. Fallait Pas !...
4. Le Petit Garçon
5. Mon Paradis Perdu
6. J'ai Rendez-vous Avec Vous
7. Celui Qui A Mal Tourné
8. P... De Toi
9. Les Oiseaux De Passage
10. 26 Avril



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod