Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Renaud Chanteur (2016)
 Le Hlm Des Fans De Renaud (1618)

RENAUD - Marchand De Cailloux (1991)
Par MARCO STIVELL le 28 Juillet 2011          Consultée 5049 fois

Ah, Marchand de Cailloux... Comme j'avais hâte d'y arriver à celui-là. Pourtant la première fois, il ne m'a pas paru exceptionnel et je l'ai laissé dormir pendant des années. C'était sans compter sur mon ouverture musicale survenue entretemps. Et une fois l'album plus mûrement écouté, quel choc !

Ouais bon je sais, RENAUD n'est la quarantaine approchant déjà plus le RENAUD des premières heures mais laissons tomber ces âneries. Car si RENAUD n'a encore rien perdu au niveau des textes, avec Marchand de Cailloux, on parle mieux que jamais de musique. Il a été enregistré, selon les dires du chanteur dans les crédits, "pendant leur sale guerre" (référence évidente à la guerre du Golfe) et en Angleterre, avec un bon paquet de musiciens du cru, mais aussi irlandais. Parmi ceux-ci, de grands noms tels que Gavin Wright, Phil Palmer, Alan Dunn, Danny Thompson ainsi que Sir Geoffrey Richardson (ex-membre de Caravan entre autres) en personne. RENAUD est aussi accompagné de ses fidèles François Ovide et Jean-Louis Roques, seuls français admis ici. Irlandais ai-je dit. C'est que jusqu'à Putain de Camion, on n'avait jamais vraiment ressenti d'influence celtique sur un album de RENAUD. Tout juste un peu de country sur "Marche à l'Ombre" une dizaine d'années plus tôt. Mais pendant la tournée 89, est paru une vidéo de concert au Zénith où, pour le rappel "Morgane de toi", ont participé les sonneurs Bruno Le Rouzic et Loïc Taillebrest, rien de moins.

Ici, pas de cornemuse, mais de l'accordéon irlandais, des flûtes, du banjo, du violon, de la mandoline, pour un son de préférence acoustico-folk. Mais il n'y a pas que ça, on retrouve sur une bonne partie des titres un groupe rock, des nappes de claviers, et aussi des cuivres sur deux titres. Cependant pour ces derniers, si sur "L'Aquarium" ils participent activement à créer un sentiment de magnificence, sur "500 Connards sur la Ligne de Départ" ils alourdissent la fin et sont bien le seul détail à regretter de cette oeuvre géniale. Sinon rien à redire, au contraire il faut dire. Car la direction des arrangements de Marchand de Cailloux a été confiée à un certain Pete Briquette qui réalise tout simplement à ce niveau l'un des meilleurs travaux qu'il m'ait été donné d'entendre en musique. Tout ou presque est d'une finesse à couper le souffle, ou d'une efficacité née d'arrangements "ce qu'il faut, où il faut, quand il faut". Ca va des plus belles nappes de synthé quasi-omniprésentes et qui déposent une ambiance feutrée sur les ballades, à la ligne de banjo très enthousiasmante de "500 Connards...", les whistles en intro de "Marchand de Cailloux" et sur "Tant Qu'il y Aura des Ombres", ou encore le doux cor anglais de "Olé !". Sans oublier les choeurs, les parties de guitares à la fois électriques et acoustiques qui, en dehors d'un solo ou deux se mettent pleinement au service de la musicalité globale... Bref un travail riche et pratiquement en tous points irréprochable.

Et les chansons alors ? Hé bien c'est variable. Non pas en ce qui concerne la qualité, mais le style. Les plus "légers" et détonnant avec le reste sont l'amusant "Le Tango des Elus" et surtout la valse délirante "Ma Chanson Leur a Pas Plu (suite)" qui, et je suis désolé de le dire ainsi, enterre la première partie. Rah cette chute ! Passons à ce qui demeure le plus intéressant : tout le reste. Côté rock, on a le reggaeisant "P'tit Voleur", absolument magnifique avec ses trois parties de guitare distinctes et le solo de Jean-Louis (qui a composé la musique), et plus fidèlement au genre celtique les excellents "Je Cruel", "500 Connards...", "Les Dimanches à la Con", et bien sûr "Marchand de Cailloux", ou RENAUD se met cette fois-ci dans la peau de sa fille Lolita. Le reste est dominé par des ballades acoustiques avec pour la plupart cette ambiance feutrée due aux synthés ("L'Aquarium", "Olé !", "Dans ton Sac", "Tonton", "C'est Pas du Pipeau") et toutes méga-super réussies, mention spéciale à "Dans ton Sac", ou comment arriver au "je t'aime" si touchant en faisant l'inventaire du sac de sa femme, à "C'est Pas du Pipeau" qui réalise l'exploit de dépasser "Mistral Gagnant" à mes yeux, à bien évidemment "La Ballade Nord-Irlandaise" sur laquelle RENAUD même aujourd'hui fait toujours un effort considérable d'un point de vue chant, ainsi qu'à "Tant Qu'il y Aura des Ombres" qui m'a encore fait verser une larme la dernière fois que je l'ai écoutée. Ma chanson préférée de RENAUD sans doute.

Bref, vous vous en doutez, pour moi il s'agit du meilleur, de peu devant l'autre perle qui suivra. Pas une chanson à déplorer, un véritable chapelet de joyeux en or 268 carats. Chef-d'oeuvre, à placer au panthéon des meilleurs disques français.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Gilles SERVAT
La Liberté Brille Dans La Nuit (1975)
Chanson bretonne à la sauce parisienne




Jacques DUTRONC
Jacques Dutronc (l'opportuniste) (1969)
Pop et rock français


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Renaud (chant, choeurs)
- Gerry Moffett (guitares)
- Phil Palmer (guitares)
- Mitch Dalton (guitares)
- François Ovide (guitares)
- Mark Smith (basse)
- Matthew Letley (batterie)
- Spike Edney (claviers)
- Stephen D. Fletcher (claviers)
- Alan Dunn (accordéon)
- Jean-louis Roques (accordéon)
- Sir Geoffrey Richardson (mandoline, violon, alto, ukulélé, flûtes, guitares)
- Bob Geldof (choeurs)
- Murray Head (choeurs)
- Mickey Feat (choeurs)
- Pete Briquette (claviers, guitares, choeurs, percussions, arrangem)
- Thomas Davidson Noton (claviers, guitares, choeurs, percussions)
- Helen Liebmann (violoncelle)
- Gavin Wright (violon)
- Chaim Tannenbaum (banjo)
- Barbara Bolte (cor anglais)
- Danny Thompson (contrebasse)
- Peter Thoms (trombone, arrangements des cuivres)
- Stuart Brooks (trompette)
- Ian Wood (trompette)
- Janice Ballard (cor)
- Tim Locke (trompette)
- Richard Edwards (trombone)
- Colin Philpott (trombone)
- Roger Williams (trombone)
- Gary Barnacle (saxophone)
- John Thirkell (trompette)


1. Marchand De Cailloux
2. L'aquarium
3. P'tit Voleur
4. Olé !
5. Les Dimanches à La Con
6. Dans Ton Sac
7. Le Tango Des Elus
8. La Ballade Nord-irlandaise
9. 500 Connards Sur La Ligne De Départ
10. Tonton
11. Je Cruel
12. C'est Pas Du Pipeau
13. Ma Chanson Leur A Pas Plu (suite)
14. Tant Qu'il Y Aura Des Ombres



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod