Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (7)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Renaud Chanteur (1919)
 Le Hlm Des Fans De Renaud (1510)

RENAUD - Mistral Gagnant (1985)
Par ZARDOZ le 16 Novembre 2006          Consultée 12981 fois

Si vous cherchez le meilleur album de Renaud, son monument, ne cherchez plus : c'est cet album. Catalogué par l'auteur lui-même comme étant un disque 'inquiet', Mistral Gagnant est en tout cas un de ses plus matures, malgré quelques titres légers.
En effet, ici, Renaud alterne chansons gaies, rythmées, légères, avec des pièces sombres, désabusées, mélancoliques. L'album commence avec un carillon et un riff de guitare (de Jean-Pierre 'Titi' Bucolo, première participation de Titi à un disque renaldien) pour "Miss Maggie", attaque contre la Dame de Fer Thatcher en plus d'être une ode à toutes les (autres...) femmes du monde. Un des meilleurs titres de Renaud, assurément, mais c'est aussi le cas de pas mal de titres du disque.
"La Pêche A La Ligne" est presque prémonitoire : le départ de la femme de Renaud, ici imaginé, arrivera bel et bien quelques années plus tard (environ 10 ans après). Une bien belle chanson, triste et dérisoire. A coté, le morceau suivant ressemble à une grosse tarte à la crème (dans la face), "Si T'es Mon Pote".
Il vaut pas mieux être le pote de Renaud : il vaudrait mieux le laisser tricher au Scrabble, l'accompagner dans ses virées alcooliques, ne pas avoir de petite amie, et mourir avant lui...Sur une partition de guitare très hard rock, Renaud signe une chanson hilarante.
Le morceau suivant est le culte et court, trop court "Mistral Gagnant", ode à l'enfance. Un des titres les plus beaux de Renaud, mon préféré, je crois bien...la pochette du disque, où on voit Renaud sucer son pouce (à moins qu'il ne respire du Mistral Gagnant, cette poudre sucrée vendue quand il était minot...), correspond bien à l'atmosphère de la chanson.
"Trois Matelots", longue (pas tant que ça, mais quand même) histoire où Renaud s'en prend à l'Armée, à la Marine, au porte-avions Clémenceau (qui a obtenu le César du meilleur acteur en 2006 pour "Vas, Vis et Reviens", gag idiot) et au Figaro. Un excellent morceau, très chanté, avec des choeurs à la Soldat Louis.
"Tu Vas Au Bal ?", délire de moins de 2 minutes achevant la première face sur une note hilarante. Impossible de chanter ça à jeun. A la fin, Renaud se fait engueuler par ses musiciens qui en ont marre de jouer...
Changement de cap, avec "Morts Les Enfants". Rien que le titre, on sent que ce ne sera pas un moment de gaieté. De ce fait, le morceau, qui dénonce la guerre et prend la défense des premières victimes de la guerre (les enfants), est poignant, fort, cruel, et tellement vrai.
Ensuite, "Baby-sitting Blues", petite chanson sans prétention (avec la voix de Lolita à la fin) sur les mésaventures d'une étudiante en philosophie (elle lit Kant) aux prises avec...Lolita. Histoire vraie ? Si c'est le cas, c'est hilarant.
"P'tite Conne", retour à la réalité, avec la complainte de Renaud pour une jeune femme morte d'overdose de coke. Criant de vérité, c'est d'ailleurs inspiré d'une histoire vraie.
"Le Retour De La Pépette", j'adore, même si le morceau est loin d'être excellent. Sur son disque précédent (Morgne De Toi...), Renaud avait fait un titre intitulé "Près Des Autos-tamponneuses". Cette chanson en est la suite, inférieure, mais tellement drôle. Pépette, 'madone des machines agricoles', va de mésaventures en mésaventures lors de ses vacances à la mer.
Fin du disque avec le désabusé "Fatigué", qui contient sans doute les plus belles paroles de Renaud ('fatigué de haïr, fatigué de me taire, quand on blesse un enfant, quand on viole sa mère, quand la moitié du monde en assassine le Tiers'). Renaud en veut à la Terre entière, sans continuer de vouloir l'aimer. Un morceau qui achève le disque sur une note triste.
Triste comme le disque.
Mistral Gagnant est malheureusement trop court : le disque fait environ 41 minutes. Incontestablement LE disque de Renaud. Son chef d'oeuvre absolu, il ne refera jamais plus aussi bien, même si son dernier opus est très réussi.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE :


SOUSBOCK
Lune Et L'autre (2010)
Quand les autres écrivent pour Sousbock...

(+ 1 kro-express)



Jean-louis MURAT
Live (1995)
Un live rouge argile de l'auvergnat


Marquez et partagez





 
   ZARDOZ

 
   GEGERS
   MARCO STIVELL

 
   (3 chroniques)



Non disponible


1. Miss Maggie
2. La Pêche A La Ligne
3. Si T'es Mon Pote
4. Mistral Gagnant
5. Trois Matelots
6. Tu Vas Au Bal ?
7. Morts Les Enfants
8. Baby-sitting Blues
9. P'tite Conne
10. Le Retour De La Pépette
11. Fatigué



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod