Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (3)
Acheter Cet Album
 


 

 Renaud Chanteur (1907)
 Le Hlm Des Fans De Renaud (1497)

RENAUD - Morgane De Toi (1983)
Par STEF le 19 Octobre 2005          Consultée 16663 fois

« J’ai troqué mes santiags et mon cuir un peu zone contre une paire de docksides et un vieux ciré jaune ». C’est Renaud qui le dit dans le premier titre de cet album qui inaugure une nouvelle ère pour le chanteur.
Pour son sixième album, le chanteur a eu l’occasion de partir enregistrer aux Etats-Unis, avec des musiciens professionnels. Et donc, au niveau des instruments, des arrangements et de la production, c’est un fossé assez conséquent qui sépare l’époque Renard loubard de celle Renaud Papa. La paternité justement a changé l’artiste qui aborde la vie différemment, sans pour autant renier les auto-analyses lucides (« pochtron ! » sur sa dépendance à l’alcool), les pamphlets anti-autorité (« déserteur », dans un hommage à Boris Vian où militaires et politiques en prennent pour leur grade) ou les injustices (le très beau « deuxième génération » sur le manque de repères des jeunes nés en France de parents immigrés).

La naissance de Lolita a en effet changé la donne et après avoir fait une courte référence au biberon de sa gamine dans le précédent album (sur « j’ai raté téléfoot »), le chanteur y consacre désormais des chansons complètes (l’avant, « en cloque » et l’après, « morgane de toi »). Enfin, pour terminer sur ces changements, signalons simplement que Renaud a passé le cap de la trentaine, qu’il aspire au changement (il quitte Paris pour partir en mer avec sa famille) mais aussi et surtout que le pouvoir en place n’est plus à Droite mais à Gauche, qui depuis deux ans a repris les rênes de la France. Le combat politique sous l’ère giscardienne n’ayant plus lieu d’être, Renaud s’orientera désormais vers d’autres combats, tournés vers l’international (« Miss Maggie », « La ballade nord-irlandaise », la famine en Éthiopie) ou vers lui-même (avec les thèmes de la nostalgie et de l’enfance qui vont devenir récurrents), mais sans se priver d’égratigner le système s’il le faut !

Soutenu par plusieurs tubes énormes, l’album va – et c’est une première – exploser les records de ventes et devenir le premier album de Renaud à dépasser le million d’exemplaires vendus. Parmi ces grands succès justement, on peut citer « dès que le vent soufflera », chanson en forme de clin d’œil à l’une de ses influences, Hugues Auffray et son Santiano, qui contient à elle seule une bonne partie du folklore inhérent au chanteur (le « ta ta tsin » notamment ^_^ ). Elle rappelle également que Renaud est devenu un homme de mer après avoir été un homme du bitume, l’écologie devenant un thème cher à l’anti-« écologiste du samedi soir » ( dans « amoureux de Paname », l’album des débuts). Quand je vous disais qu’il avait changé….

« Morgane de toi » contient le riff le plus célèbre de l’artiste (il s’en amuse d’ailleurs dans le live 95, parce qu’il est incapable de le jouer à la guitare, car trop élaborée pour lui et demande au public de le chanter). Là encore, Renaud se livre à un exercice dans lequel il excelle : une véritable tranche de vie chantée. Cette fois-ci, le personnage central est sa fille, son râteau et son bac à sable. Autant dire que les petits plats ont été mis dans les grands. Un grand classique. D’ailleurs, l’expression « morgane de toi » est entrée depuis dans le langage courant.
« En cloque » poursuit cette analyse de l’intimité du chanteur à travers sa famille. Il fait coup double : sa femme Dominique et sa fille Lolita. L’intelligence des paroles et la musique tout en douceur à l’accordéon et au piano en font une autre valeur sûre du répertoire de Renaud.

Enfin, trois autres morceaux comptent parmi les titres très connus de Renaud :
« près des Auto-tamponneuses », son ambiance fête foraine qui n’aurait pas dépareillé sur un album comme « à la belle de mai ». L’humour par contre reste ancré dans le Renaud de la fin des 70s début 80s, c’est à dire parfois un peu lourd ^_^.
« Doudou s’en fout » : Après le rythme jamaïcain du « Père Noël noir », Renaud nous refait le coup de la musique des « îles » (avec le xylophone caractéristique), sauf que cette fois-ci le fond rejoint la forme avec une histoire de « vendeuse de maillots qui va mettre les bouts au mois d’août ». Un capital sympathie important et même si le ton est léger, Renaud y glisse quand même quelques petites piques bienvenues (« les pouffiasses de la conso qui croient comme des bêtes que la beauté s’achète »).

Enfin « ma chanson leur a pas plu », où Renaud taquine ses collègues gros vendeurs de l’époque : Capdevielle, Lavilliers, Cabrel. Le point fort de ce morceau rock avec saxo est sans conteste le texte qui est vraiment bien trouvé, très marrant. Le chanteur y croque très bien les petites spécificités des chanteurs précités. Lui y compris, puisque personne ne veut de sa chanson !

La plupart des titres de cet album sont des classiques et Renaud vient toujours puiser dans cet album pour ses concerts. La seule chose qui me chagrine un peu c’est que, paradoxalement, le coté parfois trop propre, trop professionnel, trop parfait (car trop de classiques et moins de pépites méconnues) tue un peu la surprise que l’on peut avoir en réécoutant certains albums. De ce fait, je n’adhère pas à 100% à l’album et cela m’empêche de mettre la note maximale. Effectivement, je conçois que cela peut paraître paradoxal de trouver comme seul défaut à un album de ne pas en avoir, mais je pense que vous me comprenez.

De toute façon, c’est juste le temps de se faire au nouveau Renaud parce que la deuxième ère qui s’ouvre pour le chanteur est finalement d’aussi bonne qualité que la période « Amoureux de Paname » au « retour de Gérard Lambert ».
Un grand album de la chanson française donc, un bon moyen de découvrir le chanteur et un surtout l’assurance de trouver un grand nombre de classiques.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par STEF :


RENAUD
Le Retour De Gérard Lambert (1981)
Un album de transition mais non dénué de qualités

(+ 2 kros-express)



Mylene FARMER
Ainsi Soit-je (1988)
Le classique de mylène farmer


Marquez et partagez





 
   STEF

 
   GEGERS
   MARCO STIVELL

 
   (3 chroniques)



Non disponible


1. Dès Que Le Vent Soufflera
2. Deuxième Génération
3. Pochtron !
4. Morgane De Toi
5. Doudou S’en Fout
6. En Cloque
7. Ma Chanson Leur A Pas Plu
8. Déserteur
9. Près Des Autos-tamponneuses
10. Loulou



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod