Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Alpha BLONDY - Sos Guerre Tribale (1993)
Par NESTOR le 19 Novembre 2020          Consultée 102 fois

Après Massada, un album fleuve sur l’échelle Alpha BLONDY, mais surtout une réussite de bout en bout, ce dernier nous revient l’année suivante avec SOS Guerre tribale, un album initialement uniquement destiné au marché ivoirien.
D’ailleurs, cet album est d’abord publié sur ce marché en 1991 avec une pochette originale très clinquante qui contraste avec celle bien plus épurée et sobre de sa version internationale.
Un côté « épuré » que l’on retrouve malheureusement sur la durée de cet album. Celui-ci étant uniquement composé de six titres qui ne parviennent même pas à atteindre les vingt-quatre minutes. Encore que, au regard de la qualité de SOS Guerre tribale, ce n’est finalement peut-être pas une mauvaise chose. Non que cet album soit foncièrement mauvais, mais il manque un peu d’âme et de finition pour se montrer réellement convaincant. A chaque titre, on est proche de la réussite, mais il manque presque toujours un petit ingrédient qui fait que nous restons sur notre faim.
A l’image de ce que l’on peut ressentir à l’écoute de "Yagba Dimension". La première impression est que l’on a affaire à un morceau habilement doté d'un chœur féminin qui le bonifie, et qui de ce fait possède un côté entraînant très agréable. Mais ce titre pâtit par moment d’une orchestration un peu trop cheap qui l’empêche d’accéder au statut de classique.
Bien que pour des raisons différentes, le résultat de "Cissé Kiri" est identique. Ce morceau, qui ne diffère pas énormément du précédent dans sa structure, se montre un tantinet trop redondant pour emporter totalement l’adhésion. Il ronronne gentiment sans parvenir à trouver son second souffle.
"Sida In the City" est plus bien convaincant, même si, comme c’est souvent le cas avec Alpha BLONDY, le refrain pourrait être plus travaillé. Mais ce plaidoyer pour l’usage des préservatifs en vu de lutter contre la propagation du SIDA est enjoué et efficace.
Ce court album s’achève sur un Reggae lourd et efficace, "Véto de Dieu", dans lequel Alpha Blondy clame une fois de plus sa condamnation des guerres. A cette occasion, il psalmodie le "Give peace a chance" du YOKO ONO BAND (chanson écrite par John LENNON mais attribuée de manière surprenante à celle qui n’est créditée que pour ses frappements de mains, son tambourin et ses chœurs). Si la musique est ici plus que convaincante, et le discours louable, il est dommage que le texte ne soit pas plus fouillé et développé, la seconde moitié du morceau ressemblant beaucoup à une prière hypnotique qui se répète à l’envie. Alors qu'il y avait clairement la place pour étoffer ce titre.
Comme on le voit, on tutoie la réussite presque en permanence, mais il y a toujours un « mais ». Un élément qui manque, ou bien mal dosé.

Pour ce qui est des termes abordés. Cet album a été présenté comme un moyen pour Alpha BLONDY de dénoncer la montée de la notion d’ivoirité dans son pays. Mais cela est difficile à affirmer car les paroles sont à priori en Dioula, et de ce fait difficiles à comprendre pour la majorité des auditeurs. Cela semble toutefois assez surprenant car cette notion ne commence à se répandre qu’en 1993, sous l’action du président Henri KONAN BEDIE qui souhaite mettre en place une loi selon laquelle est ivoirienne toute personne dont les quatre grands-parents sont nés en Côte d'Ivoire. Ce, afin d’écarter des élections son opposant Alassane OUATTARA.

Nous ne sommes pas très loin de tenir là un très bon album, bien qu’un peu court. Mais il manque presque tout le temps ce petit plus qui aurait permis aux six titres de passer un cap, et de s’imposer comme des évidences. Pas vraiment un coup dans l’eau, mais un sentiment de déception.

A lire aussi en REGGAE par NESTOR :


PIERPOLJAK
Chapeau De Paille (2017)
Riche et lumineux, de la très bonne variété reggae




BIGA*RANX
1988 (2017)
Le dub vaporeux a trouvé son maître.


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Alpha Blondy (chant)
- The Solar System


1. Babylone Kélé
2. Yagba Dimension
3. Cissé Kiri
4. Café Cacao
5. Sida In The City
6. Véto De Dieu



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod