Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



The KINGSTON TRIO - The Kingston Trio (1958)
Par ERWIN le 11 Décembre 2011          Consultée 836 fois

Voici l’histoire d’un groupe majeur dans la grande épopée de la musique populaire. Nous sommes en 1958, en pleine gloire Rock’n’Rollienne et alors que les pionniers tiennent le haut du pavé des charts. C’est l’aventure de deux jeunes natifs d’Hawaï, Bob Shane et Dave Guard, des aficionados de Ukulele et de chant traditionnel. Lors de leurs études dans la prestigieuse université de Stanford, ils croisent le chemin de Nick Reynolds, musicien confirmé grand amateur de Folk et de calypso. C’est ainsi que nait le KINGSTON TRIO - Kingston pour la Calypso Jamaicainne et les fringues aux trois rayures étudiantes-, dans l’ambiance très américanisée d’un campus ou douceur de vivre et tradition font bon ménage. Les soirées s’enchainent, l’occasion pour eux de développer un répertoire essentiellement basé sur les chants traditionnels, se forgeant une identité originale, leurs voix se mariant avec une efficacité mêlant un aspect rétro et une ambition bien actuelle toute comparable à celle des ténors du Rock.

Enregistré en trois jours, ce premier album porte les stigmates d’une tradition chevillée à l’âme et au corps. Il va rester dans le billboard la bagatelle de 195 semaines… Vous avez bien lu. Il atteindra la première place tout comme son single vedette trustera la plus haute place du podium en devenant un des hits majeurs des fifties. Je veux bien entendu parler de « Tom Dooley », superbe comptine narrant les derniers instants de la vie d’un condamné à mort, histoire véridique dont les ricains sont friands. Il est inutile de la décrire, la magie vibrante de la fusion des voix de Bob, Dave et Nick est une vraie merveille. Ecoutez là, vous risqueriez bien d’être surpris. Bien entendu, un coté kitsch s’en dégage un brin, Les titres s’articulent autour du Banjo du Ukulele et de la guitare folk, mais cette première donnée assimilée, le plaisir ressentit à son écoute n’est pas vain… Loin de là.

Mais le premier single du Trio est bel et bien « Three jolly coachmen » qui ouvre les hostilités. Une identité très country folkisante, doublée d’un esprit calypso, une de leurs influences majeures. Très sympa, mais bien sur peu susceptible de faire un coup au billboard.

Et comme il se doit l’album est blindé de chants traditionnels. On débute par les velléités iliennes de « Banua » ou l’influence d’Harry Belafonte est aisément perceptible, sur le giga classique « Sloop John B » dans une version magnifique. Tout le monde reconnaitra « Santy Anno » dans une sublime version. C’est du folk traditionnel et nous avons une reprise du pape Woody Guthrie avec « Hard ain’t it hard ».
« Scotch and soda » est un autre classique de ce premier effort artistique, un essai smooth, quasiment crooner. Il faut dire que les voix de Bob Dave et Nick sont d’une clarté permettant les tentatives les plus diverses.

Les arrangements effectués par Dave Guard sur le standard « Coplas » , tiré du répertoire Mexicain, ajoutés aux intermèdes humoristiques et aux envolées de Shane en font un autre incontournable. C’est le grand Dave qui se colle aux traditionnels et tente d’en extraire l’esprit, pour le plus grand succès du trio. « Fast freight » est très chouette.
La seule composition originale est d’ailleurs « Little Maggie » de Guard, ou le banjo règne en maitre. On y notera une belle combinaison des voix, tout comme sur « Saro Jane ».

C’est l’image même de la jeunesse dorée américaine des années cinquante. Au final, un superbe premier album qui permet au KINGSTON TRIO d’embrayer une carrière sur les chapeaux de roues puisqu’ils vont partager les sommets des charts avec leurs homologues du Rock’n’roll sans démériter un seul instant. A redécouvrir !

A lire aussi en FOLK par ERWIN :


Mark SHELTON'S SHARK PROJECT
Obsidian Dreams (2009)
Une icône du métal se met au folk




OF MONSTERS AND MEN
My Head Is An Animal (2012)
Sensation du moment


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Dave Guard (banjo - chant)
- Bob Shane (guitare - chant)
- Nick Reynolds (ukulele - chant)


1. Three Jolly Coachmen
2. Bay Of Mexico
3. Banua
4. Tom Dooley
5. Fast Freight
6. Hard , Ain’t It Hard
7. Saro Jane
8. Sloop John B
9. Santy Anno
10. Scotch And Soda
11. Coplas
12. Little Maggie



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod