Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
Parallhit
Acheter Cet Album
 


 

- Style : A-ha, Duran Duran, Omd
- Membre : Dave Gahan , Yazoo, Martin Gore

DEPECHE MODE - Some Great Reward (1984)
Par STEF le 26 Octobre 2005          Consultée 9239 fois

La machine est lancée… après avoir défini les bases thématiques du nouveau Depeche Mode sur “A Broken Flame”, puis le son sur l’expérimental « Construction Time Again », voici que les deux se rejoignent sur « Some Great Reward », où le groupe a pris de l’assurance pour ce qui reste l’un de ses tous meilleurs albums et le début de la reconnaissance aux Etats-Unis. Le déclic se produit avec « people are people », le single qui reçoit un excellent écho international. Le meilleur accueil depuis « just can’t get enough », la différence justement se faisant au niveau des States qui jusque là ignoraient les anglais.

L’ensemble est très homogène et plus mature. De « something to do » à « blasphemous rumours » , toutes les chansons ont leur place, ont quelque chose à dire et le disent d’une très belle manière. Au niveau vocal, on constate aussi un changement : la voix de Dave Gahan a gagné en maturité, son timbre grave et profond sied parfaitement aux ambiances développées sur ce disque.
L’album démarre en trombe avec l’hypnotique « something to do », très martial, presque agressif. L’influence « robotique » d’un Kraktwerk ou d’un Einstuerzende Neubauten se fait clairement sentir. Depeche Mode devient à cette époque le plus allemand des groupes anglais, avec un album enregistré à Berlin, où habite également Martin Gore, qui se nourrit de toute la scène avant-gardiste de l’époque.
« lie to me » s’avère être le morceau le plus dansant de l’album, avec « People are people » et « master and servant », avec sa rythmique assez « funk » (style qui cartonne à cette époque) mais avec une élégance typique du groupe qui la rend bien différente de celle pratiquée par Kool & the gang et consorts.
Alan Wilder, glisse une de ses compositions sur Some great Reward (ce sera la dernière fois). Elle n’a pas à rougir face à celles de Gore et « If you want » se trouve être l’un des meilleurs titres de cet album. La montée en puissance de ce morceau s’avère des plus excitantes !
Un seul morceau, « story of old » semble un peu à la traîne, non pas parce qu’il est mauvais, loin de là, il est même très accrocheur, mais plutôt parce que l’ambiance qui s’en dégage renvoie au passé de Depeche Mode plus qu’elle n’annonce son futur.
A coté de ces titres pour la plupart rythmés, on trouve des ballades chantées par Martin Gore, dont le coté romantique remonte à la surface. « It doesn’t matter » et surtout « somebody » viennent aérer l’album, lui confèrent un peu de chaleur et l’amènent vers d’autres ambiances, à mille lieux d’un « master and servant ».

L’album ne serait bien-sûr pas le même s’il ne contenait pas les deux gros succès que sont les provocants et dansants « Master and servant » (thématique du sado-masochisme) et « people are people » (chanson en guise d’appel à la tolérance dans une société qui se replie sur elle-même). Mais aussi sans oublier une des œuvres les plus abouties du groupe : le froid et pessimiste « blasphemous rumours », chanson censurée à l’époque pour sa critique de la religion. Ces trois titres ont depuis été si samplés, pillés que vous en connaissez forcément au moins un refrain, une intro…

Depeche Mode commet un disque sans faute et maîtrise désormais son propre style, qui trouvera son apogée sur le meilleur album du groupe à mon sens « Black Celebration ». Avec « Some Great Rewards », le constat est clair : un succès public planétaire et (presque) critique, sans précédent jusque là dans la carrière des anglais.

A lire aussi en NEW-WAVE :


GANG OF FOUR
Entertainment ! (1979)
Rouge




TOYAH
Sheep Farming In Barnet (1980)
Justement pas pour les moutons, cette new wave-ci.


Marquez et partagez





 
   STEF

 
   ARP2600
   ERWIN
   SEIJITSU
   STREETCLEANER
   WALTERSMOKE

 
   (6 chroniques)



- Dave Gahan
- Martin L. Gore
- Alan Wilder
- Andrew Fletcher


1. Something To Do
2. Lie To Me
3. People Are People
4. It Doesn’t Matter
5. Stories Of Old
6. Somebody
7. Master And Servant
8. If You Want
9. Blasphemous Rumours



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod