Recherche avancée       Liste groupes



      
KRAUTROCK  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Guru Guru, Neu!, Anguish [intl]
- Style + Membre : Faust Vs Dälek

FAUST - 71 Minutes Of... (1989)
Par WALTERSMOKE le 15 Mai 2015          Consultée 1282 fois

Après la découvenue avec Virgin ayant poussé au split en 1975, FAUST n'a plus jamais donné signe de vie. On ne sait rien de ce qui est arrivé aux membres du groupe jusqu'à sa reformation en 1990. En revanche, ce que l'on sait, c'est que des compilations de FAUST sont sorties pendant ce long hiatus, du moins deux officielles. Munich and Elsewhere (1986) et The Last LP (1988) ont permis de voir plus de contenu de FAUST, inédit qui plus est (ou presque). Cependant, ces compiles ont été bien vite éclipsées par 71 Minutes of... (1989) qui en reprend une majeure partie et a été rééditée en CD en 1996. Une compile de compiles, en somme.

71 Minutes of... permet de voir ce qui dormait dans je ne sais quelle armoire ou cave à Wümme pendant des années. Outre des versions alternatives de morceaux issus de The Faust Tapes et Faust IV, la compilation permet également de jeter un coup d'oeil sur des pistes n'ayant jamais vu la lumière du jour. Mieux, deux extraits du légendaire Faust V sont de la partie, et ça, c'est franchement cool.

Côté versions alternatives et morceaux déjà édités, ceux de Faust V, justement, sont des plus plaisants à écouter. Je vous renvoie à la chronique de l'album fantôme pour plus de détails, mais j'ajoute ici qu'un bon mixage ne leur fait plus défaut, enfin. Ensuite, "Giggy Smile" contient un piano en ouverture, mais ne diffère pas de sa version de l'album de 1973. Quant à "J'ai Mal aux Dents", renommé "Party 2", il perd en agressivité ce qu'il gagne en accessibilité. Les fans de FAUST peuvent grogner, les autres pourront apprécier la psalmodie débile de Jean-Hervé Péron. Enfin, en ce qui concerne "Psalter...", elle est privée de son intro en mode 'je-fais-quoi-là', mais reste toujours l'appréciable suite à "J'ai Mal aux Dents".

Quant aux vrais inédits, il y a là à boire et à manger. Côté pile, 71 Minutes of... propose "Chromatic (Party 3)", un long et surtout captivant morceau, où FAUST se fait clairement électronique. Le morceau dure 9 minutes, mais par la magie de la répétition maîtrisée, elles défilent à une vitesse folle. Plus tôt dans la compile, FAUST se fait... psychédélique sur "Don't Take Roots" ou se rapproche des copains d'AMON DÜÜL II et autres EMBRYO sur "Baby (Komm Mit)", avec plus ou moins de succès.

Avec cette compilation, FAUST ouvre les portes sur une arrière-cour relativement intéressante. 71 Minutes of... présente un groupe qui ayant toujours été avant-gardiste et expérimentateur, quitte à se casser la gueule par moments. Par conséquent, il paraît difficile d'introduire un non-initié à FAUST par ce disque qui fait plus office d'archive archéologique que de guide pour débutants. Mais aussi de piqûre de rappel, étant donné que le groupe se reformera un an après sa sortie.

A lire aussi en KRAUTROCK par WALTERSMOKE :


KRAAN
Kraan Live (1975)
Le meilleur de Kraan sur scène




KRAFTWERK
Exceller 8 (1975)
Drôle d'oiseau !


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



Non disponible


1. Munic A (munic (yesterday))
2. Don't Take Roots
3. Das Meer
4. Knochetanz
5. Baby (komm Mit)
6. Party 2
7. Party 8
8. Psalter...
9. Party 5
10. Chromatic (party 3)
11. Party 6
12. Giggly Smile (party 1)
13. Lieber Herr Deutschland (party 4)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod