Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-MUSIC  |  STUDIO

Commentaires (5)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Siouxsie And The Banshees

The CURE - Wild Mood Swings (1996)
Par BUDDY le 9 Février 2006          Consultée 6592 fois

Publié au milieu des années 90, cet opus très attendu qui veut mettre en exergue le côté pop du groupe, fait au contraire l’effet d’une douche froide pour un bon nombre de fans et le grand public. Quatre années séparent « Wild Mood Swings » de « Wish ». « The Cure », pendant cette période, a eu le temps de publier deux albums live. L’année 1996 va permettre aux « Cure » de renouer le contact avec le public en sortant leur 18ème album répondant au doux nom de « Wild Mood Swings ». Cet album avec sa jolie pochette au fond jaune, assortie de Kiri le Clown ne fera pas l’unanimité chez les fans purs et durs de « The Cure ». Il faut dire que cet album de prime abord est assez spécial. Dès la première écoute, on ne reconnaît pas le son « Cure ». Les époques changent me direz-vous, et les groupes aussi prennent de l’âge. Cela devient certainement difficile pour un groupe « dinosaure » comme « The Cure » de ne pas se répéter au fil des années et des albums.

Alors « The Cure » essaie, « The Cure » tente des choses, « The Cure » ose se permettre de sortir des sentiers battus de son style musical et s’aventure de nouveau sur un terrain pop. Terrain de jeu qui est son domaine de prédilection depuis quelque temps. Mais l’aventure ne va pas se passer aussi bien que Smith et ses comparses auraient pu l’imaginer. L’album va avoir un accueil mitigé pour ne pas dire glacial, auprès des fans et du grand public. Smith n’aurait-il pas commis une erreur monumentale en publiant cet album ? Une bonne partie des titres sonnent presque comme des démos d’amateurs. De ce fait, elles sont pour la plupart beaucoup trop longues, et forcément ennuyeuses… Alors on zappe et on passe au titre suivant. Il n'y a vraiment que quelques bons titres qui valent le détour comme l’excellent « Want », le sautillant « Mint Car », « Bare » et ses relents musicaux du « Wish you were Here » des Floyd, ou bien encore le surprenant « Trap » et ses effluves rauques, aux senteurs de « The Head On The Door ». Cet opus ne vaut donc pas son pesant d’or et ne mérite pas que l’on s’y attarde.

Sur « Wild Mood Swings », Smith et ses guérilleros ont voulu se faire plaisir et ça se sent. Mais au final l’album se révèle médiocre avec des titres assez insipides que l’on n’écoute pas forcément jusqu’au bout. C’est bien peu pour un opus qui compte 14 titres. Rendez-vous est pris pour le prochain album qui, espérons-le, sera de meilleure facture et remettra « The Cure » sur les bons rails de la musique. Leur musique.

A lire aussi en POP par BUDDY :


The CURE
Disintegration (1989)
Cet album baigne dans une féerie totale...

(+ 1 kro-express)



Phil COLLINS
No Jacket Required (1985)
L’album de la consécration pour phil collins....

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   BUDDY

 
  N/A



- Robert Smith. (guitare.chant)
- Perry Bamonte. (guitares)
- Simon Gallup. (basse)
- Roger O’donnell. (claviers)
- Jason Cooper. (batterie)


1. Want
2. Club America
3. This Is A Lie
4. The 13th
5. Strange Attraction
6. Mint Car
7. Jupiter Crash
8. Round & Round & Round
9. Gone!
10. Numb
11. Return
12. Trap
13. Treasure
14. Bare



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod