Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-ROCK-CLASSIQUE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Mika, Billy Joel
- Membre : Angelo Branduardi
 

 The Illustrated Elton John Discography (1357)

Elton JOHN - Friends (1971)
Par MARCO STIVELL le 9 Mars 2017          Consultée 451 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Bien avant de collaborer avec Disney ou même de devenir une superstar établie, Elton JOHN, alors fort d'un deuxième et d'un troisième album qui cartonnent dans les pays anglo-saxons, compose une première bande originale de film pour le moins isolée, puisque l'exercice n'est pas reproduit sur une très longue période...

Le réalisateur Lewis Gilbert est surtout connu pour sa contribution à la série des James Bond avec Roger Moore : The Spy Who Loved Me/L'espion Qui M'aimait et Moonraker à la fin des années 70. L'histoire de Friends met en scène une romance entre Paul Harrison et Michelle Latour (Sean Bury et Anicée Alvina), deux adolescents qui se retrouvent parents très jeunes, partent d'Angleterre et vont tenter leur chance en... Camargue. On s'en doute, cela peut difficilement se terminer bien. Le film connait une suite, Paul et Michelle justement, trois ans plus tard en 1974.

Le disque est enregistré en octobre 1970 et sort au début de l'année 71, en même temps que le film, donc avant le premier live d'Elton et son disque subséquent, Madman Across the Water. On n'est guère étonné de retrouver en avant-première des éléments de celui-ci.

En fait, master JOHN a bien autour de lui son groupe de l'époque, celui qu'on entend sur le live un mois après, à savoir Nigel Olsson (batterie) et Dee Murray (basse). C'est encore Caleb Quaye aux guitare, sinon il y a les trois hommes de l'ombre, Bernie Taupin qui écrit les paroles, Gus Dudgeon qui produit l'ensemble et Paul Buckmaster qui conduit l'orchestre. C'est en fait lui le deuxième membre le plus important ici, puisqu'il compose une bonne moitié de la partition et, cinéma d'époque oblige, celle-ci n'est pas rock pour un sou.

Le piano et l'aspect doux de la musique d'Elton se conjuguent à des envolées orchestrales certes moins lyriques que celles du futur album qui contient "Levon" et "Tiny Dancer", mais aussi moins baroques et torturées que celles du second album, celui de "Your Song". Les musiques se concentrent sur l'idylle de Paul et Michelle, et il s'en dégage une impression lumineuse et vraiment belle, même si à vrai dire, seuls les morceaux de la première face valent le coup, en particulier le thème du "first kiss", le premier baiser.

Il est intéressant d'entendre cette sélection présentée sous une forme quasi-similaire à celle d'un album-concept, avec des titres qui s'enchaînent, y compris les chansons, ce qui n'est pas toujours le cas sur les BOs, loin s'en faut. En tout cas, si l'écriture d'Elton n'est pas tubesque comme en d'autres occasions, il s'en sort très bien, en particulier avec les merveilleux "Seasons" et "Michelle's Song".

Des choeurs féminins (Lisa Strike ! et Lesley Duncan qu'on entend sur "Love Song" de Tumbleweed Connection) rejoignent le groupe et celui-ci fournit une paire de morceaux "honky-tonk", ambiance de bar. Malgré la présence déjà forte de Murray et d'Olsson, la nervosité est absente, à l'exception du saxophone de "Honey Roll", chanson de drague, ainsi que du final de "Can I Put You On" : en quelque sorte, Elton vient d'écrire le final de "Saturday Night's Alright for Fighting", mais le tonnerre Davey Johnstone n'est pas encore là et Quaye fait pleuvoir les arpèges rockabilly/rhythm'n'blues avec bonheur.

Le thème principal remporte un joli succès aux USA, et l'album devient disque d'or, suivant la tradition ouverte par ses deux prédécesseurs (désolé Empty Sky). Si l'on aime Madman Across the Water, on peut écouter cette bande originale sans toutefois s'attendre à y trouver un niveau équivalent. C'est pour le charme, mais il faut dégoter le vinyle, à moins de posséder la compilation Rare Masters d'Elton JOHN, sortie en 1992.

A lire aussi en DIVERS par MARCO STIVELL :


Kōji KONDō
Super Mario 64 (1996)
"It's a me, maaaarrrioo !".




Natalie MERCHANT
Leave Your Sleep (2010)
Le dernier album de natalie merchant


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Elton John (piano, chant, claviers)
- Caleb Quaye (guitares)
- Dee Murray (basse, choeurs)
- Nigel Olsson (batterie, choeurs)
- Paul Buckmaster (arrangement et direction de l'orchestre)
- Rex Morris (saxophone ténor)
- Madeline Bell (choeurs)
- Lesley Duncan (choeurs)
- Lisa Strike (choeurs)


1. Friends
2. Honey Roll
3. Variations On 'friends'
4. Theme (the First Kiss)/seasons
5. Variations On Michelle's Song (a Day In The Countr
6. Can I Put You On
7. Michelle's Song
8. I Meant To Do My Work Today (a Day In The Country)
9. Four Moods
10. Seasons Reprise



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod