Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  LIVE

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Renaud Chanteur (2028)
 Le Hlm Des Fans De Renaud (1638)

RENAUD - Un Olympia Pour Moi Tout Seul (1982)
Par RAMON PEREZ le 2 Septembre 2018          Consultée 337 fois

De la même façon que Le retour de Gérard Lambert s’inscrit dans la continuité de Marche à l’ombre, Un Olympia pour moi tout seul marche dans les pas de Bobino. Mais là où le studio est la suite du précédent, le live est le nouveau modèle. La version améliorée. L’Olympia, c’est Bobino en mieux. D’abord il faut se rappeler ce qu’était l’Olympia à cette époque sans Zénith : le top du top. Rien au-dessus. Cela justifie à lui seul la sortie de ce live. Et d’avoir mis davantage de moyens dans ce spectacle. L’orchestre est plus fourni, clairement plus haut niveau. Si les arrangements sont très semblables à la livraison précédente, il y a un petit truc en plus à chaque fois. L’expérience, la confiance peut-être. Le métier qui rentre.

Cet album est sorti en plusieurs versions, aussi entendons-nous. Aujourd’hui ne compte que la dernière en date, celle où le concert est enfin complet. Et où il y a bel et bien « Oscar », mais aussi « La tire à Dédé », « Hexagone », « Mimi l’ennui », « Ma gonzesse » et « Baston ». Et c’est bien là l’intérêt principal de ce live, d’être complet. Avec peut-être celui de Rouge Sang, il est celui qui traduit le mieux l’ambiance dans un concert de Renaud, en gardant les échanges du chanteur avec son public. Car quand on va voir Renaud en concert, on n’y va pas pour une grande performance vocale ou musicale, mais bien pour cette espèce de proximité qu’il instaure (y compris sur la dernière tournée Phénix).

Et en 1982, c’était un exercice où il était particulièrement à l’aise. En écoutant ce live, j’ai toujours une putain d’envie d’aller boire une bière avec lui à la fin ! De la tonitruante entrée au délire introductif du « Père Noël noir », de la sobriété de la présentation de « La tire à Dédé » au définitif et mythique « elle était chiante celle-là hein ? C’est un blues, c’est normal, le blues c’est chiant ! », le mec semble tellement dans son élément sur cette scène qu’on ne peut faire autre chose que de tirer son chapeau. Et gueuler en chœur Germaine (best version ever !), Etudiants et autre dernier bal.

Personnellement, j’aime beaucoup le côté très rock et brut de cette époque et j’ai toujours considéré que Le retour de Gérard Lambert était plus abouti que Marche à l’ombre. J’aime donc beaucoup le contenu de l’album. A l’arrivée, et considérant que les studios se valent globalement, c’est celui-ci que je garderai de la période Polydor s'il n'en fallait qu'un. Il ferait la paire avec Paris Province sur la période Virgin. Ils me semblent être les deux albums qui, chacun dans son couloir, résument le mieux l'oeuvre de Renaud.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE :


Françoise HARDY
Soleil (1970)
Les nouvelles aventures de françoise




Léo FERRE
Cette Chanson (1967)
Chanson française


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
   RAMON PEREZ

 
   (2 chroniques)



- Renaud (chant, guitares)
- Yann Benoist (guitares)
- Serge Saïd (guitares)
- Jean-louis Roques (accordéon, claviers)
- Pierre-jean Gidon (saxophone ténor, claviers)
- Dominique Bertram (basse)
- Amaury Blanchard (batterie)
- Klaus Blasquiz (choeurs, percussions)
- Sharon Vauville (choeurs, percussions)
- Paul Scémama (guitares refaites en studio)
- Shitty Télaouine (voix refaite en studio)


1. Où C'est Qu'j'ai Mis Mon Flingue ?
2. Les Aventures De Gérard Lambert
3. Soleil Immonde
4. La Chanson Du Loubard
5. Chanson Pour Pierrot
6. Germaine
7. Mon Beauf'
8. A Quelle Heure On Arrive ?
9. L'auto-stoppeuse
10. Le Retour De Gérard Lambert

1. Etudiant-poil Aux Dents
2. La Teigne
3. Le Père Noël Noir
4. Banlieue Rouge
5. La Blanche
6. C'est Mon Dernier Bal
7. Manu
8. J'ai Raté Télé-foot
9. Dans Mon H.l.m.



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod