Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Biosphere / Deathprod, Hia / Biosphere

BIOSPHERE - Cirque (2000)
Par JOVIAL le 25 Octobre 2020          Consultée 239 fois

Qui a donc été le pionnier de l'arctic ambient ? Certainement pas BIOSPHERE, même s'il semble bien que l'étiquette ait été inventée pour lui. Quelques années auparavant, l'Allemand Thomas KÖNER aurait tout à fait eu le droit d'en réclamer le titre (Teimo – 1992). On pourrait encore remonter dans le temps et regarder du côté de VANGELIS (Antarctica – 1983) et de TANGERINE DREAM (Hyperborea – 1983), et pourquoi pas des RESIDENTS (Eskimo – 1979) ou de NEU! (Neu! - 1971). Mais quoiqu'il en soit, à l'aube du IIIème millénaire c'est bien à Geir JENSSEN que revient la couronne, après avoir sorti deux indispensables du genre, Polar Sequences (1996) et Substrata (1997).

Un statut qu'il confirme à nouveau avec Cirque. De retour de Birmingham (1), notre Norvégien retrouve les grands espaces arctiques. Cet environnement n'est pour lui nullement hostile, à l'inverse de nombreux autres artistes de la même mouvance. Bien au contraire, sous la glace grouille la vie. Algues et lichens colonisent la moindre parcelle de roches, le petit cœur du tardigrade repart enfin. Geir JENSSEN parvient à conjuguer une orchestration minimaliste et des textures froides à des ambiances lumineuses, presque rayonnantes. Le soleil du dégel illumine la banquise. Sur "Nook & Cranny", la chaleur se diffuse ainsi lentement, fascinante et rassurante, avant que Jean-Louis Étienne et "Le Grand Dôme" ne viennent nous annoncer la fin de la nuit polaire (2). BIOSPHERE élargit également ses explorations à la poudreuse des montagnes espagnoles, sur la progression tranquille d' "Iberia Eterea", ou aux pics acérés des Dinarides avec l'étrange "Black Lamb & Grey Falcon", bucolique et contemplative (3). On comprend mieux en apprenant que la composition de ce quatrième album a été en partie inspirée par la tragique aventure de Chris McCandless en Alaska.

Le parti pris sur Substrata de s'affranchir du moindre beat est ici abandonné. Il ne s'agit néanmoins pas de revenir à la house des débuts. Comme pour l'album précédent, ce sont les basses qui donnent leur impulsion aux morceaux. Certains rythmes peuvent même à la rigueur apparaître ici comme superflus, mais au moins Geir JENSSEN varie l'exercice, s'essayant à des styles très peu entrevus dans ses précédentes productions. On retrouve ainsi un certain côté trip-hop chez Cirque, notamment "When I Leave" et "Nook & Cranny", qui vire même par la suite à la drum'n bass avec "Algae & Fungi Part 1". De ces rythmes, BIOSPHERE n'en fait cependant qu'un usage plutôt modéré, qui n'altère jamais la qualité de ces soundscapes hypnotiques, au demeurant très proches de ce que l'on pouvait entendre aussi sur Substrata. À l'instar de ce dernier encore, quelques field recordings préparent le terrain, en particulier "Moistened & Dried", prédule à l'excellente "Algae & Fungi".

Mais Cirque n'est pas Substrata. On se situe là à un niveau inférieur. S'il contient effectivement de très bons moments ("Le Grand Dôme", les deux parties "Algae & Fungi"), il en est d'autres qui traînent beaucoup trop en longueur ("Too Fragile To Walk On", "Black Lamb & Grey Falcon"), voire semblent un peu vides ("When I Leave"). D'où une paisible et magnifique évasion certes, mais parfois entrecoupée de pièces moins captivantes. Un album tout de même hautement conseillé aux amateurs du Norvégien, qui ne tardera pas à (encore) changer de cap par la suite.

Note réelle : 3,5/5

(1) Suite à une seconde collaboration avec HIA sur le disque Birmingham Frequencies.
(2) L'extrait en question provient du documentaire Spitzbergen Island : a wintering aboard Antarctica (1996)
(3) Référence au récit de voyage Agneau Noir et Faucon Gris de Rebecca West.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par JOVIAL :


NEU!
Neu! (1971)
Intemporel

(+ 1 kro-express)



ASH RA TEMPEL
Ash Ra Tempel (1971)
Exclusif : Ramses prenait du LSD !


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Geir Jenssen (tout)


1. Nook & Cranny
2. Le Grand Dôme
3. Grandiflora
4. Black Lamb & Grey Falcon
5. Miniature Rock Dwellers
6. When I Leave
7. Iberia Eterea
8. Moistered & Dried
9. Algae & Fungi Part I
10. Algae & Fungi Part Ii
11. Too Fragile To Walk On



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod