Recherche avancée       Liste groupes



      
DOWNTEMPO / AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Biosphere / Deathprod, Hia / Biosphere

BIOSPHERE - The Petrified Forest (2017)
Par JOVIAL le 25 Juin 2022          Consultée 100 fois

La Forêt Pétrifiée est un film américain réalisé par Archie Mayo en 1936, adaptée de la pièce éponyme du metteur en scène new-yorkais Robert E. Sherwood. Durant la Grande Dépression, Alan Squier (Leslie Howard), écrivain raté et désabusé, voit ses vagabondages le conduire au village de Black Mesa en Arizona, où il fait connaissance avec Gabrielle Mapple (Bette Davies) dont la famille tient un petit restaurant. De mère française, cette dernière lui confie son souhait de partir étudier l'art à Bourges, tandis qu'Alan lui raconte sa propre histoire. Sous le charme de l'écrivain, la jeune femme décide de lui montrer ses peintures et de lui lire un poème de François Villon. Résolus à s'enfuir, le couple doit néanmoins se résoudre à subir la prise d'otage d'un bandit local, Duke Mantee (Humphrey Bogart), bientôt cerné par la police et les agents fédéraux.

Directement inspiré par le film d'Archie Mayo, The Petrified Forest est un choix qui peut cependant surprendre. Habitué des grands espaces, Geir JENSSEN s'attaque ici à un huis-clos, l'essentiel de l'action se déroulant dans l'auberge des Mapple. Le fameux désert de la forêt pétrifiée n'apparaît quasiment pas à l'écran, sinon durant les premières minutes du film alors que Leslie Howard se dirige vers Black Mesa. Pour autant, ce ne sont pas tant les paysages qui semblent avoir retenu l'attention du Norvégien que les rêves d'évasion des deux personnages principaux, dont il sample d'ailleurs les sublimes dialogues. La pochette semble éloquente à ce sujet : Bette Davies contemple les montagnes et, par-delà, la France et une autre vie.

Après deux disques plus expérimentaux (L'Incoronazione Di Poppea et Departed Glories), BIOSPHERE revient à des compositions plus conventionnelles, reprenant quasiment là où N-Plants nous avait laissés six ans plus tôt. On y retrouve ainsi les même textures faussement froides et duveteuses, dans un registre plus souvent downtempo que véritablement ambient, tantôt teintées de jazz et rappelant alors Dropsonde sur "The Petrified Forest", tantôt plus arides avec "Turned to Stone". Les rythmes réapparaissent, sans pour autant prendre le dessus, si ce n'est sur l'inattendue "Just a Kiss", ronde énivrante dans la nuit poussiéreuse des badlands.

Bien que la majestueuse forêt polonaise de Las Woski fasse ici place à un cimetière de troncs minéralisés, The Petrified Forest s'inscrit aussi dans la continuité de Departed Glories. Avec ces ambiances intrigantes et brumeuses, Geir JENSSEN donne à l'œuvre originale une nouvelle bande-son électronique pleine de poésie, à la fois touchante et réconfortante. Les samples des dialogues de Leslie Howard et Bette Davies, souvent brillamment utilisés, participent à cette mélancolie lancinante qui empreigne le disque dès les premières boucles de "Drifter". Il y a pour s'en convaincre un très grand morceau, l'hypnotique "Black Mesa", à n'en pas douter l'un des meilleurs singles de BIOSPHERE depuis fort longtemps.

Seule ombre au tableau, "Turned to Stone", trop hasardeuse dans son utilisation des samples, tombe rapidement à plat et nous ferait presque sortir d'un album du reste remarquablement bien construit. On est certes bien au-dessous de Departed Glories ou de Dropsonde, mais The Petrified Forest pourrait bien être votre porte d'entrée à l'œuvre parfois déroutante de l'ami Geir.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par JOVIAL :


BIOSPHERE
Shenzhou (2002)
Debussy by night




SILVER APPLES
Contact (1969)
Mal de crâne ? Ha ça risque de s'aggraver ...


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Geir Jenssen (tout)


1. Drifter
2. Black Mesa
3. Turned To Stone
4. The Petrified Forest
5. Just A Kiss
6. This Is The End



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod