Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Biosphere / Deathprod, Hia / Biosphere

BIOSPHERE - Angel's Flight (2021)
Par JOVIAL le 27 Février 2021          Consultée 228 fois

Comme souvent lorsqu'on aborde une œuvre de Geir JENSSEN, il faut tout d'abord évoquer le contexte dans lequel elle a émergé. Avant d'être un album, Angel's Flight est avant tout la bande-originale de la pièce Uncoordinated Dog, produite en 2019 par l'Ingun Bjørnsgaard Prosjekt, compagnie norvégienne de danse contemporaine mondialement reconnue. Sur scène, huit danseurs explorent « le personnel, l'ambigu, la révélation et la beauté » de la jeunesse et de l'âge adulte, suivant un travail préparatoire inspiré par La Vieillesse de Simone de Beauvoir. BIOSPHERE propose quant à lui douze nouveaux morceaux, dont le matériau source consiste en une poignée d'extraits du Quatuor à cordes n°14 de Ludwig van BEETHOVEN. Chose qui rappelle inévitablement à l'auditeur attentif le romantique Shenzou, mais qui dans son processus créatif le rapproche néanmoins de Departed Glories.

Geir JENSSEN utilise en effet le même procédé de fabrication, à savoir l'Argeïphontes Lyre. Sous ce nom barbare se cache en fait un logiciel mis au point par le compositeur américain Akira Rabelais permettant une multitude de manipulations, modifications et distorsions du son. Après traitement, on en viendrait presque légitimement à douter qu'il s'agit bien au départ de l'avant-dernier quatuor de BEETHOVEN. Avec Angel's Flight, notre ami nordique joue de nouveau les apprentis forgerons. Les sept mouvements ont été fondus ensemble pour mieux retravailler la matière brute, acier visqueux étiré et doublé de lourds échos, laissant alors émerger de nouvelles structures autrement plus minimalistes.

En cela, avec ces mélodies répétitives et très dépouillées, ce nouvel album est encore une fois à rapprocher de Shenzou. Il s'en distingue néanmoins par des tableaux très abstraits, qui tranchent également avec les dernières productions de BIOSPHERE, plus organiques (Departed Glories, The Hilvarenbeek Recordings) ou plus minérales (The Senja Recordings). Angel's Flight nous propulse dans une salle de danse monumentale et froide où la présence de Ludwig van BEETHOVEN se manifeste encore comme par résonance. Geir JENSSEN annule les mouvements originaux, n'en créant que deux, tout d'abord une lente progression d'échos et drones, assez contemplative mais passionnante, pour enchaîner par une série de boucles de cordes obsédantes et lointaines. Le disque peut légitimement sembler assez herméthique de prime abord, mais dévoile après plusieurs approches une mélancolie pregnante et subtile, qui n'est encore une fois pas sans rappeler l'excellent Departed Glories en 2016. Un parfait équilibre dans la tristesse, parfois presque roboratif dans ses moments les plus beaux, que subliment des arrangements tout en retenue.

Ce vol de l'Ange n'est néanmoins pas sans défaut, notamment dans son dernier tiers qui aura tout de même la fâcheuse tendance à s'éterniser. C'est aussi vrai pour un morceau tel qu'« Angel's Flight », à la jonction des deux mouvements. Mais les amateurs du genre trouveront certainement leur compte dans ces courtes pièces d'ambient évanouissant mais paradoxalement sous tension, dans un étrange jeu de reflets permanent, ciselées à la perfection, en particulier les fabuleuses « As Bright as the Night », « In the Ballroom » et « As Weird as the Elfin Lights ». Plus loin, il faut également signaler l'angoissante « Remote and Distant », peut-être la plus sombre d'entre toutes ici. De quoi rêver un peu, de manière certes bien singulière, en cet fin d'hiver qui n'en finit pas.

Un nouvel album assez inégal donc, tout de même plutôt bon, cependant moins marquant que les autres œuvres citées plus haut.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par JOVIAL :


TRISTESSE CONTEMPORAINE
Tristesse Contemporaine (2012)
Belle réussite d'un atypique et mystérieux trio.




LAIBACH
Kapital (1992)
La dictature de l'an 3000.


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Geir Jenssen (tout)


1. The Sudden Rush
2. As Bright As The Night
3. Talking To Some Imaginary Person
4. In The Ballroom
5. As Weird As The Elfin Lights
6. Angel's Flight
7. As Pale As A Pearl
8. Faith And Reverence
9. Unclouded Splendour
10. Remote And Distant
11. Scan Of Waves
12. The Clock And The Dial



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod