Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1984 Rising Force
1985 Marching Out
1986 Trilogy
1988 Odyssey
1989 Trial By Fire , Live In ...
1990 Eclipse
1992 Fire And Ice
1994 The Seventh Sign
  I Can't Wait
1995 Magnum Opus
1996 Inspiration
1998 Facing The Animal
  Concerto Suite For El...
1999 Alchemy
2000 War To End All Wars
  Live!
  Anthology 1994-1999
2002 Attack!
  The Genesis
2005 Unleash The Fury
2008 Perpetual Flame
2010 Relentless
2012 Spellbound
2016 World On Fire
2019 Blue Lightning
2021 Parabellum

Yngwie MALMSTEEN - Concerto Suite For Electric Guitar & Orchestra In (1998)
Par NESTOR le 15 Décembre 2021          Consultée 463 fois

Au regard des influences musicales revendiquées par Yngwie MALMSTEEN et du style dont il est l’un des (sinon le) précurseurs, il n’est pas étonnant que le maestro suédois ait franchi le cap pour s’atteler à un projet essentiellement axé sur la musique classique, d’autant plus qu’il évoquait ce souhait depuis plusieurs années dans ses interviews. Nous pourrions également considérer qu’après avoir emprunté à Ritchie BLACKMORE (DEEP PURPLE, RAINBOW), sa Stratocaster blanche, son style musical et bon nombre de ses musiciens (Joe Lynn TURNER, Doogie WHITE, Cozy POWELL…), MALMSTEEN a également souhaité reprendre le concept du Concerto For Group And Orchestra que DEEP PURPLE avait développé en 1969.
Quoiqu’il en soit, le Suédois s'est clairement attelé avec ce disque à une œuvre assez originale. Là où METALLICA ou SCORPIONS, pour ne citer qu'eux, s’étaient 'contentés' de réorchestrer certains de leurs titres en s'épaulant d'un orchestre symphonique, son propos consiste davantage à couper les liens avec le métal afin de proposer à la fois des pièces totalement inédites et des relectures réellement originales de certains de ses morceaux recuisinés à la sauce Classique.
Apprécions le résultat sous deux angles. En effet, saluons d'abord la prise de risque et l’énorme somme de travail (palpable au regard de la qualité des arrangements et de la bonne tenue de l’ensemble) qui émanent de ce disque. Louons ensuite la finesse des mouvements, la virtuosité et le sens musical du guitariste, autant d'éloges nullement immérités, notamment à l'écoute des très agréables "Presto Vivace", "Finale" ou bien de la relecture de "Icarus Dream".
Mais on peut également voir les choses sous un autre prisme. Si l’enveloppe diffère, la logique musicale de MALMSTEEN reste inchangée. Il nous ressert les mêmes recettes dont il abuse depuis la fin des années 80, en utilisant les musiciens qui l’accompagnent comme un simple 'backing band' chargé de le mettre en valeur. Avec ce Concerto, la taille du groupe qui l’accompagne change, peut-être pour s'adapter à son égo, mais pas la logique.
De ce fait, on se trouve à mi-chemin d'un disque de musique classique, manquant d’homogénéité et d’âme, et d'un disque de Rock sans puissance et dépourvu de rythmique. Ainsi, si l’intention semble bonne et probablement 'pure', le résultat déçoit plutôt, quelles que soient l’optique ou les attentes de l'auditeur, que ce dernier privilégie le Classique ou le Rock.
Les longues envolées de guitares, bien souvent à la limite du soporifique, ne présentent pas un intérêt majeur. Et c’est d'autant plus regrettable que MALMSTEEN semble avoir beaucoup travaillé sur ce projet, sans ménager sa peine.
Restent donc un disque à la production de grande qualité et un artiste attachant, ambitieux et époustouflant de virtuosité, mais apparemment prisonnier d’un de ses plus gros défauts : la difficulté à faire autre chose que du Yngwie MALMSTEEN et à s'ouvrir aux avis de son entourage, même lorsqu’il affiche, comme ici, des velléités de s’affranchir de ses schémas traditionnels.
Ambitieux, mais décevant.

A lire aussi en METAL par NESTOR :


SUICIDAL TENDENCIES
The World Gone Mad (2016)
S.T toujours au top




Yngwie MALMSTEEN
Marching Out (1985)
Second coup de maître du maestro de la guitare


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Yngwie J. Malmsteen (guitare)
- Czech Philharmonic Orchestra


1. Icarus Dream Fanfare
2. Cavallino Rampante
3. Fugue
4. Prelude To April
5. Toccata
6. Andante
7. Sarabande
8. Allegro
9. Adagio
10. Vivace
11. Presto Vivace
12. Finale



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod