Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1984 Rising Force
1985 Marching Out
1986 Trilogy
1988 Odyssey
1989 Trial By Fire , Live In ...
1990 Eclipse
1992 Fire And Ice
1994 The Seventh Sign
  I Can't Wait
1995 Magnum Opus
1996 Inspiration
1998 Facing The Animal
  Concerto Suite For El...
1999 Alchemy
2000 War To End All Wars
  Live!
  Anthology 1994-1999
2002 Attack!
  The Genesis
2005 Unleash The Fury
2008 Perpetual Flame
2010 Relentless
2012 Spellbound
2016 World On Fire
2019 Blue Lightning
2021 Parabellum

Yngwie MALMSTEEN - War To End All Wars (2000)
Par NESTOR le 4 Mars 2022          Consultée 319 fois

Après un début de carrière durant lequel MALMSTEEN nous a proposé trois, quatre pour certains, albums fantastiques, le suédois a commencé à sortir des disques de moins en moins excitant, notamment depuis le très bon Magnum Opus (1995). Mais rien de laissait présager la dimension de la déception que représente ce War To End All Wars. Jusqu’à cet album, le Yngwie se heurtait simplement à la difficulté de surprendre l’auditeur mais il proposait toujours des compositions de qualité très honorable.

Avec cet opus, enregistré dans ses propres studios, MALMSTEEN a proposé l'album qui pâti de la plus mauvaise production de sa carrière. Notamment, du fait de sons compressés manquant cruellement de dynamique, d'instruments empêtrés dans une bouillie indigeste et un chant, tenu par Mark Boals, sous mixé et manquant clairement de présence et de pèche. Yngwie n’a jamais été très clair quant aux causes d’un tel raté. Il a tout d’abord indiqué que cela était dû à un budget insuffisant alloué par le label, pour ensuite déclarer que le son de ce disque était celui dont il avait toujours rêvé. Il a depuis évoqué le fait de vouloir remixer ce disque afin de le proposer dans une version plus performante sous son propre label. Mais je peux lui éviter cette tâche car il est clair qu’il est inutile qu'il se donne cette peine car, au-delà du son, les compositions sont de toute façon du niveau de la production.

En effet, hormis une poignée de titres passables tels que "The Wizard", le nerveux "Bad Reputation", la ballade "Miracle Of Life", et l’instrumental "Molto Arpeggiosa" (et encore, celui-ci n’est-il qu’une relecture d’un ancien titre : "Arpeggios From Hell"), le reste est tout simplement sans intérêt. On en viendrait presque à s’extasier devant l’originalité de "Black Sheep Of The Family" et de son style reggae. Ce titre est d’ailleurs chanté par un inconnu qui, selon Yngwie, serait l'un de ses amis, chanteur dans un groupe de reprises de The POLICE et qui, après une soirée arrosée, aurait pris le micro pour enregistrer cette « chose ».

Avec sa production insipide et ses compositions bâclées, War To End All Wars semble prouver au moins une chose : l’alliance d'un abus d’alcool et d'un égo surdimensionné génère un bien piètre résultat, même pour les génies.

On oublie vite fait et on passe à autre chose.

A lire aussi en METAL par NESTOR :


SUICIDAL TENDENCIES
How Will I Laugh Tomorrow When I Can't Even Smile Today (1988)
Skate or thrash




Yngwie MALMSTEEN
Marching Out (1985)
Second coup de maître du maestro de la guitare


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Yngwie J. Malmsteen (guitare, basse)
- John Macaluso (batterie)
- Mark Boals (chant)
- Mats Oausson (claviers)


1. Prophet Of Doom
2. Crucify
3. Bad Reputation
4. Catch 22
5. Masquerade
6. Molto Arpeggiosa
7. Miracle Of Life
8. The Wizard
9. Preludium
10. Wild One
11. Tarot
12. Instru-mental Institution
13. War To End All Wars
14. Black Sheep Of The Family
15. Treasure From The East (bonus Japonais)
16. Requiem (bonus Japonais)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod