Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (5)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Siouxsie And The Banshees

The CURE - Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me (1987)
Par BUDDY le 19 Janvier 2006          Consultée 8831 fois

En cette année 1987, The Cure va nous offrir un double album intitulé «Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me» qui tend à glisser vers des compositions plus aériennes et plus longues. C’est également une musique pop beaucoup plus quintessenciée et au psychédélisme trouble. «Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me» est le fruit des influences de tous les membres du groupe et il est sans nul doute l'album le plus pop que The Cure ait jamais enfanté. Il est vrai aussi que Robert Smith avait demandé à chacun des membres du groupe de lui apporter leur propres compositions. C’est ce qu’ils ont fait. Smith s’est alors retrouvé à la tête d’une bonne trentaine de chansons qu’il a fallu trier. La notion de participation globale prenait donc ici tout sons sens. C’est aussi certainement l'album le plus «accessible» de The Cure. L’album avec lequel on peut essayer d’apprendre leur musique avant de s'aventurer vers des terrains plus gluants et glauques de leur univers. C'est également l'album où Robert Smith et ses comparses avouent à demi-mot un amour immodéré pour les mélodies simplistes et acidulées.

Cet opus enchaîne donc 17 titres aux genres musicaux variés, qu'ils soient très lourds et gluants (les sublimes «The Kiss», «The Snakepit», «All I want», «Shiver and shake», «Fight»), d’autres plus nostalgiques et ténébreux («If Only Tonight We Could Sleep», «How Beautiful You Are»), les très bouleversants («One More Time» et «A Thousand Hours»), ou tout simplement pop (les petits bijoux «Hot Hot Hot !!!», «Catch», «Why Can't I Be You», «Just Like Heaven» (générique TV des inoubliables «Enfants du Rock»)). A côté de cela, il y a un titre comme «The Perfect Girl» qui aurait pu facilement trouver sa place sur l’album «The Top», car très assimilé musicalement à cet album. Il est à noter aussi, que par faute de place sur le CD, on ne retrouve pas le titre «Hey You», qui figurait déjà sur la cassette de cet opus. La seconde différence notable avec les albums précédents, est que Robert Smith change son timbre de voix sur pratiquement chacun des titres de l’album, ne cherchant en aucune façon à embellir sa voix. Smith avait déjà amorcé ce changement de timbre sur l’album «The Top». Il repousse d’ailleurs, ses limites vocales sur cet opus. Quoiqu’il en soit, en écoutant cet album dans sa totalité, on peut facilement dire que «Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me», est une synthèse de «Pornography», de «The Head On The Door», et «The Top». La violence des titres pour le premier, la candeur et l’innocence pour les deux autres.

Un opus somme toute bien fignolé et fouillé, avec une alternance entre des titres heavy et névrotiques, et des chansons plus mielleuses et nostalgiques. Un double album plutôt bien réussi, quand on sait dans l’histoire de la pop-music, le peu qui ont marché et accroché le public.

A lire aussi en POP par BUDDY :


Phil COLLINS
No Jacket Required (1985)
L’album de la consécration pour phil collins....

(+ 1 kro-express)



Phil COLLINS
...but Seriously (1989)
Pas moins de 5 singles seront extraits de cet opus

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   BUDDY

 
  N/A



- Robert Smith. (guitare.chant)
- Simon Gallup. (basse.chant)
- Laurence Tolhurst. (clavier)
- Porl Thompson. (guitare.clavier.chant)
- Boris Williams. (batterie)


1. The Kiss
2. Catch
3. Torture
4. If Only Tonight We Could Sleep
5. Why Can T I Be You
6. How Beautiful You Are
7. Snakepit
8. Just Like Heaven
9. All I Want
10. Hot Hot Hot !!!
11. One More Time
12. Like Cockatoos
13. Icing Sugar
14. The Perfect Girl
15. A Thousand Hours
16. Shiver And Shake
17. Fight



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod