Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW WAVE  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Léo Ferre
- Style + Membre : Wurtemberg, Machin

Hubert Felix THIEFAINE - Alambic Sortie Sud (1984)
Par ERWIN le 3 Juin 2016          Consultée 1970 fois

THIEFAINE en est déjà à son sixième album en 1984. Son précédent Soleil cherche futur ayant tutoyé les sommets, on peut légitimement s'attendre à une vraie petite merveille pour la suite des aventures du jurassien maudit. Tout est en place pour que tel soit le cas. Pourtant, exit le groupe MACHIN parti pour d'autres amours, et entrée du guitariste Claude Mairet qui va composer la quasi totalité des titres de l'opus, c'est donc un changement radical d'orientation auquel il faut s'attendre ici. D'ailleurs, l'album est cosigné THIEFAINE/MAIRET, mais j'avoue n'avoir aucune envie de rendre justice à ce fait historique. Pour les spécialistes, on retrouve notamment Carole FREDERICKS aux choeurs un peu partout.

Et l'inflexion est de taille ! On passe d'une sonorité orienté Rock burné ou rock folk de belle extraction à des essais qui se veulent bien plus modernes. Ainsi, "Stalag-tilt" rappellera aux plus new waves d'entre vous les aventures des DEPECHE MODE avec un son plus péchu certes. Mais tout de même, nous voici face à un grand écart invraisemblable. Quant à dire que HF s'en sort bien, c'est autre chose. S'aventurer ainsi sur des sentiers non balisés lui ressemble, mais cela a le mérite d'être diablement risqué. Les adjonctions new wave sont omniprésentes sur "Femme de Loth". Parfois, cela sonne même comme du INDOCHINE en mal barré. Urgh, le grand écart se poursuit jusqu'à la verticale ! Il manque sans doute d'un aspect plus ludique, moins sérieux pour me convaincre. Certes, à l'époque, la New wave est le grand genre musical à la mode. Je ne sais pas dans quelle mesure HF a voulu coller à cela, mais l'orientation est tout de même évidente. La poésie des lyrics de HF se retrouve noyée dans une orchestration qui se voudrait plus superficielle qu'auparavant. Pour moi, ça ne prend pas.

D'ailleurs, je dois admettre que je n'aime guère "Whiskeuses images again", qui me renvoie les images d'un GAINSBOURG d'occasion. Je ne suis pas fan de cette orchestration très typée eighties, ni du chant trop exagéré de HF. La gratte rugueuse et les synthés vaporeux de "Buenas noches Jo" renvoient à nouveau vers une ambiance différente. On se souviendra du grand BASHUNG sans réellement savoir qui a influencé qui. Les références sont certes sympas, mais le résultat n'est pas à la hauteur pour mes oreilles. Et les alignements de chiffres sans queue ni têtes continuent de plus belle sur cet album. Avec "Un vendredi 13 à 5 H" tout d'abord, sa grosse basse, ses synthés pompiers, la voix trop détachée - On se demande bien pourquoi -., décidemment pas ma came. Puis, c'est "Chambre 2023" qui achève cet album. Ouais, pas plus excitante. Le son qui enrobe ici les paroles de HF ne me convient juste pas.

Dieu merci, la présence de "Nyctalopus airline" nous replonge avec délice dans les délires habituels de THIEFAINE. La lancinance du titre et les chouettes interventions en solo de Mairet en font un petit ovni absolument délicieux. C'est la seule chanson où je parvienne à coller aux textes à nouveau et il me semble que c'est en outre le seul titre que HF aime reprendre en live de cet album de 84. Avec le titre introductif, c'est le seul qui me semble digne d'intérêt. Oui, quand on aime, on est devient difficile !

Je ne conseille donc pas de découvrir Hubert-Félix THIEFAINE avec cet album, alors que les cinq précédents sont tous de bonne qualité. C'est un premier faux pas, mais avec ce diable d'homme, on peut s'attendre à tout. L'héritier de Lautréamont va rebondir, le doute n'est pas permis. Tout ceci est cependant très typé new wave et pourrait donc convenir à tous ceux qui aimaient le BASHUNG de Play blessure par exemple. Allez, je me montre sans doute un brin sévère. Mais je reste sur un 2.

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


Bryan ADAMS
Cuts Like A Knife (1983)
Bryan devient une star




COLD CHISEL
East (1980)
Superbe évolution mainstream.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Stalag-tilt
2. Whiskeuses Images Again
3. Nyctalopus Airline
4. Femme De Loth
5. Buenas Noches, Jo
6. Un Vendredi 13 à 5 H
7. Chambre 2023



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod