Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 ...>...>>... 777
Comment poster un commentaire ?


STANISLAS
L'éQUILIBRE INSTABLE


Le 29 Février 2008 par H.M.


Oui, excellent disque et excellente surprise que cet album que personne n'attendait dans le paysage assez figé et formaté (me semble-t-il en tout cas, car en vérité, je ne suis pas un grand consommateur de radio française généraliste) de la variété française.

Bien que la pop soit faite pour ça, les titres qui vous accrochent dès la première audition restent rares et ceux que vous continuez à adorer au bout de la cinquantième sont vraiment des bêtes curieuses. Et puis il y a ceux, comme "Le manège", dont vous savez que vous les adorerez toujours dans 20 ou 30 ans, quel que soit le nombre d'écoutes que vous puissiez vous "infliger". C'est un miracle qui ramène aux meilleurs "tubes" du premier artiste pop de l'histoire, j'ai nommé Mozart. Aucune ironie dans ce que je viens d'écrire, "Le Manège", c'est réellement comme "La petite musique de nuit", l'ouverture des "Noces de Figaro", "l'air de la Reine de la Nuit" ou le "refrain" de la 40ème symphonie : quatre ou cinq minutes de grâce absolue qu'on peut écouter en boucle deux heures de suite. Un miracle, donc, je le répète. Et pour un peu, je le regretterais, car il faut bien avoir conscience que Stanislas n'a quasiment aucune chance de récidiver un jour (je veux dire d'écrire de nouveau quoi que ce soit qui se hisse à ce niveau-là). Il est à noter aussi que le clip sert magnifiquement bien la chanson par sa poésie et sa naïveté. Un vrai bijou, presque aussi hypnotique que la musique elle-même.

Après ça, on pouvait être un peu inquiet : quelle sera la qualité du reste de l'album ? Eh bien, ça tient très bien la route. Stanislas a le sens des arrangements (c'est rien de le dire, en fait, il se pourrait qu'il soit un maître du genre ; on verra dans ses prochaines productions), des accroches mélodiques et de plus, mais il est vrai que tout cela est souvent lié, il semble qu'il ait du goût. Des titres comme "La Belle de Mai", "La débâcle des sentiments", "Le temps des Roses", "Nouveau Big Bang" ou "l'âge bête" sont pour moi d'excellents titres pop. J'accroche moins aux autres car ils sont plus lents, or c'est la dynamique, associée à la mélodie et aux arrangements, que j'apprécie le plus dans ce genre musical.
Un mot sur sa voix pour finir et compléter le tableau. Elle n'a rien d'exceptionnel mais est tout à fait "suffisante" (légère et agréable) et sert très bien son propos.

Conclusion, c'est réellement d'un excellent album dont il s'agit. Je ne donnerai cependant pas 5 "étoiles" comme le chroniqueur car il me semble qu'on doit les réserver aux chefs-d'oeuvres et le seul chef d'oeuvre du disque, c'est "Le Manège". Quatre "étoiles" donc, et très belle surprise dans le paysage de la variété française. On attend avec curiosité la suite.





The DOORS
L.A. WOMAN


Le 29 Février 2008 par SANCTUAIRES


Sept sur cinq pour L.A. Woman qui dans cinquante ans n'aura pas vieilli d'un pouce.





The ROLLING STONES
STICKY FINGERS


Le 28 Février 2008 par DR HOUSE


Du bon, du bon, du bon... ah, excusez-moi, je m'égare, mais il faut avouer que cet album est très réussi, l'un des meilleurs albums des Stones.





The SOFT MACHINE
THIRD


Le 28 Février 2008 par MR. AMEFORGEE


Un album très intéressant. Il ne faut pas se fier aux premières minutes de "Facelift", où les sons semblent émerger d'un magma informe, bip bip et ronronnements inclus (c'est d'ailleurs à ce moment-là, à la première écoute uniquement bien sûr, qu'on se dit cette fameuse phrase, notée dans la chronique: "ouh là!").
Une fois les machines en route et bien chauffées, le rythme impose sa cadence et la mixture jazzoïdo-électronoïdo-rock peut prendre consistance. Cela a un goût de plastique opaque au début, mais l'on y replonge cependant, encore et encore (et encore et encore, etc.).





The RAMONES
END OF THE CENTURY


Le 28 Février 2008 par TERRY


Un album très réussi, malgré deux ou trois fausses notes et une production trop 'spectorisée', largement différente du son Ramones habituel. Néanmoins, je le préfère de loin à "Road To Ruin", "Rocket To Russia" ou à leur premier album éponyme.





Mike OLDFIELD
CRISES


Le 28 Février 2008 par YEC'HED MAT


"Moonlight..." serait, selon d'autres sources, un hommage à l'IRA.
Bon album, rafraichissant.





The BEACH BOYS
PET SOUNDS


Le 28 Février 2008 par TERRY


De belles chansons, mais je ne vois pas ce que ce disque a de plus que "Rubber Soul" ou "Revolver", honnêtement. C'est vrai que "God only knows", "Let's go away for awhile", "Pet sounds" et "Wouldn't it be nice" ne quittent plus votre tête une fois que vous les avez écoutés. Mais bon, le disque est quand même un petit peu surestimé, non ? Note sévère que celle de mon commentaire (3/5 serait plus gentil), mais je la maintiens.





CACTUS
FULLY UNLEASHED THE LIVE GIGS


Le 28 Février 2008 par TERRY


J'ai déjà eu l'occasion d'écouter un album de Cactus, "Ot'n'Sweaty", qui était à la fois live et studio (la partie studio contenait "Bedroom mazurka", immonde, et il me semble que l'album contenait aussi "Our lil rock'n'roll thing", mais je ne garantis rien), et je me suis rarement autant ennuyé. J'essaierai un jour d'écouter ce double live, mais j'imagine déjà une future déception. Cactus, pas pour moi, merci, je préfère le travail de Appice et Bogert avec Jeff Beck (BBA). Là, au moins, c'est fulgurant.





The SOFT MACHINE
THIRD


Le 28 Février 2008 par TERRY


Remarquable chronique pour un disque absolument sensationnel, qui fait toujours partie des disques que j'écoute le plus, et ce, en dépit du frein principal qu'il contient : 4 très très longs morceaux...
Mais bon, après tout, ce n'est pas exactement un frein : "Tales From Topographic Oceans" de Yes est encore plus long, et s'écoute, pour ma part, avec beaucoup de plaisir aussi !
Et sur ce "Third", rien à jeter. Et j'adore surtout "Face Lift" et "Moon In June".





Mike OLDFIELD
CRISES


Le 27 Février 2008 par SB


Le titre d'ouverture est...phénoménal, absolument sublime.
Le genre de titre qui figurerait dans mon top 10 tous styles confondus si jamais j'avais à me faire un tel top 10. J'adore l'ambiance qui s'en dégage.
Pour le reste, je l'écoute rarement, même si l'apparition d'Anderson est sympa sur "In High place" ainsi que celle de Roger Chapman sur le dernier titre. Quant au méga single "Moonlight Shadow" il est en fin de compte écoutable même si ce genre de musique ne me concerne habituellement pas.
j'aurais préféré un deuxième titre de 20 minutes dans le même esprit que "Crises" à la place de ces 5 titres ! Foutues maisons de disques...





YES
BIG GENERATOR


Le 27 Février 2008 par SB


L'album de YES qui jouit d'une réputation exécrable !
Et bien pourtant tout n'est pas mauvais, loin de là.
C'est sûr que "Big Generator" est plus que moyenne, "Holy Lamb" absolument pas mémorable. Et "Shoot High Aim Low" m'a déçu.
Mais le reste s'écoute bien !
Mention spéciale à "Final Eyes" et "I'm Running", 2 titres qui m'ont beaucoup surpris !
Alors même si l'album est moins bon que 90125, il demeure tout de même bon.





YES
DRAMA


Le 27 Février 2008 par SB


Oui une excellente surprise ! "Machine Messiah" est extraordinaire, tout semble tellement couler de source !!!
"Does It Really Happen ?" est aussi mémorable avec son air joyeux et entraînant.
Mais le reste de l'album n'est pas non plus à négliger, même si "Run Though The Light" est effectivement un très léger ton en dessous.
C'est dingue à quel point Trevor Horn imite bien Anderson ! A la première écoute j'ai vraiment crû que c'était Anderson !!
En bref j'ai exactement le même avis que David en ce qui concerne cet album, d'une fraicheur qui fait du bien !





HAWKWIND
DOREMI FASOL LATIDO


Le 27 Février 2008 par SB


Très bon disque également !
"Space Is Deep" est...indescriptiblement grandiose ! (la version de Space Ritual est également sublime).
Et pour le reste c'est du tout bon également.
J'adore "Down Through The Light" (là aussi, à savourer dans le Space Ritual avec une superbe version de 6 minutes s'il vous plaît !) et "Time We Left This World Today" et son ton incantatoire.
Ma note oscille entre 4 et 5/5 suivant mon humeur (car certains passages peuvent paraître un peu lourdingues si on n'est pas dans le bain !) ; je met donc 4.5.





HAWKWIND
HAWKWIND


Le 27 Février 2008 par SB


Oui je trouve aussi que l'on tient là du très bon !!
"Be Yourself", "Seeing It As You Really Are", "Mirror Of Illusion"...wahou !!
En revanche je trouve "Hurry On Sundown" un peu répétitive.
Un gros 4/5





The BEATLES
THE BEATLES


Le 26 Février 2008 par JIM


Je suis un fan assidu de hard rock et de heavy metal, mais je reconnais sans protestations que cet album est le plus grand chef-d'œuvre de l'histoire du rock (enfin plutôt pop-rock, mais bon il ne faut pas oublier la génération de musiciens que cet album a inspiré). Un diamant qui se savoure du début à la fin (oublions les quelques petites bourdes par-ci par-là, les Beatles eux-même se trompent !).





The WHO
TOMMY


Le 26 Février 2008 par DAVID


Tommy contient quand même de superbes chansons, même s'il peut s'avérer indigeste de l'écouter d'une traite.
Mais prises à part, les chansons se révèlent être de vrais bijoux mélodiques, gardant encore une naïveté "60's" que le groupe perdra après.
Bizarrement, je ne suis pas très client de Who's Next par contre, avec ses boucles de synthés qui ne passent pas chez moi.





The WHO
QUADROPHENIA


Le 26 Février 2008 par DAVID


J'ai pendant assez longtemps adoré cet album... parfois pas si éloigné du rock progressif d'ailleurs.
Le seul morceau vraiment rock et hargneux, guitares saturées à l'appui, est The Real Me.

Le problème de Quadrophenia est d'être répétitif, et sur tout un double-album, cela peut devenir lassant. Il devient même difficile de distinguer certains morceaux, tant ils se ressemblent.
On retrouve toujours la même recette ou presque sur chaque morceau : quelques cuivres, quelques envolées de piano (assez simples malgré tout, jamais pompeuses, ce n'est pas du Emerson Lake and Palmer), des guitares en retrait, mélodiques, venant seconder les claviers un peu à la manière des guitaristes dans les groupes de rock progressif, un rythme efficace derrière, énergique et des roulements de toms un peu bordéliques et très répétitifs (ça fait partie du style de Keith Moon, un jeu unique, mais il ne fait pas partie de mes batteurs favoris).

Enfin bon, quelle recette, ça reste savoureux quand même, et comment ! Doctor Jimmy, The Dirty jobs... extra !
Je trouve Keith Moon bien meilleur quand il cogne sur du rock nerveux (sur Live at Leeds par exemple) que quand il essaye de se la jouer plus subtile.
Mais je préfère Quadrophenia à Tommy aussi, même si Tommy avait au moins l'avantage d'être plus varié.





KING CRIMSON
THE POWER TO BELIEVE


Le 26 Février 2008 par DAVID


Rien de nouveau, mais c'est toujours meilleur que Construktion Of Light (pas très dur).
Papy Fripp recycle encore et toujours les mêmes riffs, les mêmes arpèges, sans jamais s'en rendre compte d'ailleurs... à quand une nouvelle suite à Lark's TOngues In Aspic ? Ca faisait si longtemps...
Les fans du King Crimson moderne y trouveront surement de l'intérêt ceci dit.





KING CRIMSON
THRAK


Le 26 Février 2008 par DAVID


Rien de nouveau, on reprend de vieilles recettes mais ça reste un bon disque. Et Adrian Belew n'est pas trop soulant dessus.
Bien meilleur à mon sens que leurs derniers albums. Et King Crimson a encore un son convenable, avec une batterie qui sonne encore acoustique.





The DOORS
L.A. WOMAN


Le 26 Février 2008 par DADUH


Je suis surpris que la note ne soit pas parfaite... Faudrait peut-être refaire la chronique? ;-)

Je dis ça parce que cet album, parfait, prend un peu plus de temps à être savouré que les précédents. Mais c'est un chef d'oeuvre absolu. Du groovy "The Changeling" au magnifique "Hyacinth House" en passant par le lancinant "Cars hiss by my Wndow", c'est l'extase. Cependant, cette galette est crépusculaire, se terminant par le glauquissime, mystérieux et formidable "Riders on the Storm"...







Commentaires :  1 ...<<...<... 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 ...>...>>... 777






1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod