Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (6)
Questions / Réponses (2 / 3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



INDOCHINE - Paradize (2002)
Par SUNTORY TIME le 3 Février 2011          Consultée 854 fois

Bon, OK, j'avoue; je ne suis pas un indofan de la première heure, mais bel et bien un de ces ados prépubères et boutonneux qui a eu la révélation avec Paradize. A ma décharge, ce n'est pas "J'ai Demandé à la Lune" qui m'a fait aimer ce groupe, mais je me suis pris les riffs métalliques et le clip gothique de "Marilyn" comme une énorme baffe dans la gueule.

Car oui, Paradize est une baffe, un album plein à craquer de chansons puissantes et sensuelles, de véritables hymnes à l'Amour, au Sexe et à la Vie. Mais bon Dieu, Nicolas Sirkis et ses nouveaux accolytes se doutaient-ils qu'ils étaient en train d'enregistrer, non seulement l'album de la gloire retrouvée, mais tout simplement un chef d'oeuvre qui allait marquer toute une génération ?!

Tout est fait pour que ce disque soit un carton : tubes à la pelle, graphisme et logo de la pochette qui retiennent l'attention, richesse des compositions, jeunesse des nouveaux musiciens, ...

Et que de collaborations prestigieuses: Melissa Auf Der Maur (ex Smashing Pupkins) sur le sublime "Grand Secret", Gérard Manset pour le texte de "La Nuit des Fées", Michael "3D" Furnon pour "J'ai Demandé(...)". Bon, cette chanson là, à force de l'avoir trop entendu, je la zappe systématiquement. Je préfère le long remix présent sur l'un des singles tirés du disque...

Que du bon, mes amis ! Du morceau titre qui ouvre magistralement l'album, aux ambiance industrielles de "Dunkerque", à l'apocalyptique "Like a Monster" écrite par le belge Rudy Léonet. De la violence de "Marilyn" à la beauté du "Manoir" et de "Dark", en finissant par le monumental "Comateen I", véritable chef d'oeuvre inconnu du groupe, à la sobriété finale de "Un Singe en Hiver" ... il n'y a que du bon.

Et voilà INDOCHINE rescussité ... mais non ! Le groupe a toujours été là, malgré les coups durs de la vie. Il retourne juste à la lumière, de nouveau adulé, mais aussi détesté. Qu'importe, Paradize vient cloturer la Trilogie Glam entamée avec Wax et Dancetaria, avec brio de surcroit. Même si je lui préfère Dancetaria (plus humain à mon goût), il faut reconnaitre que Paradize plane bien au dessus de la concurence pour ce qui est du rock français.

INDOCHINE est un groupe immense et talentueux, et nous le prouve une fois de plus. Et tant pis pour ceux qui les haissent, ils ne savent pas ce qu'ils ratent !

A lire aussi en ROCK par SUNTORY TIME :


ARNO
Future Vintage (2012)
Vous reprendrez bien un peu de daurade ?




Bruce SPRINGSTEEN
Darkness On The Edge Of Town (1978)
Le Futur Boss construit sa légende

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   DARK PANDA

 
   RICHARD
   SUNTORY TIME

 
   (3 chroniques)



- Nicola Sirkis (chant, composition principale)
- Boris Jardel (guitare principale)
- Oli De Sat (guitare rythmique, arrangements)
- Marc Eliard (basse)
- Matthieu Rabaté (batterie)
- Frédéric Helbert (claviers)


1. Paradize
2. Electrastar
3. Punker
4. Mao Boy
5. J'ai Demandé à La Lune
6. Dunkerque
7. Like A Monster
8. Le Grand Secret
9. La Nuit Des Fées
10. Marilyn
11. Le Manoir
12. Popstitute
13. Dark
14. Comateen
15. Un Singe En Hiver



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod