Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE / WORLD MUSIC  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



INDOCHINE - 7000 Danses (1987)
Par RICHARD le 3 Décembre 2018          Consultée 142 fois

En 1987, INDOCHINE doute. Le succès public est là. Les ventes importantes du précédent album 3 le confirment certes, mais le succès critique quant à lui est aux abonnés absents et cette situation sera sans conteste l'une des forces créatrices de 7000 Danses.

INDOCHINE est en colère et désire le faire savoir au monde entier. De fait, la tonalité générale de l'album est bien plus rock et les textes bien que totalement sibyllins sont nettement plus incisifs que par le passé. C'est un univers aux teintes rouges et grises que le groupe nous propose. Rouge, comme cet esprit de révolte, de frustration. Ce fil conducteur irradie les titres les plus vindicatifs comme la petite bombe en son temps que fut « Les Tzars » (clip réalisé par Marc CARO) ou les morceaux moins connus que sont «Les Citadelles» ou « Le Mépris ». Ce sentiment frondeur passe par des images comment dire...sirkisiennes (« Et vogue Rodin dans une DS...») et par la voix du leader, parfois plus que poussive sur certains morceaux.

Ambiance grise également. Elle apporte une teinte nostalgique, une forme de répit avant la tornade. Ceci donne grâce à la touche experte de composition de Dominik Nicolas des titres parmi les plus beaux d'INDOCHINE. L'érotique « La Machine à rattraper le Temps », les superbement mélancoliques « La Chevauchée » ou « Une Maison perdue » sont des exemples probants du savoir faire indochinois. 7000 Danses n'est sans doute pas l'album le plus connu du quatuor. Il a pourtant dans le cœur des fans une place particulière. Ses qualités mélodiques ainsi que ses atmosphères variées ont perduré à travers le temps.

Vent de révolte ou nostalgie réconfortante, quel que soit votre camp, entrez avec plaisir dans ces 7000 Danses !

A lire aussi en NEW-WAVE par RICHARD :


CLAN OF XYMOX
Medusa (1986)
Un classique des univers sombres.




INDOCHINE
Dancetaria (1999)
Diamant noir.


Marquez et partagez





 
   SUNTORY TIME

 
   RICHARD

 
   (2 chroniques)



- Nicolas Sirkis (chants)
- Dominique Nicolas (guitares, claviers)
- Stéphane Sirkis (guitares, claviers)
- Dimitri Bodianski (saxophone)
- Mark Brzezicki (batterie)
- Preston Heyman (percussions)
- Dina Bennet (piano)
- Anna Noakes (flûte)


1. La Bûddha Affaire
2. Les Citadelles
3. La Chevauchée Des Champs De Blé
4. Il Y A Un Risque (le Mépris)
5. Les Tzars
6. La Machine à Rattraper Le Temps
7. Un Grand Carnaval
8. 7000 Danses
9. Une Maison Perdue …



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod