Recherche avancée       Liste groupes



      
KRAUTROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dead Can Dance, Irene Papas & Vangelis, Yatha Sidhra
- Membre : Amon DÜÜl Ii, Guru Guru
- Style + Membre : Tangerine Dream, Gila

POPOL VUH - In Den Garten Pharaos (1972)
Par WALTERSMOKE le 13 Novembre 2014          Consultée 513 fois

Nouvel album, nouvelle pépite de la part de POPOL VUH ? Il faut bien croire que oui, et il faut également s'y habituer avec ce groupe, du moins au début des années 70. POPOL VUH, encore un trio à l'époque, décide de se surpasser avec son deuxième album, In den Gärten Pharaos. Et on peut dire qu'il l'a fait, et pas qu'un peu.

Avec In Den Gärten Pharaos, POPOL VUH arrive non seulement à donner un successeur à Affenstunde, mais aussi à le dépasser. Globalement, il bat en tous points ce dernier : production plus efficace, destinée à servir une musique encore plus riche et vivante, dopée par une instrumentation plus développée. Mais In Den Gärten Pharaos est plus qu'un album supérieur : c'est tout simplement un formidable opus de krautrock/space rock, une oeuvre bouleversante qui projette dans un autre monde, tout simplement.

On pourrait néanmoins trouver que In Den Gärten Pharaos est légèrement inégal. Le morceau-titre, qui occupe toute la face A, est très bon, et s'inscrit aisément dans la catégorie des bons morceaux ethno-ambient, mais il n'est pas nécessairement difficile de trouver mieux, la faute à une composition un peu facile par moments, il faut l'avouer.
Mais "In Den Gärten Pharaos" (le morceau) reste bon, et surtout, il a pour compagnon "Vuh". En à peine une poignée de morceaux, voilà Florian Fricke qui atteint déjà la quintessence de sa musique. Grâce entre autres à un orgue monotone mais puissant, sur lesquels se greffent divers percussions et synthés, POPOL VUH accède et donne accès à un état de grâce sublime (il faudra s'y habituer, si ce n'est déjà fait), tout en frappant fort avec une musique redoutable.

In Den Gärten Pharaos est tout simplement un indispensable de la discographie de POPOL VUH, voire un incontournable du krautrock. Et pourtant, il signe un chant du cygne, puisque Fricke écartera (pour un temps, certes) les claviers et autres synthétiseurs afin de se concentrer sur une musique plus acoustique. Mais la compensation sera de taille, puisque le meilleur de POPOL VUH... n'est pas encore arrivé.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


Klaus SCHULZE
Picture Music (1975)
De mieux en mieux




Jean-michel JARRE
Equinoxe (1978)
Mieux qu'Oxygène ? Assurément !


Marquez et partagez





 
   AIGLE BLANC

 
   WALTERSMOKE

 
   (2 chroniques)



- Holger Trülzsch (percussions tribales)
- Frank Fieder (moog-synthétiseur)
- Florian Fricke (moog-synthétiseur.)


1. In Den Garten Pharaos
2. Vuh



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod