Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



INDOCHINE - Un Jour Dans Notre Vie (1993)
Par RICHARD le 7 Avril 2020          Consultée 104 fois


A la fin de l'année 1993, lorsque sort le nouvel album d'INDOCHINE, il aurait été sans doute plus judicieux de le nommer Un Jour En Enfer. Paru dans l'anonymat le plus total,il était la toute première station du chemin de croix que le groupe allait entamer durant cette décennie maudite. Le trio n'intéressait plus personne. Le grand public était à fond dans le grunge, le rap ou l'indie pop. Les quelques lignes que l'on pouvait trouver dans la presse étaient simplement là pour décrire avec délice cette douloureuse situation. Quant-aux fans, il nous fallait faire fi des sarcasmes dans le meilleur des cas et passer outre la pitié réelle que nous engendrions. Lorsque l'on voit l'aura du combo en 2020, on peine sans doute à imaginer cette situation. L'Indobashing allait devenir à la mode et ce pour un temps certain.

C'est d'autant plus triste que le sixième album des Indochinois fait partie sans conteste du haut de leur panier discographique. Dans les coulisses, tout n'est pourtant pas si simple. Sirkis ne supporte pas le rapprochement de Nicolas avec le talentueux producteur Philippe EIDEL et Stéphane son frangin en pilotage automatique n'est plus là pour personne. Les tensions internes sont fortes, tout le monde se moque de cet album...et pourtant. Un Jour Dans Notre Vie a une saveur particulière. Plus que celle de l'inconfort et des regrets qui lui colle tant à la peau, il est surtout la dernière trace discographique du primordial et trop discret Dominik Nicolas. Il est certain que si ces titres étaient sortis sous un tout autre nom qu'INDOCHINE, leur destinée aurait été assurément bien différente.

Si on excepte les anecdotiques «Candy» et «Some Days» qui ne se distinguent en rien d'une pop fadasse, les titres restants sont à l'image de ceux du Baiser le précédent album:un parfait exemple de l'osmose artistique qui existait pour la dernière fois entre son auteur et son compositeur. INDOCHINE a mûri. La légèreté adolescente du début des années 80 est désormais bien loin. Les temps sont noirs et Sirkis a trempé sa plume dans une délectable amertume. Le superbe «La Main Sur Vous» et la ténébreuse berceuse «Anne Et Moi» aux effluves gothiques ne sont pas encore dans la veine caricaturale qui irriguera l'ère Paradize pour toucher opportunément un public plus jeune. Les mélodies de Nicolas sont toujours aussi riches et variées même si parfois la production sonne quelque peu FM. Sirkis désirait pour cet album un rendu rugueux. Son frère ennemi une touche plus douce. Le torchon entre les deux a définitivement brûlé.

Ces dernières flammes sont pourtant l'occasion de découvrir des morceaux subtils empreints de colère retenue et de nostalgie. Sirkis dénonce les affres du capitalisme sur l'énervé «Vietnam Glam» ou se remémore avec émotion la folle tournée indochinoise de l'année 1988 au Pérou avec l'émouvant «Bienvenue Chez Les Nus». Comme à son habitude, Nicolas offre une palette sonore toujours aussi variée. Elle a cependant un point de convergence. Une belle touche mélodique qui fait passer l'auditeur du sautillant et pourtant triste «Crystal Song Telegram» (évocation pudique de la dépendance de Stéphane) à la pop song parfaite qu'est «Savoure Le Rouge». Ce dernier titre est un essentiel du groupe. Erotique à souhait sans être vulgaire, il s'inspire de l’œuvre d'Egon SCHIELE sur fond de guitare typiquement INDO. Si on a pu facilement critiquer les mots et la voix du leader, il faudra bien reconnaître que sur ces titres les progrès sont nets. Sirkis a élargi son univers et il est accueillant.

Un Jour Dans Notre Vie est incontestablement l'un des meilleurs albums d'INDOCHINE. Mature,diversifié et solide, il n'a en fait qu'un seul défaut. Celui d'être passé totalement inaperçu. Il n'est jamais trop tard pour changer la donne.

A lire aussi en NEW-WAVE par RICHARD :


THE GLOVE
Blue Sunshine (1983)
Robert smith et steven severin sous acides




BLACK MARBLE
Bigger Than Life (2019)
Nostalgie synthétique


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   RICHARD

 
   (2 chroniques)



- Dominique Nicolas (guitare)
- Nicolas Sirkis (chant)
- Stephane Sirkis (claviers-guitare)


1. Savoure Le Rouge
2. Sur Les Toits Du Monde
3. Un Jour Dans Notre Vie
4. Anne Et Moi
5. La Main Sur Vous
6. Some Days
7. Bien Venue Chez Les Nus
8. D'ici Mon Amour
9. Candy Prend Son Fusil
10. Ultra S
11. Vietnam Glam
12. Crystal Song Telegram



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod