Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1984 Opium
1986 What Do You Know Deutschland ?
1988 Don't Blow Your Top
1989 Uaioe
1990 Naive
1992 Money
1993 Angst
1995 Nihil
1996 Xtort
1997 Symbols
1999 Adios
2002 Attak
2003 Wwiii
2005 Hau Ruck
2007 Tohuvabohu
2009 Blitz
2011 Wtf!?
2013 Kunst
2014 Our Time Will Come
2017 Hell Yeah
2019 Paradise
2022 Hyena
 

1984 Opium
2014 Our Time Will Come

KMFDM - Attak (2002)
Par ERWIN le 14 Novembre 2022          Consultée 158 fois

Les projets se sont multipliés pour tous les membres de KMFDM suite au split de 1999. Mais pour Sascha Konietzko, l’équilibre passe par la résurrection de son monstre sidérurgique. Tim Skold reste à ses côtés alors qu’on assiste à l’énième retour de Raymond Watts. Ce retour aux affaires marque surtout l’arrivée dans le groupe de la chanteuse Lucia Cifarelli qui va devenir la partenaire privilégiée de Sascha, tant dans le groupe que dans la vie de tous les jours. Brute! est aussi bien présent pour balancer une couverture fourmillante de détails bien dans l’esprit, avec la seconde apparition du cogneur teuton suite à What Do You Know Deutschland lors des débuts du groupe. Attak est le douzième album des KMFDM, le premier chez Sanctuary et point de départ de leur seconde carrière.

Le titre "Attak/Reload" s’impose, vu les circonstances. La batterie sonne moins technoïde, les grattes prennent d’emblée le pouvoir et Lucia se charge de son premier refrain, voix claire et sensuelle de mise. Un titre bombastique à l’esprit bien alternatif. L’ambiance club de "Urban Monkey Warfare" nous ramène à la formule magique des Allemands, sequencers lourds et grattes méga méchantes, avec Sascha à la baguette. La belle rythmique punk de "Sturm & Drang" donne son identité au morceau avec un refrain à la coup de boule dans la tronche, sympa. Les structures techno se superposent aux grattes abrasives sur "Superhero", bidouillage électronique et Lucia qui drive le titre dans une certaine folie psychiatrique. "Sleep" donne à nouveau à Lucia l’occasion de briller, mais le titre tombe à plat.

Plusieurs morceaux sont chantés par Tim qui garde donc une part de leadership dans KMFDM. C’est une structure plutôt hardcore que nous propose "Skurk", la voix claire de Tim au premier plan, pas mémorable. Les percussions martiales sur le joli riff de "Save Me" et un refrain très alternatif lui procurent une identité un brin à part dans la discographie du groupe, avec une basse cold-wave. Je continue de constater certaines appétances alternatives dans la musique du groupe, ainsi sur "Risen" où la performance vocale de Tim fait clairement pencher la balance, même si la violence reste bien présente.

Raymond se retrouve au micro sur les titres auxquels il a participé, avec son habituelle voix d’outre-tombe. Ainsi, l’ambiance glauquissime de "Yohoho" l’emporte sur toute autre considération. "Dirty" reste dans l’autoglorification chère à Konietzko, bien 'In Your Face'. Sa voix grave s’impose aussi sur "Preach/Pervert" où la puissance du groupe retrouve un peu de sa superbe, un titre qu’on écoutera volontiers pour avoir une idée de la musique de KMFDM en ce début de millénaire. Rien de réellement remarquable cependant.

Ce n'est clairement pas l’album que je donnerais en pâture à quelqu’un souhaitant découvrir l’oeuvre de KMFDM. Le principal reproche réside dans le manque évident de titres supérieurs, même si tous sont sympas. Mais pas un seul ne dispense la folie habituelle des standards du groupe qui n’en manque pourtant pas. Sascha a probablement besoin de récupérer la main mise sur son bébé, de manière à imposer plus ses idées et retrouver la puissance invraisemblable de son géant chromé. Nous sommes sur du 2,5 et je choisis de n’accorder que deux étoiles à ce douzième opus. Je ne suis pas vraiment sévère, tout ceci manque cruellement de fond.

A lire aussi en INDUS par ERWIN :


RAMMSTEIN
Liebe Ist Fur Alle Da (2009)
L'amour pour tous ça oui !




KMFDM
Blitz (2009)
Indus metatechno


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Sascha Konietzko (chant-guitare-basse-clavier)
- Tim Skold (chant-guitare-basse-batterie-claviers)
- Bill Rieflin (batterie-basse-claviers)
- Lucia Cifarelli (chant)
- Raymond Watts (chant)
- Jules Hodgson (guitare)


1. Attak/reload
2. Skurk
3. Dirty
4. Urban Monkey Warfare
5. Save Me
6. Yohoho
7. Superhero
8. Sturm &drang
9. Preach/pervert
10. Risen
11. Sleep



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod