Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1984 Opium
1986 What Do You Know Deutschland ?
1988 Don't Blow Your Top
1989 Uaioe
1990 Naive
1992 Money
1993 Angst
1995 Nihil
1996 Xtort
1997 Symbols
1999 Adios
2002 Attak
2003 Wwiii
2005 Hau Ruck
2007 Tohuvabohu
2009 Blitz
2011 Wtf!?
2013 Kunst
2014 Our Time Will Come
2017 Hell Yeah
2019 Paradise
2022 Hyena
 

1984 Opium
2014 Our Time Will Come

KMFDM - Wtf!? (2011)
Par ERWIN le 23 Novembre 2022          Consultée 134 fois

Brute ! nous gratifie cette fois d’une jolie femme aux formes callipyges pour emballer les cohortes de fans sur ce nouvel opus de KMFDM. La naissance de sa fabuleuse poitrine faisant briller l’ampoule par la seule puissance de sa sensualité. Bref, on nage en plein dans le précarré des Allemands. Sascha Konietzko doit être tellement content dès que ses pochettes frisent le subversif. L’album a pris 14 mois pour sa mise en boite, l’axe US/Allemagne étant probablement un peu en cause, Sascha ayant regagné ses pénates à Hambourg. Il s’agit déjà du 17eme album des kings du techno indus que j’aime à qualifier de metatechno… Et franchement tout va pour le mieux dans la carrière du groupe.

Rarement une introduction de KMFDM aura autant pointé vers la techno pure et dure que "Krank". On n’évite pas pour autant l’habituel mur de gratte qui décore l’ensemble. Un brin monolithique s’il fallait trouver critique… Le single monte cependant a la 15eme place du billboard, pas un résultat à prendre à la légère pour un groupe d’industriel. L’ambiance dance club de "Take It Like A Man" brouille a nouveau les pistes, des gros synthés et un rythme tour ce qu’il y a de plus classique… Et notre belle Lucia qui se donne bien pour donner un peu de fond a ce titre mainstream. Sur "Dystopia", les aspects angoissants sont au premier plan jusqu’au refrain en mode marteau pilon, dans une procédure à la KMFDM. Lucia y tient la baraque de main de fer. C’est calme mais ultra puissant.

Avec le second single "Amnesia", on assiste a la naissance d’un nouveau genre pour le groupe industriel allemand, des couplets super pop mainstream new wave chantés par la sensuelle Lucia puis des refrains métalliques ultra agressifs de belle allure scandant le titre. L’ensemble étant super addictif. De la belle ouvrage même si l’analyse semble ardue, le résultat est époustouflant. La lancinante "Spectre" rayonne par la grâce de sequencers d’une puissance rare, c’est le retour de la Belgique de FRONT 242, une certaine douceur s’en dégage ainsi qu’une quasi délicatesse, malgré une débauche de sons incroyable. Le niveau est sidérant d’efficacité. Voilà de la très bonne came, ces deux titres sont dingos.

Le rythme immuable de "Come On – Go Off" permet à Sascha de placer sa voix grave et d’imposer un climat stressant. Elle est ensuite très agressive sur "Rebels In Kontrol", appuyée par un gratte bien méchante, l’ensemble sonne équilibré et super cool. Signalons que le titre évoque Julian Assange et les scandales liés à wikileaks… Ouais c’est ce que le groupe aime faire ! "Lynchmob" est a nouveau un titre bipolaire avec couplets calmes presque ambient slows et un refrain supra agressif éructé par Sascha, mais composé par Lucia, tiens tiens !

"Vive La mort !" évoque la dernière et malheureuse main de poker – 2 paires as huit - de Wild Bill Hickok avant son décès dans un duel. Le titre est sympa mais pas transcendant. Cette fois l’italien retentit dans "Panzerfaust", mais quand on connaît la passion de Sascha pour les langues on n’est guère étonné. La composition manque un peu de fond a mon sens. Le ton sépulcral et horrifique de "Death & Burial of CR", est nanti de son piano mortifère et de dialogues dignes de Lovecraft. On évolue dans la terreur. Mais voila qui est pas mal réalisé pour un morceau parlé.

Certes quelques instants sont un peu moins forts, mais la puissance des deux brulots que sont "Spectres" et "Amnesia" nous font évidemment oublier toute raison. La fusion crée par Sascha Konietzko atteint ici un point d’équilibre, symbolisé par une puissance d’unité assez frappante. Certains titres sont plus calmes, voire mainstream mais le niveau de composition atteint est tel que toute question est aujourd’hui superflue. C’est donc un nouveau quatre de superbe tenue.

A lire aussi en INDUS par ERWIN :


STABBING WESTWARD
Chasing Ghosts (2022)
Retour réussi d'un grand de l'indus




RAMMSTEIN
Rammstein (2019)
Une bonne flambée

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Sacha Konietzko (chat-guitare-basse-claviers)
- Lucia Cifareli (chant)
- Jules Hodgson (guitare-claviers)
- Andy Selway (batterie)
- Steve White (guitare)


1. Krank
2. Come On – Go Off
3. Rebels In Kontrol
4. Lynchmob
5. Take It Like A Man
6. Vive La Mort !
7. Dystopia
8. Panzerfaust
9. Spectre
10. Amnesia
11. Death & Burial Of Cr



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod