Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1984 Opium
1986 What Do You Know Deutschland ?
1988 Don't Blow Your Top
1989 Uaioe
1990 Naive
1992 Money
1993 Angst
1995 Nihil
1996 Xtort
1997 Symbols
1999 Adios
2002 Attak
2003 Wwiii
2005 Hau Ruck
2007 Tohuvabohu
2009 Blitz
2011 Wtf!?
2013 Kunst
2014 Our Time Will Come
2017 Hell Yeah
2019 Paradise
2022 Hyena
 

1984 Opium
2014 Our Time Will Come

KMFDM - Wwiii (2003)
Par ERWIN le 17 Novembre 2022          Consultée 193 fois

Après quelques faux pas finalement normaux dans une si longue existence artistique, il est temps pour Sascha Konietzko de reprendre les choses en main pour son monstre chromé KMFDM. Et ce treizième opus veut faire du bruit, le concept est axé sur la politique étrangère des USA, pays ou vivent les membres du groupe depuis quelques temps déjà, et ou ils ont l’habitude d’enregistrer dans la pluvieuse Seattle, mais peu importe KaptainK a envie d’en découdre avec l’impérialisme américain... D’où cette sympathique pochette de Brute ! et ce titre prophétique. C‘est le deuxième album du groupe chez Sanctuary, signe d’une évidente métallisation.

L’intro cowboy se transforme en bataille typé BOLT THROWER sur le titre "WWIII" qui met en place de suite les hostilités. Les grattes tronçonnent et Sascha éructe plus qu’il ne chante, discours de Bush Jr, condamnation de la politique américaine. On continue dans l’analyse avec "Bullets, Bombs & Bigotry", devinez donc de qui on parle ? L’utilisation des voix combinés des chanteurs permet de donner à l’ensemble une véritable identité fusionnaire, alors que la steel guitare retentit avec bonheur. Le refrain reste très punk dans l’esprit, alors que le bridge en technothrash déchire bien, juste avant l’intervention subtile d’un harmonica. Déboulonnage en règle de la politique ricaine ? C’est "Stars & Stripes" et sa rythmique en forme de tronçonnage. Un chouette refrain suffisamment pop pour être retenue, des sequencers volumineux.

Plusieurs titres supérieurs dans cette galette : "BlackBall" défonce sa race avec son beat techno et ses grattes abrasives, Sascha susurre les couplets jusqu’à l’explosif refrain quasi subversif avec une Lucia qui screame sa rage. C’est vraiment le type de compositions qui fait la renommée de KMFDM, et assemblage original de beat et de distorsion. Le bridge sonne RAMMSTEINien, dans la langue de Goethe, c’est mieux. Lucia prend clairement le pouvoir pour la première fois sur "Last Things", elle assume clairement la direction du titre et s’impose avec maestria. Le refrain déploie une rage punk que je recommande vivement, tout ceci est très adictif, un beau morceau proche de la perfection. Le Kaptain se lance ensuite dans une nouvelle diatribe auto-glorificatrice dont il a le secret, et ça nous donne "Intro", dans laquelle il présente chaque membre du combo avec un talent consommé, sur une rythmique a étriper les bœufs.

Le reste ne dépareille pas et nous sommes a nouveau très RAMMSTEINien sur "Jihad", l’utilisation des rythmes sidérurgiques en association avec les synthés ne trompe pas. "From Here On Out" propose un thème très alternatif avec une ambiance à la KILLING JOKE. La lenteur reptative de "Pity For The Pious" permet à Raymond Watts de placer un chant teigneux et geignard, sa voix grave y fait merveille. "Moron" est très directe in your face avec grattes délétères et synthés houleux, KaptainK y conduit le chant avec profondeur, le bridge est techno. Un début super pop new wave pour "Revenge", puis les grattes débarquent mais le chant de Raymond Watts suivant la musique avec précision rend le titre bien cold wave post punk.

Pas de doute, les teutons de KMFDM ont retrouvé toute leur verve sur cet énième opus très métallisé et particulièrement rentre dedans après deux étapes plus club dance. Cela dit en ce début de 21eme siècle et avec le succès de RAMMSTEIN, il serait dommage de ne pas suivre les traces des est allemands, le succès est à la croisée des chemins et l’équipe très soudée autour de Sascha et Lucia, unies dans la vie comme en art, est maintenant super efficace. Nous sommes revenus au niveau du début des nineties, c’est fort. Un joli 4 bien chromé et écoutez "Blackball" !

A lire aussi en INDUS par ERWIN :


RAMMSTEIN
Liebe Ist Fur Alle Da (2009)
L'amour pour tous ça oui !




KMFDM
Blitz (2009)
Indus metatechno


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Sascha Konietzko (chant-claviers-basse-guitare)
- Jules Hodgson (chant-guitare-basse-claviers)
- Lucia Cifarelli (chant)
- Raymond Watts (chant)
- Andy Selway (batterie)
- Bill Rieflin (batterie-chant)
- Cheryl Wilson (chant)


1. Wwiii
2. From Here On Out
3. Blackball
4. Jihad
5. Last Things
6. Pity For The Pious
7. Stars & Stripes
8. Bullets, Bombs & Bigotry
9. Moron
10. Revenge
11. Intro



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod