Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1984 Opium
1986 What Do You Know Deutschland ?
1988 Don't Blow Your Top
1989 Uaioe
1990 Naive
1992 Money
1993 Angst
1995 Nihil
1996 Xtort
1997 Symbols
1999 Adios
2002 Attak
2003 Wwiii
2005 Hau Ruck
2007 Tohuvabohu
2009 Blitz
2011 Wtf!?
2013 Kunst
2014 Our Time Will Come
2017 Hell Yeah
2019 Paradise
2022 Hyena
 

1984 Opium
2014 Our Time Will Come

KMFDM - Kunst (2013)
Par ERWIN le 24 Novembre 2022          Consultée 91 fois

Sans déconner cette œuvre de notre Brute ! Préféré est dans doute une des plus subversives qu’il m’ait été donné de voir, sur que le père Konietzko a du avoir une érection en voyant cette amazone tous seins dehors en train de tronçonner tel Jason du vendredi une jolie croix chrétienne.. Ca a le mérite de positionner la religion dans les débats. On imagine que la belle brunette miss Cifarelli – madame Konietzko au quotidien – a influencé son mari collègue de travail pour que la femme soit ainsi au centre des débats sur cet album ! Le temps passe et malgré l’accumulation des albums, jamais KMFDM ne semble s’être porté aussi bien, il s’agit déjà du dix huitième opus du groupe, toujours chez Metropolis.

L’introductive "Kunst" est là pour vous détruire les cervicales. Oui vous allez voir cette chevauchée en rythmique immuable est une tuerie pour ceux qui aiment headbanguer. Du KaptainK à son meilleur, les effets chez sont là et le sens des lyrics est toujours autant centré sur son monstrueux bébé industriel ! A écouter en bouche jusqu’à ce que votre tête tombe toute seule de vos épaules, un début en mode boucherie, ça tombe bien vue la charmante couverture. Et ce refrain magique en forme de "Kill Mother Fuckin Depeche Mode" c’est génialissime non ? Un titre majeur de chez majeur qui explose la tête en concert comme en studio !

Et il y a une suite : nous repartons dans l’enfer des chevauchées sidérurgiques made in deutschland sur "Next Big Thing", qui défonce sa race comme un troupeau de panzer en colère. En parfaite adéquation avec la précédente, on est là pour arracher des têtes ! Puis l’obstiné "I (Heart) Not" nous plonge dans un monde attentiste et angoissant… Le beat de sequencer traîne sa carcasse décharnée sur toute la longueur du titre avec métronomie et l’ensemble est très adictif, avec un riff de synthé supra eighties en plein milieu alors que les grattes en font le minimum… Miam une merveille de reptation !

C’est Lucia qui est à la baguette sur "Ave Maria", mais Sascha impose son personnage de deux ex machina de manière évidente. Et finalement on est en pleine liturgie, logique de se coltiner un petit psaume pour se mettre en appétit. On a peu l’impression d’une église ou alors celle de l’ebm industriel… Avec KaptainK en grand prêtre. Il y va d’ailleurs de quelques phrases de latin. Ambient puis EBM puis metal, des collages de partout, "The Mess You Made" porte bien son nom et impose une ambiance club rave party de derrière les fagots. Les synthés sont remplis de stress et le KaptainK fout un boxon bien bordélique. Les riffs de gratte thrash tellement Konietzkien arrache la tête sur "Animal Out" en un peu moins mémorable, plus rock dans l’esprit, "Quake" est surtout percutante pour sa rythmique.

Et Lucia est au four et au moulin : la synthétisée "Hello" la voit se lancer dans un titre aux consonances synth pop, jusqu’au refrain… évidement. "Pussy Riot" concerne bien entendu les divers mouvements de révolte féminins nait dans les nations de l’est en cette année 2013, les Femen from Ukraine et les Pussy Riot de la mère Russie. Lucia y joue le rôle de la féministe comme il se doit...et ouais, on peut être une petite Emo et revendiquer un statut égalitaire avec un grand iroquois comme Sascha, c’est ça le 21eme siècle  et c’est efficace ! Enfin, le petit refrain en mode post-punk cold wave de "Pseudocide" fait son effet, mais le reste de la compo me laisse un peu froid.

La force évidente de l’arbre single "Kunst" cache un peu la forêt sur cet album dédiée à la prise de pouvoir des femmes. Il n’en demeure pas moins que tous les morceaux arrachent bien la tête et font honneur à KMFDM, plusieurs sont même de catégorie supérieure, je pense à "Ave Maria" ou "I (Heart) Not" qui déchire bien leur race. Je reste sur un quatre car la force du single est énorme mais nous sommes sur un 3,5, le géant industriel allemand est toujours aussi fort.

A lire aussi en INDUS par ERWIN :


KMFDM
Nihil (1995)
Sic transit nihil mundi




KMFDM
Wwiii (2003)
Retour au premier plan


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Sascha Konietzko (chant-guitar-claviers)
- Lucia Cifarelli (chant)
- Jules Hodgson (guitare)
- Andy Selway (batterie)


1. Kunst
2. Ave Maria
3. Quake
4. Hello
5. Newt Big Thing
6. Pussy Riot
7. Pseudocide
8. Animal Out
9. The Mess You Made
10. I Love Not



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod