Recherche avancée       Liste groupes



      
INDUS  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1987 Opus Dei
1996 Jesus Christ Supersta...
 

 Site Officiel (1031)
 Guide Laibach (783)

LAIBACH - Sketches Of The Red Districts (2023)
Par JOVIAL le 20 Mai 2023          Consultée 1425 fois

LAIBACH a officiellement été fondé le 1er juin 1980 et ce jour n'avait aucunement été choisi au hasard. Sous le régime yougoslave, la ville de Trbovlje avait pour habitude de commémorer chaque année à cette date les affrontements du 1er juin 1924, qui virent quelques dizaines d'ouvriers s'opposer à huit cents militants de l'Orjuna, une organisation nationaliste notamment opposée aux communistes et aux minorités ethniques. Au terme d'une matinée de fusillades, on relève sept morts et des dizaines de blessés. Les membres de l'Orjuna ne furent jamais inquiétés, mais plusieurs leaders du mouvement ouvrier furent arrêtés et emprisonnés. Cinquante-six ans après, on comprend pourquoi les habitants de Trbovlje n'ont guère apprécié les affiches douteuses annonçant la venue de LAIBACH à la Maison des Travailleurs. La représentation est finalement interdite par les autorités locales et ne sera jamais jouée par la suite. Mais qu'est-il advenu des textes écrits pour l'occasion ? Ils n'ont pas disparu, et sans doute avaient-ils été bien soigneusement rangés dans un tiroir dans l'attente de jours plus favorables.

Plus de quarante ans plus tard, Sketches of the Red Districts reprend ainsi des morceaux conceptualisés entre 1980 et 1982, inspirés par les travaux du poète-ouvrier slovène France Kozar. Les voix sont dans la langue du pays, une première depuis 1986. LAIBACH rend hommage à la Commune de Trbovlje que les mineurs instaurèrent il y a près d'un siècle. Expérience unique dans la région, le groupe souligne son rôle précurseur, autant pour sa résistance face aux nationalistes yougoslaves de l'Orjuna que pour l'affirmation inédite d'une identité slovène et la mise en place d'une société libre des travailleurs. Dans le contexte de la Yougoslavie, le quatuor souhaitait ainsi ressusciter l'esprit libertaire de ces 'quartiers rouges', à une époque où l'idée d'une dictature du prolétariat s'était peu à peu substituée à celle d'une défense des classes laborieuses. La rébellion engendre de nouveaux mondes écrivait France Kozar en 1924. Pour le groupe, l'idéal communiste avait vécu et il était temps que le peuple slovène se soulève contre le productivisme, l'aliénation et le totalitarisme.

Aujourd'hui, la Yougoslavie n'existe plus et la Slovénie est indépendante depuis longtemps. Comment donc expliquer ce Sketches of the Red Districts ? On serait tenté d'établir un parallèle avec la montée de l'extrême-droite en Europe qui, telle l'Orjuna se répandant sous les fenêtres de Trbovlje en 1924, défilent à nouveau de plus en plus dans les rues des villes. Avec "Nekaj Važnih In Načelnih Misli O Bodoči Usmeritvi", le regard se porte aussi le système capitalisme actuel, dont la finalité reste encore et toujours le profit des grandes multinationales. Mais il faut surtout comprendre cette œuvre comme un appel à la révolte. Faire enfin face au Pouvoir, quel qu'en soit son obédience, voilà le vrai combat que le groupe slovène mène depuis sa création. En réexaminant sa genèse, LAIBACH vient ainsi mettre en scène son engagement, et pourquoi pas redonner quelques clés de compréhension de son histoire et sa pensée. Porte-parole du groupe, Ivan Novak présente ainsi ce nouvel album comme une analepse nécessaire, un moyen de reprendre conscience de ses racines, le tout pour mieux continuer d'avancer et de paver la voie pour les générations futures.

Ce retour aux sources, LAIBACH l'accomplit également sur le plan musical. Sketches of the Red Districts renoue avec l'indus des débuts, celui de Laibach et Rekapitulacija 1980 – 1984, ou plus récemment de Laibach Revisited. Le matériel a évidemment bien évolué et dans l'ensemble la musique se fait moins martiale, flirtant plus nettement avec le dark ambient, bien qu'en un sens l'esthétique reste la même, minimaliste et austère. Des brumes épaisses de "01.06.1924 émergent bientôt les ruines rouillées des vieilles usines de charbon de Trbovle. Dans un tumultueux concert de grincements métalliques, de cliquetis intrigants, de froissements d'aciers et de glitchs, Milan Fras déclame froidement de sa voix caverneuse comme à l'ancienne. La chanteuse Mina Špiler vient prendre le relais sur "Smrt in Pogin" et nous raconte les événements de juin 1924. À la rigueur, les textes passent au second plan tant les ambiances sont parfois impressionnantes, particulièrement sur les excellentes "Glück auf!" et "Moralna Zaslomba", menaçantes aussi sur "27.09.1980.". Plus bruitiste, "Nekaj Važnih In Načelnih Misli O Bodoči Usmeritvi" est la pièce-maîtresse de l'album, définition littérale de l'industrial music autant qu'allégorie sonore de l'individu broyé par la machine. Un morceau long, éprouvant, peut-être l'un des plus réussis de LAIBACH dans ce domaine depuis bien longtemps. Avant de conclure, "Lepo – Krasno" dévoile enfin un fragment d'une beauté troublante et brute, dernier regard vers la carcasse des quartiers rouges dans la lueur de l'aube, vallée noire, ultime patrie des héros du passé. Derrière un pan de mur, France Kozar salue Tomaž Hostnik dans la foule des mineurs et des ouvriers.

Sketches of the Red Districts est typiquement le genre de disque que l'on n'espérait plus. Peut-être parce que l'on croyait LAIBACH définitivement passé à autre chose, mais aussi et surtout par crainte d'être déçu. C'est tout le contraire, ce nouvel album est sans doute l'un des meilleurs de sa discographie. Ni nostalgie mal placée, ni auto-caricature, seulement un groupe qui continue d'avancer, toujours capable de produire un chef d'œuvre d'une exigence rare et stupéfiante. Naj živi Laibach !

A lire aussi en INDUS par JOVIAL :


LAIBACH
Opus Dei (1987)
Chef-d'oeuvre dictatorial




LAIBACH
Bremenmarsch (2020)
Machen wir Deustchland widier frei


Marquez et partagez







 
   JOVIAL

 
  N/A



- Laibach (tout)


1. 01.06.1924
2. Glück Auf!
3. Moralna Zaslomba
4. Smrt In Pogin
5. Nekaj Važnih In Načelnih Misli O Bodoči
6. Lepo – Krasno
7. 27.09.1980



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod