Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 1)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The J. Geils Band , The J. Geils Band , Them
- Membre : Mick Jagger , The Pretty Things , Superheavy, Ron Wood , Sugar Blue, Pretty Things/yardbird Blues Band
- Style + Membre : New Barbarians, Keith Richards
 

 Site Officiel (1819)

The ROLLING STONES - The Rolling Stones, Now! (1965)
Par SASKATCHEWAN le 24 Juillet 2013          Consultée 3512 fois

Le rythme de sortie des STONES au début de leur carrière est réglé comme du papier à musique. Un album sort au Royaume-Uni, et un mois plus tard, la version américaine atteint les côtes du Massachussetts. Étrange aller-retour transatlantique : les Noirs américains composent des chansons irrésistibles, des petits Anglais avec une fausse réputation de mauvais garçons les reprennent, et cela fait un succès aux Etats-Unis chez les ados, cette drôle de création sociale des années 50.

Si Out of Our Head est l’album le plus abouti de la période pré-Aftermath, Now!, également sorti en 1965, est certainement le plus énergique. On n’ouvre pas un disque par « Everybody Needs Somebody to Love » par hasard. Ce morceau de Solomon BURKE a été popularisé dans nos contrées par le film Blues Brothers, à l’occasion de cette scène mythique où le groupe donne un concert dans une salle encerclée par la police. Par rapport à 12x5, il y a eu un léger travail sur la production, avec une basse très audible et une guitare presque surf-rock avant l’heure (« Down Home Girl »). Jagger commence à prendre de l’étoffe en tant que chanteur, et Richards plaque quelques soli bien exécutés, sur la reprise de Chuck BERRY « You Can’t Catch Me » notamment.

La fin de la première face est occupée par deux compositions originales, « Heart of Stone » et « What Shame ». La première est une sorte de mise en musique des pitreries marketing d’Oldham, qui s’agitait dans la presse et au dos des pochettes pour construire une réputation de « bad boys » aux STONES. La seconde est un peu plus réussie, dans un genre blues pesant qui ne sera pleinement maîtrisé par le groupe qu’à la fin des années soixante. Les titres signés Jagger et Richards présents sur la face B sont bien plus convaincants. « Off the Hook » est un rock adolescent aussi juvénile que rafraichissant, tandis que « Surprise Surprise » aurait pu connaître une belle carrière de single endiablé, si on ne s’était pas contenté de le fourguer en face B de « Street Fighting Man » cinq ans plus tard.

A l’image d’« Off the Hook », la seconde face est plutôt tourné vers un rock’n’roll à la sauce teenager. « Down the Road Apiece » est un boogie-woogie classique de 1940, rajeuni par nos quatre Anglais. « Pain in My Heart », l’inévitable slow, brise un peu la dynamique de l’album, avec une production étouffée vraiment très étrange. S’il fallait n’en sauver qu’un, « Little Red Rooster » serait celui-là. Même si les STONES n’en font pas une interprétation si marquante, ce bel hommage à Willie DIXON et à Chester « HOWLIN’ WOLF » Burnett donne un peu de profondeur à cette troisième livraison américaine.

The Rolling Stones, Now !, comme ses prédécesseurs, vaut surtout pour ses reprises, qui dévoilent les bonnes influences des STONES. A ce titre, cette première partie de carrière est l’occasion de découvrir les pionniers du rock et du blues, trop peu connus encore aujourd’hui. Les compositions originales sont un peu mieux maîtrisées, signe que le groupe n’est pas que la créature docile d’Oldham.

A lire aussi en ROCK'N ROLL :


Brian SETZER
Rockabilly Riot ! Volume One: A Tribute To Sun Records (2005)
Brian au soleil




Elvis PRESLEY
King Creole (1958)
Grand film, grande bo


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Mick Jagger (chant, harmonica, percussions)
- Keith Richards (guitares, choeurs)
- Brian Jones (guitares, harmonica, choeurs)
- Bill Wyman (basse, choeurs)
- Charlie Watts (batterie)
- Ian Stewart (piano)
- Jack Nitzsche (invité, piano)


1. Everybody Needs Somebody To Love
2. Down Home Girl
3. You Can't Catch Me
4. Heart Of Stone
5. What A Shame
6. Mona (i Need You Baby)
7. Down The Road Apiece
8. Off The Hook
9. Pain In My Heart
10. Oh Baby (we Got A Good Thing Goin')
11. Little Red Rooster
12. Surprise, Surprise



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod