Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The J. Geils Band , The J. Geils Band , Them
- Membre : Mick Jagger , The Pretty Things , Superheavy, Ron Wood , Sugar Blue, Pretty Things/yardbird Blues Band
- Style + Membre : New Barbarians, Keith Richards
 

 Site Officiel (1684)

The ROLLING STONES - A Brussels Affair (1973)
Par A.T.N. le 1er Septembre 2013          Consultée 4765 fois

Le soi-disant "live de référence" est Get Yer Ya-Ya's Out... mais le meilleur concert capté des STONES est peut-être ce bootleg, que les fans s'échangeaient sous le manteau jusqu'à sa sortie officielle en version digitale en 2011 (on peut le trouver sur la Rolling Stones Archive).

Enregistré pendant la tournée de Goat's Head Soup, cet enregistrement nous donne à entendre un groupe archi-rôdé, qui joue ensemble sur de nombreuses scènes à travers l'Europe et les USA, ce qui n'était pas le cas au Madison Square Garden en 1969. Entre temps, ils ont également ajouté de nombreuses pépites blues-rock à leur répertoire, et c'est en cela aussi que ce live se distingue de son glorieux aîné.

Le contexte de ce concert donné au Forest National (fameuse salle bruxelloise) est également particulier : interdits de séjour en France depuis leurs activités sur la Côte d'Azur lors des sessions de Exile, les STONES livrent deux shows à Bruxelles (le même jour !) avec le soutien de RTL qui a affrété un train de fans depuis Paris... Tout est réuni pour une performance mémorable. Ce que l'on peut écouter est tiré du show de la soirée, bien sûr (le groupe n'est pas encore bien réveillé l'après-midi...).

Ce live vaut pour l'impression de sueur, de moiteur. JAGGER en fait des tonnes (comme toujours), il miaule, feule, harangue, possède son sujet en parfait maître de cérémonie. RICHARDS et WATTS tiennent la baraque à eux deux, comme les garants du son stonien qu'ils ont toujours été. C'est bien mieux enregistré et équilibré que dans de nombreux autres testaments sonores. Ce bon vieux Keith se pète la voix sur "Happy" et se fait bien plaisir. Quel bonheur ce morceau. Les titres sont sans surprise et parfaitement exécutés, sauf ceux de Goat's Head Soup ("Starfucker" ou "Dancing with Mr D.", faibles sur album, ou encore le sirupeux "Angie", et ce n'est pas la scène qui les transcendera). On retrouve le meilleur des Glimmer Twins, avec deux gros steaks au milieu, "You Can't Always Get..." et "Midnight Rambler" (respectivement 11 et 13 minutes). Le premier est ralenti, presque chaloupé, chœurs et cuivres bras-dessus bras-dessous, très réussi. Le deuxième est en revanche joué trop rapidement (pour le coup, c'est GYYYO qui contient THE version), mais on ne peut que frissonner de tous ses poils quand Mick fait crier le public. Nous sommes dans la jungle du rock, ce mélange de transpiration, de mysticisme et d'énergie totale.

Un concert qui mériterait donc ses 4 étoiles facile. Mais la cinquième étoile de cette chronique est indiscutable : il s'agit du cinquième Stone en cette période. Mick TAYLOR est ha-llu-ci-nant. De la première à la dernière note, il éblouit la planète rock de toute sa classe. Jamais il n'a joué comme ça. C'est en écoutant ce live que l'on réalise à quel point il est prodigieux et virtuose. Tout n'est que fluidité, limpidité, clarté, mélodie, blues et beauté. Et il ne s'arrête jamais ou presque. Pendant que les riffs pleuvent, que JAGGER cabotine et que WATTS martèle, lui trace sa route de soliste perché, en parfait harmonie avec chaque morceau, c'est à tomber par terre.

Un ange passe dans Forest National. Un ange est passé chez les STONES entre 1969 et 1974. Il s'appelle Mick TAYLOR, et c'est sur A Brussels Affair qu'il faut l'écouter sublimer ces morceaux mythiques.

A lire aussi en ROCK par A.T.N. :


KINGS OF LEON
Only By The Night (2008)
Nouveau coup de massue, coup de maître...




BLUR
Parklife (1994)
Le tableau coloré de l'Angleterre des 90's


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
   LONG JOHN SILVER

 
   (2 chroniques)



- Mick Jagger (chant, harmonica)
- Keith Richards (guitares, chant)
- Mick Taylor (guitare solo)
- Charlie Watts (batterie)
- Bill Wyman (basse)
- Billy Preston (piano, claviers, choeurs)


1. Brown Sugar
2. Gimme Shelter
3. Happy
4. Tumbling Dice
5. Starfucker
6. Dancing With Mr. D.
7. Doo Doo Doo Doo Doo (heartbreaker)
8. Angie
9. You Can't Always Get What You Want
10. Midnight Rambler
11. Honky Tonk Women
12. All Down The Line
13. Rip This Joint
14. Jumpin' Jack Flash
15. Street Fighting Man



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod