Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1977 Motörhead
1979 Overkill
  Bomber
  On Parole
1980 Ace Of Spades
1981 No Sleep 'til Hammersmit...
1982 Iron Fist
1983 Another Perfect Day
1986 Orgasmatron
1987 Rock'n Roll
  Live At Brixton '87
1988 No Sleep At All
1991 1916
1992 March Ör Die
1993 Bastards
1995 Sacrifice
1996 Overnight Sensation
1998 Snake Bite Love
1999 Everything Louder Than E...
2000 We Are Motörhead
2001 25 & Alive Boneshaker
2002 Hammered
2003 Live At Brixton Academy
2004 Everything Louder Than E...
  Inferno
2005 Stage Fright
2006 Kiss Of Death
  Stone Deaf Forever
2007 Better Motörhead Than De...
2008 MotÖrizer
2010 The World Is Yours
  Lemmy
2011 The Wörld Is Ours Vol. 1...
2013 Aftershock
2015 Bad Magic Xxxx
2017 Under Cöver
 

- Style : Venom
- Membre : Hawkwind, Thin Lizzy, Lemmy, Slim Jim & Danny B.
- Style + Membre : Saxon
 

 Site Officiel (450)

MOTÖRHEAD - Overnight Sensation (1996)
Par RED ONE le 20 Mai 2014          Consultée 1944 fois

Une photo sobre, sans réelle prétention, et un titre qui ne paye pas de mine... Aucun Snaggletooth à l'horizon (enfin, en apparence). Un Phil Campbell glauque, au regard de SDF alcoolique. Un Mikkey Dee ayant visiblement teint ses cheveux en noir (quelle horreur). Et pire que tout, comble de l'hérésie iconoclaste : un Lemmy ayant rasé sa légendaire moustache.
Le scandale est tellement énorme que franchement, je doute que l'Univers s'en remette un jour.
Restons cependant clean, brandissons tous nos poings de fer, hissons nos bannières à l'As de Pique, et faisons décoller le bombardier pleins tubes, direction la Ferme Joyeuse. En cette année 1996, un autre jour parfait se lève pour MOTÖRHEAD... On en dormira pas jusqu'au Hammersmith, c'est moi qui vous le dit.

Overnight Sensation est un album qui, en apparence, ne ressemble absolument à rien. Mais la présence d'une simple photo des membres du groupe sur la couverture, à l'instar de la légendaire photo de la pochette d'Ace Of Spades (1980), est évidemment riche de sens : car oui, Overnight Sensation est bel et bien l'album du grand retour de MOTÖRHEAD en formule "trio". Une formule classique que Lemmy avait choisi d'abandonner en 1984 lors du départ de Brian Robertson, en le remplaçant par deux guitaristes, Würzel et Phil Campbell. Cette version "quatuor" de MOTÖRHEAD fonctionnera dès lors relativement bien malgré divers soubresauts de line-up, jusqu'à ce que Würzel décide de quitter le navire en 1995.
Nous voici donc en 1996, MOTÖRHEAD revient à sa configuration classique, et fort heureusement, le line-up du groupe sera désormais immuable pour l'éternité. Ouf, il était temps...

MOTÖRHEAD, désireux de frapper un grand coup pour l'occasion, envoie la sauce très méchamment et ce dès le début de l'album : "Civil War", titre méga-gras et archi-burné, dans la lignée d'un "Sacrifice" (en beaucoup mieux produit néanmoins), nous balance ainsi dans la figure des mandales assez douloureuses, annonçant un album relativement bourrin la plupart du temps. "Crazy Like A Fox" continue dans cette veine rock'n'roll speed sans concessions. "Eat The Gun", titre punk surpuissant, aux paroles volontairement débiles mais jubilatoires, est également propice au pogo immédiat, sans négociation aucune. "Shake The World" est probablement pour sa part le morceau le plus "moderne" de l'opus, puisqu'on y retrouve pêle mêle des références à un metal speed et groovy très contemporain mais également des intonations bluesy angoissantes plutôt inhabituelles pour un album de MOTÖRHEAD.

Néanmoins, malgré tous ces titres archi-bourrins à la production implacable, l'évolution est bel et bien présente, et non, Overnight Sensation n'est clairement pas un Sacrifice 2. Ainsi l'album alterne-t-il entre des titres plutôt méchants ("Civil War", "Eat The Gun", "Them Not Me", "Shake The World"), et d'autres beaucoup plus "posés". Le titre éponyme est ainsi réellement surprenant : partant d'une base heavy mid-tempo plutôt classique, "Overnight Sensation" se mute en cours de route en un titre aux accents acoustiques fort délicats, où l'âme de poète de Lemmy fait des merveilles. À de nombreuses reprises, MOTÖRHEAD se fait d'ailleurs aérien ("Broken"), voir même très élégant ("Love Can't Buy You Money", "Listen To Your Heart")... Mention spéciale par ailleurs à la ballade épique "I Don't Believe A Word", véritable moment émouvant, où Lemmy se fait quasiment crooner le temps d'une chanson réellement poignante. Superbe.

Evidemment, Overnight Sensation conserve encore quelques acquis groovy et malsains de Sacrifice, album sorti à peine plus d'un an auparavant : les compositions sont ainsi relativement grasses, pleines de testostérone et de speed huileux, aux accents martiaux et très modernes. Mais Overnight Sensation se révèle au final largement plus varié que Sacrifice, et si la production peut apparaître comme un poil plus lisse, l'album est clairement bien mieux écrit et beaucoup plus éclectique en termes d'arrangements.
Overnight Sensation pourrait presque être considéré comme le "premier album" d'un nouveau groupe. Si tel était le cas, il serait parfait et mériterait amplement la note maximale, tant les titres forts et puissants sont présents en nombre ici, faisant de cet album un vrai régal incontournable.
Mais voilà, il faut quand même relativiser un peu les choses : Overnight Sensation, malgré son aspect historique (retour du groupe en trio) et sa quasi-excellence, ne constitue au final qu'un nouvel épisode "de plus" de la saga MOTÖRHEAD.
Mais franchement, on aurait tort de s'en priver.

Un classique du MOTÖRHEAD moderne, à ne pas négliger...

CIVIL WAAAAAAR !!!!! CIIIIVIIIIIL WAAAAAAR !!!!!!

Titres favoris : "Civil War", "Crazy Like A Fox", "Eat The Gun", "I Don't Believe A Word", "Love Can't Buy Your Money"

A lire aussi en HARD ROCK par RED ONE :


WHO CARES
Ian Gillan & Tony Iommi : Who Cares (2012)
Des raretés exhumées pour la bonne cause...




VENOM
Welcome To Hell (1981)
Evil, in league with Satan !!!


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Lemmy Kilmister (chant, basse, guitares)
- Phil Campbell (guitare)
- Mikkey Dee (batterie)


1. Civil War
2. Crazy Like A Fox
3. I Don't Believe A Word
4. Eat The Gun
5. Overnight Sensation
6. Love Can't Buy You Money
7. Broken
8. Them Not Me
9. Murder Show
10. Shake The World
11. Listen To Your Heart



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod