Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1977 Motörhead
1979 Overkill
  Bomber
  On Parole
1980 Ace Of Spades
1981 No Sleep 'til Hammersmit...
1982 Iron Fist
1983 Another Perfect Day
1986 Orgasmatron
1987 Rock'n Roll
  Live At Brixton '87
1988 No Sleep At All
1991 1916
1992 March Ör Die
1993 Bastards
1995 Sacrifice
1996 Overnight Sensation
1998 Snake Bite Love
1999 Everything Louder Than E...
2000 We Are Motorhead
2001 25 & Alive Boneshaker
2002 Hammered
2003 Live At Brixton Academy
2004 Everything Louder Than E...
  Inferno
2005 Stage Fright
2006 Kiss Of Death
  Stone Deaf Forever
2007 Better Motörhead Than De...
2008 MotÖrizer
2010 The World Is Yours
  Lemmy
2011 The Wörld Is Ours Vol. 1...
2013 Aftershock
2015 Bad Magic Xxxx
2017 Under Cöver
 

- Style : Venom
- Membre : Hawkwind, Thin Lizzy, Lemmy, Slim Jim & Danny B.
- Style + Membre : Saxon
 

 Site Officiel (447)

MOTÖRHEAD - Sacrifice (1995)
Par RED ONE le 7 Mai 2014          Consultée 1468 fois

Les trois premiers albums de MOTÖRHEAD publiés dans les années 1990, c'est à dire 1916, March Ör Die et Bastards, constituaient une sorte de trilogie relativement cohérente, bien que leur contenu ne le soit pas toujours. Sur ces albums, Lemmy et sa bande de déglingués tentaient de s'adapter à leur époque en américanisant assez fortement leur musique, quitte à adopter un son parfois très "radio". Enfin, façon de parler... Néanmoins, après l'échec commercial de March Ör Die en 1992, Bastards témoignait déjà d'un désir évident de revenir à des sonorités plus rugueuses, quitte à introduire des éléments groovy très modernes dans la musique du groupe. Bastards ayant lancé le mouvement, il était quand même temps que MOTÖRHEAD revienne à des choses plus dures, plus sérieuses et plus convaincantes.

Sacrifice, sorti deux ans après Bastards, est donc un album résolument sale et dégueulasse. À l'image de sa pochette très crade, sur laquelle notre vieux copain Snaggletooth arbore quand même, si vous ne l'aviez pas déjà remarqué, une langue en forme de pénis et une gorge en forme de vagin. Ravissant... À l'image de cette pochette immonde mais cultissime, la piste d'ouverture éponyme demeure probablement l'une des chansons les plus radicales jamais composées par MOTÖRHEAD depuis "Orgasmatron" : un titre ultra-violent, affûté comme un sabre japonais, aux paroles débitées comme autant de rafales de sulfateuse, sans pitié ni concessions. "Sacrifice" impose le tempo : l'album sera méchant, malsain et nauséabond. "Sex & Death", qui arrive en seconde position, nous rassure quand même sur la présence au sein de l'opus d'éléments rock'n'roll à l'ancienne. Mais ceux ci seront soumis au même traitement que la piste d'introduction : un son extrêmement gras et dégoulinant, comme on en a rarement vu sur un album de MOTÖRHEAD. Cette foire au groove suintant se poursuit toujours plus méchamment sur "Over Your Shoulder", puis encore davantage sur "War For War", titre cataclysmique aux ambiances réellement terrifiantes...

Du début à la fin, Sacrifice ce ne sont ainsi que des moments terrifiants d'un heavy metal extrêmement lourd et saturé, très influencé par le stoner et le desert rock, genres qui étaient alors en pleine ascension dans les charts. "Order-Fade To Black" nous gicle ainsi à la figure avec son stoner speed sous amphétamines, où la voix de Lemmy est extrêmement agressive et violente. "Dog-Face Boy" et "All Gone To Hell" enfoncent le clou, avec des riffs mécaniques et impitoyables, des paroles absurdes et des rythmiques qui relèvent plus du bombardement nucléaire que de véritable musique. Du rock'n'roll old school, façon "Going To Brazil", il y en a encore sur cet album, je l'évoquais déjà plus haut avec "Sex & Death" : ainsi "Don't Waste Your Time" se situe dans la continuité logique du tube rockabilly de 1916, avec cette fois, outre du piano, un somptueux saxophone qui se mêle avec merveille aux guitares rugueuses de la paire Campbell/Würzel. C'est vraiment très classe. L'album se finit sur un "Out Of The Sun" speed et gras à souhait, à la fin cependant plutôt surprenante, car mettant intensément en valeur basse et guitares.

Sacrifice est probablement l'album le plus ouvertement stoner de MOTÖRHEAD : un opus résolument gras, infect et épais, très compact et sans concession aucune. L'anti-March Ör Die en somme ? C'est probablement le cas.
Il n'y a donc, en vérité, pas grand chose à reprocher à cet album coup de poing, à la pochette crue et franchement dégoûtante, aux chansons méchantes dopées à l'huile de vidange, et à la rage incontrôlable...
On pourrait éventuellement reprocher à Sacrifice d'être un poil lassant à la longue, car toute cette haine sonore n'est pas de tout repos, et elle tranche quand même beaucoup avec les tubes radio de l'époque 1916/March ör Die. Mais ça serait bien le seul reproche possible que l'on puisse lui faire.
Probablement l'un des derniers albums les plus ouvertement expérimentaux du groupe. Pour une fois, c'est véritablement réussi.

Sacrifice est par ailleurs un album historique : il s'agit du dernier album de MOTÖRHEAD enregistré par un quatuor. Au tournant de l'année 1996, Würzel quittera ainsi le groupe pour se consacrer à d'autres projets et s'éloignera même du monde du heavy metal pour explorer d'autres territoires musicaux. Plutôt que de le remplacer, MOTÖRHEAD préfèrera revenir à sa formule trio originelle, achevant d'en finir à jamais avec les changements de line-up à répétition qui agitent sa carrière depuis 1982.

SACRIFIIIIIIICE !!!!! PAAAAY THE PRIIIIICE !!!!!!

Note réelle : 4,5/5

A lire aussi en HARD ROCK par RED ONE :


DANZIG
Thrall / Demonsweatlive (1993)
Torture génitale et carton plein sur MTV




JUDAS PRIEST
Epitaph (2013)
La fin du Priest ? Heureusement non !


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Lemmy Kilmister (chant, basse)
- Phil Campbell (guitare)
- Würzel (guitare)
- Mikkey Dee (batterie)


1. Sacrifice
2. Sex & Death
3. Over Your Shoulder
4. War For War
5. Order/fade To Black
6. Dog-face Boy
7. All Gone To Hell
8. Make 'em Blind
9. Don't Waste Your Time
10. In Another Time
11. Out Of The Sun



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod