Recherche avancée       Liste groupes



      
WORLD MUSIC  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Agitation Free, Electric Sandwich
- Membre : Franz Ferdinand, Guru Guru, Xhol Caravan
- Style + Membre : Amon DÜÜl Ii, Dissidenten

EMBRYO - Zack Glück (1984)
Par WALTERSMOKE le 18 Novembre 2014          Consultée 519 fois

Bien qu'officiellement EMBRYO soit un groupe allemand, on a envie de dire, au vu de sa discographie, que cela n'est pas totalement vrai. Le Maghreb, les Caraïbes, le Pakistan, l'Inde... Le groupe n'a pas seulement visité ces pays et découvert leurs musiques respectives, il s'est également métamorphosé grâce à elles, devenant ainsi un groupe multicolore et multi-ethnique, en un mot, un groupe du monde. La tournure peut sembler bateau, mais elle correspond bien à ce qu'est devenu EMBRYO, au fil des albums.

En 1984, EMBRYO se tourne de nouveau vers l'Afrique. Mais cette fois, plutôt que de tâter de la musique arabe (ça c'est pour Dissidenten maintenant), Christian Burchard et ses hommes se tournent vers une Afrique plus profonde, plus noire. Armés de leurs instruments et de leur savoir-faire, les musiciens d'EMBRYO, qui ont une nouvelle fois changé, comptent bien appliquer leur science de la fusion. C'est ainsi que Zack Glück nait, issu de cette volonté.

Mais si j'étais méchant, je dirais que les meilleures années d'EMBRYO commencent déjà à se faire lointaines. EMBRYO innove toujours, c'est un fait indéniable, mais il patine sévère. On pouvait déjà s'en rendre compte sur La Blama Sparozzi, mais ce disque souffrait surtout de son format de double album, qui par définition oublie la notion de tri. Sauf que sur Zack Glück, c'est déjà plus difficile d'être indulgent, étant donné qu'il dure une cinquantaine de minutes.

Concrètement, quel est le problème ? Zack Glück mêle sans complexes rythmes africains et occidentaux, avec quelques sonorités orientalisantes et des claviers bien dans l'air du temps. La forme est donc intéressante et donne même envie. Après tout, les meilleurs morceaux de La Blama Sparozzi ont montré que c'était possible. Mais ce n'est guère brillant ici. Un bon exemple se trouve dans "Montespertoli" : les percussions électroniques se heurtent aux acoustiques, tandis que la guitare de Roman Bunka glisse ça et là quelques accords bons sans être fantastiques. Et puis... C'est tout. Sans plus. Sans sens de la mélodie accrocheuse ni science de l'ambiance qui tue, EMBRYO rate le coche. Sa musique est ici à peine sympathique, et s'écoute vaguement sans causer de remous ou de grand intérêt.

Il y a tout de même de bonnes choses à récupérer sur Zack Glück. En premier lieu, "Dage Django" est bien le meilleur morceau de l'album. Sa construction originale et la mélodie qui s'en dégage auront vite fait de convaincre. L'interlude qui suit, "Zack Glück", n'est pas inintéressant malgré des flûtes semblant dissonantes. Mais le bilan est déjà fini, et même en rajoutant quelques points généraux (production honnête, absence de morceau franchement pourri...), il est bien maigre.

EMBRYO ne brille pas des masses sur Zack Glück. On pourra suspecter que le groupe commence à s'épuiser, que le superbe groupe de fusion qu'il a été commence vraiment à devenir terne. Ce n'est pas complètement faux, mais tout comme Reise l'avait montré de nouveau flamboyant, EMBRYO saura redresser la barre, même si l'album suivant ne sera « que » franchement bon.

A lire aussi en WORLD MUSIC par WALTERSMOKE :


EMBRYO
Embryo's Reise (1979)
Le coup de pied au cul qu'il fallait




DISSIDENTEN
Sahara Elektrik (1984)
On fout le dawa dans ton souk, mon frère !


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Christian Burchard (batterie, percussions, voix)
- Roman Bunka (guitares, oud)
- Edgar Hofmann (vents, violon, voix)
- Gerald Luciano (basse, percussions, voix)
- Michael Wehmeyer (claviers, percussions)
- +
- Buze Fischer (tavil sur 6)
- Wolfgang Neumann (hackbrett sur 4)


1. Che Mangerai Domani, Vipera
2. Dage Django
3. Zack Glück
4. Hor, Spiel, Vergiß
5. Electraunico
6. Montespertoli
7. Che Mangerai Domani, Vipera (part Two)
8. U-bahn
9. Ali Baba



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod