Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ/WORLD  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Agitation Free, Electric Sandwich
- Membre : Franz Ferdinand, Guru Guru, Xhol Caravan
- Style + Membre : Amon DÜÜl Ii, Dissidenten

EMBRYO - Auf Auf (2021)
Par WALTERSMOKE le 25 Avril 2022          Consultée 233 fois

EMBRYO n’a jamais été un vrai groupe. Une description qui lui sied mieux serait "un bon collectif". Et surtout, EMBRYO n’a jamais eu un line-up fixe. Certes, on a Christian Burchard, leader incontesté et constante depuis la fin des années 60, ainsi que des musiciens récurrents, de nos jours encore (Roman Bunka, Edgar Hoffmann...), mais de là à parler de stabilité, non. Donc, en soi, qu’un line-up diffère d’un album à l’autre, rien de plus normal, chez EMBRYO.

Oui mais voilà : que faire lorsque Christian Burchard meurt ?

Depuis 2018, EMBRYO est orphelin de son fondateur. Un terrible événement en soi, qui aurait pu le faire péricliter. Oui, mais d’une part, confer le paragraphe précédent, et d’autre part, la succession du groupe était déjà effective avant la mort de Burchard : depuis 2016, c’est sa fille, Marja, qui tient les rênes d’EMBRYO, héritant ainsi d’un groupe à l’histoire aussi riche que sa musique. Surtout, EMBRYO est resté EMBRYO, et a continué à voyager à travers le monde et jouer avec les premiers venus. Une continuité parfaite, confirmée par Auf Auf.

Auf Auf, c’est donc le premier album d’EMBRYO post-Christian Burchard - précisons "album studio". Marja Burchard et les siens sont ici réunis pour un album qui frappe d’emblée par sa concision : 47 minutes. Et oui, encore un groupe qui semble avoir compris qu’il ne faisait pas bon s’étaler ? D’un autre côté, c’est d’EMBRYO dont il s’agit, c’est-à-dire un groupe de jazz/world, dont la musique est intrinsèquement propice aux longs développements et aux improvisations marquantes. Oui mais voilà, si des longueurs se justifient pleinement sur scène, il en est autrement sur CD - ce qui explique en partie pourquoi je m’étais désintéressé de ce pan de la discographie du groupe pendant un temps. D’où une certaine appréhension avant la première écoute.

Depuis, et bien... je suis joie, j’ai retrouvé l’EMBRYO qui me fait réellement plaisir. En effet, sans pour autant y voir les sommets de « l’âge d’or » du groupe, Auf Auf fait montre d’une maestria que bien des formations envieraient volontiers. Que ce soit dans de longs formats (le morceau-titre, "Januar") ou bien des formats plus ramassés ("Baran"), Burchard et ses compagnons de route jouent toujours avec la même identité musicale depuis les origines, à quelques exceptions près et elles sont malheureuses. Mieux encore : sur certains passages de Ibn Battuta (1994), Ni Hau (1996) ou même It Do (2016), soit l’album de passage de témoin entre Christian et Marja, on pouvait bailler de temps à autre ou trouver le temps long ; ici, même si tout n’est pas génial ou impérissable, cette sensation est absente. Surtout, EMBRYO sort une nouvelle pépite en Baran, quasi-single faisant notamment appel au folklore afghan, et qui enchante par son dynamisme.

Pour peu que l’on connaisse bien son EMBRYO, Auf Auf n’aura rien de franchement innovant ou absolument renversant : la formation nous sert toujours la même soupe. Pourtant, c’est une soupe aux ingrédients qui changent régulièrement (ce n’est pas paradoxal), au point qu’une impression de renouveau apparait quand même. La relève aurait pu être difficile à assumer, impossible à accomplir, et pourtant, Marja Burchard l’a fait. Un tour de force dont déjà on avait été témoins en concert depuis 2018, et qui se confirme en studio. Au moment où j’écris ces lignes, j’ai même de nouveau envie d’explorer la discographie de ce fantastique groupe qu’est EMBRYO. Et ça, c’est magnifique.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en MUSIQUES DU MONDE par WALTERSMOKE :


GURU GURU
2000 Gurus (2000)
Le Guru de l'an 2000




EMBRYO
Embryo's Reise (1979)
Le coup de pied au cul qu'il fallait


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Marja Burchard (batterie, percussions, claviers)
- Maasl Maier (basse, guitares, saxophone, cümbüş)
- Wolfi Schlick (flutes, saxophone)
- Jan Weissenfeldt (guitares)
- Johannes Schleiermacher (saxophone sur 3)
- Jakob Thun (batterie)
- Sasha Lüer (trompette, saxophone)
- Groxi (batterie sur 6)
- Mohcine Ramdan (guimbri, chant sur 2)
- Roman Bunka (oud sur 1)
- Abdul Samad Habibi (rabab sur 4)
- Parvis Ayan (tabla sur 4)
- Münchner Alphornkollektiv (cor des alpes sur 6)


1. Besh
2. Yu Mala
3. Auf Auf
4. Baran
5. Januar
6. Alphorn Prayer



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod