Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : The Velvet Underground , John Cale , Lou Reed And John Cale , Metallica, Antony And The Johnsons, Reed / Anderson / Zorn

Lou REED - Live In Italy (1984)
Par LE BARON le 14 Septembre 2016          Consultée 995 fois

Au creux de la vague de l’inspiration, un musicien peut être tenté par un enregistrement « Live ». Cela permet parfois de redorer un blason terni par le manque d’intérêt de disques récents, en balançant quelques « classiques » dont on sait qu’ils fonctionnent toujours bien en concert. Si l’on n’est plus capable d’écrire l’équivalent de « Walk On The Wild Side », pourquoi ne pas en proposer une nouvelle version ? Cela a l’avantage de plaire au plus grand nombre.

Vous l’aurez compris, je n’aime pas beaucoup les disques « Live ». La plupart des musiciens se contentent de rejouer des airs connus. Quelques-uns en profitent pour retravailler vraiment des morceaux, mais il faut quand même reconnaître qu’ils sont rares, surtout dans le rock. Ce Live In Italy - sorti plus tard sous le nom de Live In Concert, la première version étant destinée strictement à l’Europe et au Japon – fait pourtant du bien à tout amateur de Lou REED dont la traversée des années 80 fût presqu’entièrement calamiteuse.

Le groupe est impeccable : Robert QUINE, Fernando SAUNDERS, Fred MAHER. Guitare, basse, batterie. Lou REED semble en forme et ne massacre pas trop ses propres chansons. Le tout est très rock, mais sobre, sans les excès guitaristiques de Rock’n Roll Animal. Lou REED s’emporte un peu parfois, mais pas au point de se saboter lui-même. Des morceaux récents, comme « Martial Law » ou « Average Guy », respectivement tirés de Legendary Hearts et The Blue Mask, tiennent plutôt bien la route, à condition de n'être pas trop attentif à la médiocre qualité des textes. L’énergie est ici dans le plaisir d’une musique brute, dénuée de toute sophistication. C’est en fait la musique qu’a toujours aimée Lou REED : simple, avec un son un peu sale. Du rock, quoi. A cet égard, "Kill Your Sons" est d'ailleurs une réussite.

Cet album n’est donc pas mauvais. En revanche, passé le plaisir de retrouver un Lou REED en meilleure forme que sur ses précédents disques, force est de reconnaître que l’ensemble manque de nouveauté. Lou REED aligne ses chansons les plus connues : « Sweet Jane », « I’m Waiting for The Man », "White Light/White Heat", « Walk On The Wild Side », « Heroin », « Rock And Roll », sur près de la moitié du disque ! Il n’oublie certes pas de faire un tour par un versant plus raide de sa discographie en chantant « Some Kinda Love/Sister Ray », mais franchement, cette version de plus de 15 minutes était-elle nécessaire ?

Pas mauvais mais sans surprise, ce disque est très loin du formidable Live : Take No Prisoners de 1978. Lou REED nous propose ici un travail d’artisan, de bonne facture, mais sans vraiment de relief. Même si cela constitue un peu d’air frais dans ce coin renfermé de sa discographie, cela n’est pas inoubliable. Il s’agit au fond d’un best-of, avec un excellent groupe. Le genre de disque qui peut plaire à ceux qui ne connaissent pas encore Lou REED.

A lire aussi en ROCK par LE BARON :


Lou REED
Magic And Loss (1992)
Inspiré par le crabe.




Lou REED
Live : Take No Prisoners (1978)
One-man show punk


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Lou Reed (guitare, voix)
- Robert Quine (guitare)
- Fernando Saunders (basse)
- Fred Maher (batterie)


- live In Italy
1. Sweet Jane
2. I'm Waiting For My Man
3. Martial Law
4. Satellite Of Love
5. Kill Your Sons
6. Betrayed
7. Sally Can't Dance
8. Waves Of Fear
9. Average Guy
10. White Light/white Heat
11. Some Kinda Love / Sister Ray
12. Walk On The Wild Side
13. Heroin
14. Rock & Roll



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod