Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : The Velvet Underground , John Cale , Lou Reed And John Cale , Metallica, Antony And The Johnsons, Reed, Anderson, Zorn

Lou REED - New Sensations (1984)
Par LE BARON le 25 Septembre 2016          Consultée 539 fois

Ah, les années 80... Combien d'artistes se sont fracassés sur leurs boîtes à rythme en plastique, leurs guitares stridentes, leurs soli de saxophone insipides ? Lou REED ne fait pas exception. Jusqu'au boutiste dans tout ce qu'il entreprend, il est même allé plus loin que beaucoup d'autres ! Pour paraphraser Louis de Funès, on peut dire que si Legendary Hearts, son précédent album, était mauvais, New Sensations est très mauvais.

Les textes sont d'une platitude à faire rougir n'importe quel chanteur de pop. Essayons la chanson titre: "I took my GPZ out for a ride / The engine felt good between my thighs / The air felt cool, it was 40 degrees outside*." Les bras m'en tombent, mes oreilles saignent. Les autres chansons parlent de jeux vidéo ("My Red Joystick", fallait oser), d'amour, de... de rien. Je suppose qu'on est en droit d'aimer la pop, sa légèreté, son entrain. Sans doute. Mais nous parlons ici de l'auteur de Berlin et Street Hassle ! L'entendre se plier ainsi à la mode prouve qu'il est tombé dans un abîme créatif, et qu'il est prêt à tout pour avoir du succès. Il faut dire aussi que c'est l'époque du fric facile : Lou REED pose dans des pubs pour American Express ou Honda. Pourquoi lui ? Parce-qu'il incarne un rocker ayant commis quelques excès, et que l'industrie a compris que ce type de personnage peut également faire vendre. C'est l'époque du grand n'importe quoi.

Côté musique, ce n'est pas mieux. Si certains riffs sont très reediens ("Turn To Me", "The Great Defender (Down At The Arcade)"), les arrangements sont tous si laids et si datés que c'en est insupportable**. De plus, Lou REED joue toutes les parties de guitare, et ça... franchement, fallait pas. A chaque fois que Lou REED a été excellent, c'est qu'il était bien accompagné, soit par ses musiciens, soit par son producteur. Ses pires albums souffrent toujours des mêmes maux : pas de direction artistique, et REED se prenant pour un compositeur et un guitariste.

Il n'a donc tout simplement rien à dire. Dès lors, nous n'avons rien à écouter. Que cela ne nous empêche pas de rigoler ! Il faut absolument voir le clip de "I Love You, Suzanne", un des sommets du mauvais goût de l'époque, et qui en reprend tous les poncifs: Lou et son groupe jouent le morceau sur scène, une belle inconnue danse. Lou l'emmène sur sa moto (La GPZ ? Notons que si lui porte un casque, elle non). Lou retourne sur scène, tend sa guitare à son bassiste, et se met lui-même à danser. Et là ! Là.... Il faut avoir vu, une fois dans sa vie, une doublure (évidemment) de Lou REED se mettre à danser. Non mais franchement ! Le Rock'n Roll Animal qui tournoie et virevolte comme Patrick Swayze, c'est trop bon ! Et si typique de l'absence totale de sens du ridicule de ces années-là.

Il n'y a rien à sauver là-dedans. Lou REED, personnage excessif, mériterait que l'on revoit le système de notation de ce site. Ce n'est pas "décevant", c'est nul.


*"J'ai sorti ma GPZ (encore sa foutue moto !)pour aller faire un tour / C'était bon de sentir le moteur entre mes cuisses / L'air était frais, il faisait 40 degrés (Farenheit) dehors."

**Et pourtant: même si elle n'intervient que sur un morceau, regardez la composition de la section de cuivres. Que des très grands, avec qui il est normalement impossible de se rater.

A lire aussi en POP par LE BARON :


Randy NEWMAN
Good Old Boys (1974)
Pop/folk/jazz




Randy NEWMAN
Little Criminals (1977)
Pop/folk/americana


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Lou Reed (guitare, voix)
- Fernando Saunders (basse, choeurs, guitare)
- Fred Maher (batterie)
- Peter Wood (piano, synthétiseurs, accordéon)
- Lakshminarayana Shankar (violon électrique)
- Michael Brecker (saxophone ténor)
- Randy Brecker (trompette)
- Jon Faddis (trompette)
- Tom Malone (trombone)
- Jocelyn Brown (choeurs)
- Rory Dodd (choeurs)
- Connie Harvey - Background Vocals
- Eric Troyer - Background Vocals
- Waring Abbott - Photography, Art Directi


- new Sensations
1. I Love You, Suzanne
2. Endlessly Jealous
3. My Red Joystick
4. Turn To Me
5. New Sensations
6. Doin' The Things That We Want To
7. What Becomes A Legend Most
8. Fly Into The Sun
9. My Friend George
10. High In The City
11. The Great Defender (down At The Arcade)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod