Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 ...>...>>... 806
Comment poster un commentaire ?


BUMP
SUR TA BOUCHE


Le 10 Mai 2006 par SANDRA


Un album en effet très réussi, malgré sa courte durée. De quoi donner un peu de fraîcheur au rock français qui tend à beaucoup se répéter.
"Quelque chose se passe", "Déjà trop tard" et "Liberté de Quoi" sont particulièrement péchues, autant en version album qu'en live : mes trois préférées sans aucun doute.
Les mélodies sont bonnes, les grattes bien nerveuses et la batterie énergique à souhait sur certains morceaux. Le chanteur a une voix très spéciale, que je ne rattacherais pas à Saez. Elle est beaucoup moins traînante, bien moins gémissante. Au niveau du son en général, le clavier donne vraiment une couleur originale au son de Bump. C'est une petite touche vintage ou old school, qui n'est pas pour déplaire quand on aime le bon vieux rock. A noter également que les Bump sont aussi doués pour les ballades que pour les chansons tubesques !
L'album "Sur ta bouche" a l'avantage de ne pas être un bête plagiat de tout ce qu'on connaît déjà. Noir Désir est surement une influence, mais on a vraiment du sang neuf dans cet opus. Et c'est aussi un retour à la chanson courte, effectivement, avec par exemple "Sur ta bouche" qui est d'une efficacité détonante. La chanson se retient facilement, ses paroles sont simples mais elles se suffisent à elles mêmes. D'ailleurs au sujet de l'écriture des chansons, il faut souligner que les paroles ne sont pas niaises ou à la mode de Kyo : il y a sur certaines chansons une véritable recherche voire un certain engagement ("Liberté de quoi")... Autant dire que BUMP est une recette qui fonctionne plus que bien.
Je suis emballée par cet album auto-produit, et j'attends de pied ferme le prochain. A en juger par les lives, on ne va pas être déçus.





The SEX PISTOLS
NEVER MIND THE BOLLOCKS : HERE'S THE SEX PISTOLS


Le 09 Mai 2006 par DIDIER


A noter que la compil Kiss This sortie en 1992 contient tous les titres de Never mind the bollocks plus quelques autres titres. La compil a été assassinée par la critique à l'époque pour manque d'intégrité, alors qu'il y a tout dedans.





PLACEBO
MEDS


Le 08 Mai 2006 par ZAPAN


[...]

Comment donner 5/5 à un album comme celui là?
Il est écoutable certes mais les 5/5 devraient être reservés aux "chef d'oeuvre".

Il est totalement dans la lignée de son prédécesseur, c'est à dire calibré FM avec 2/3 bons tubes et c'est tout.

Même un Without You I'm Nothing était plus intéressant.



Par Forces Parallèles

Salut Zapan, comme tu peux le voir dans le texte précisé sur la page qui te permet de poster un commentaire, seuls les commentaires concernant LE DISQUE (edit, merci à Barz pour la correction) seront validés.

Je me suis donc permis de faire un peu d'élagage sur ce commentaire. L'autre est en cours de discussion.

J'éviterai donc de te faire un laïus supplémentaire sur le coté subjectif d'un avis concernant un disque.

Chipstouille





DAFT PUNK
HUMAN AFTER ALL


Le 07 Mai 2006 par MICROCUTS

Ouais, et quand je disais que ma critique etait a limage de lalbum des daft : très courte, quelques bonnes idées, un potentiel évident mais l'auteur se grattait les c... lors de la composition de son oeuvre :P





The SEX PISTOLS
NEVER MIND THE BOLLOCKS : HERE'S THE SEX PISTOLS


Le 06 Mai 2006 par LEO


Les Pistols, c'est un peu l'arbre qui cache la forêt!
il sert toujours d'étendard lorsque l'on évoque le courant 'Punk', mais il n'est certainement pas l'album le plus représentatif du mouvement originel (qui de toute façon, se barrait un peu dans tous les sens musicalement et idéologiquement parlant - mais c'était aussi voulu ainsi! chaque formation n'en faisant qu'à sa propre tête). Pour ma part, j'ai toujours préféré les 1er albums des Saints, des Clash, des Buzzcocks, de Stiff Little fingers, des Damned (plus fous) de Generation X, (plus pop), des Stranglers (plus arty et musiciens) que ce monolithique "Never Mind The Bollocks" qui m'a assez vite lassé (la voix nasillarde et désagréable de Rotten y étant pour beaucoup dans l'affaire d'ailleurs!).





INDOCHINE
L'AVENTURIER


Le 06 Mai 2006 par ANGEL D


Déja, je tiens à dire que je ne suis pas fan d'indochine.Je voudrais préciser que le 7em morceau a figuré sur ce disque bien après sa sortie (mon frere avait acheté le vinyl à l'époque il n'y avait que 6 titres).L'album est bourré à la gueule de clavier (j'entend pas grand chose à part ca!!!)
Je lui met 2/5 surtout pour l'aventurier:ce morceau est réussi.Indochine,C'est trop cul cul la praline mais tous n'est pas mauvais."L'opportuniste" est comme le dit la chronique sympathique.
"Leila" est pas marquante mais n'est pas désagréable tous comme "Dr love".Les deux dernières chansons font vraiment de la peine et ...(je vais rester poli)!







Emilie SIMON
VEGETAL


Le 06 Mai 2006 par LAURENT


Troisième album, troisième perle pour la belle Emilie. C'est vrai que le son est dense et qu'il faut un certain nombre d'écoutes pour commencer à vraiment saisir les subtilités de ce Végétal qui envahit tout. Mais dès le départ, j'ai été séduit par le concept intéressant de ce disque ainsi que par l'aspect envoûtant de certaines mélodies. Je trouve qu'Emilie atteint ici un degré d'équilibre et de maturité dans les compositions qui dépasse ce qu'elle proposait dans son (pourtant très bon) premier album. Et puis, comme d'habitude, le livret est superbe et le clip de fleur de saison plutôt réussi. Du tout bon, quoi !





Emilie SIMON
LA MARCHE DE L'EMPEREUR


Le 06 Mai 2006 par LAURENT


Je suis plutôt d'accord avec TED : elle est excellente cette BO !
Contrairement à l'avis du chroniqueur, j'ai trouvé qu'elle contribuait largement à donner de la vie et de l'émotion au film. En fait, quand je suis allé voir au ciné La marche de l'empereur, je n'avais jamais entendu parler d'Emilie Simon. Eh bien j'ai été captivé de bout en bout par la musique. Je reste encore, après de nombreuses écoutes, émerveillé par les nombreuses trouvailles sonores qui émaillent ce disque et par tout le travail mené autour des bruits du froid. Emilie, telle une fée des glaces pose sa voix fluette et douce sur des mélodies plus belles les unes que les autres.
Je n'ai pas vu la version US du film mais je suis persuadé qu'amputé de cette musique bien construite et originale, il doit perdre une bonne partie de son caractère captivant.





Emilie SIMON
EMILIE SIMON


Le 06 Mai 2006 par LAURENT


Un très bon premier album où l'on découvre la voix légère et belle d'Emilie, mais qui entraîne surtout l'auditeur dans un univers riche et personnel. Les morceaux sont très travaillés et en même temps remplis d'émotion. A noter aussi l'artwork magnifique. Un premier essai fort réussi pour ma part !





The SEX PISTOLS
NEVER MIND THE BOLLOCKS : HERE'S THE SEX PISTOLS


Le 06 Mai 2006 par ZIGGY


Attention attention, « The Great Rock and Roll Swidle » est un ramassis de conneries. Il faut regarder « L'Obscénité et la Fureur » du même Julian Temple pour se mettre à jour sur le sujet.

Il est vrais que McLaren a jeté son dévolu sur les Sex Pistols parce qu'ils correspondaient à ce qu'il pensait être rentable (si j'ai bien compris, Richard Hell l'a envoyé chier et il a pris le premier petit frère trouvé: Rotten) et qu'il les a lancés, mais la partie manipulations, marketing et pourriture est assez fumeuse. Le film lui même est l'escroquerie manipulée par McLaren, pas un documentaire correctement orienté sur le groupe.

Quand à Nevermind the Bollocks… c’est un total contresens – historique tout du moins – que de dire qu’il ne s’écoute pas en boucle, étant donné la manière dont il a été perçu à l’époque, faisant éclore bien plus de passions et vocations que le premier Velvet… C’est un disque qui fait sens au cœur d’une année bien précise, mais pas non plus pour quelques petits détails, faudrait pas déconner. Les accords, les textes, l’interprétation, et au dessus de tout, l’attitude, ça n’est pas rien. Ou sinon on aime pas le mouvement punk et on va écouter Gang Of Four, mais c’est un autre problème.





The SEX PISTOLS
NEVER MIND THE BOLLOCKS : HERE'S THE SEX PISTOLS


Le 06 Mai 2006 par DAVID


Je vois pas de mélodies sur ce disque, ou alors on n'a pas la même conception du mot ^_^ !!
Si on oublie un instant tout le foin qu'on en a fait autour, il reste un très bon album de rock !

Le film The great rock 'n' roll swindle est d'ailleurs culte ! Il montre bien la décadence des Sex Pistols, l'ironie du manager Malcolm McLaren, faisant tout pour faire durer la machine Sex Pistols même quand Johnny Rotten avait quitté le groupe. Jusqu'à racler les fonds de tiroir et faire enregistrer des morceaux chantés par Steve Jones ou des reprises débiles chantées par Sid Vicious (Come on everybody et sa célèbre version de My Way).
Finalement, le groupe n'a pas duré à cause du départ de Glen Matlock, c'était avec lui qu'a été composé la plupart des titres des Sex Pistols. Sid Vicious en était incapable.





MATMATAH
ARCHIE KRAMER


Le 04 Mai 2006 par MICKAEL


Je suis totalement satisfait de cette évolution qui oublie un peu le style breton. Cela leur permet de ne pas s'enfermer dans un seul style et de montrer qu'il sont réellement des musicien talentueux! Cet album est une merveille (mis à part Anita j'avoue), les mélodies son superbes et abordent tous les styles : blues (Le souvenir : superbe) , rock, punk, balade... En plus les paroles sont superbes, toutes en métaphores, assez humour noir...
Je pense sincèrement que Matmatah est LE grand groupe de rock francais, le seul capable de succéder à noir désir (bien que ce soit deux approches différentes du rock!
Jsuis accro





The DRESDEN DOLLS
THE DRESDEN DOLLS


Le 04 Mai 2006 par FREDEGAR BROWNLOCK

Cet album est fantastique.

Le deuxieme ne m'a pas convaincu... Je trouve qu'il n'a pas le potentiel pour faire vibrer le coeur... Dommage, car les Dresden sont beaux et capable de merveilles..

Bad Habits restera ma chanson préférée du duo.





NINE INCH NAILS
THE DOWNWARD SPIRAL


Le 04 Mai 2006 par FREDEGAR BROWNLOCK


Hurt est toujours belle à pleurer....





Michael JACKSON
THRILLER


Le 04 Mai 2006 par ANGEL D


A peu près d'accord avec la chronique sauf que moi je trouve juste la ballade de fin sympa "the lady in my life".Le solo de "beat it" est certe bon mais pas de quoi en faire un oeuf non plus!Totalement surestimé!En revenche ce morceau est génial,le riff de Luke déboite."Billie jean" est un classique avec une ligne de basse gravé dans les tete."thriller" est vraiment le meilleur morceau avec les 2 autres hits.

"Wanna be startin somethin" est un peu longue et les choeur finissent par pomper est c'est dommage car le rytme est vraiment entrainant!"Baby be mine"surtout et "the girl is mine" sont deux titres tous mignons et assez pop.
"P.Y.T" est entrainente et assez courte pour ne pas prendre la tete (la voix électronique à la fin fais un peu de la peine) et enfin "human Nature" est un beau morceau mais très surestimé.





ARCADE FIRE
FUNERAL


Le 04 Mai 2006 par MOX


Je n'étais pas au courant de ce buzz-là. Pas non plus que je sois très au courant de tout, en fait...Bref. J'ai découvert Arcade Fire il y a un peu plus d'un mois et j'ai été, très, très agréablement surpris. Après un nombre incalculable d'écoutes, certains morceaux me gonflent, certains l'ont fait dès le départ, et c'est pourquoi je trouve également que l'album est en demi-teinte. Trop de déchets comme "Une Année sans Lumière", "Crown of Love" (mauvais gout inside) ou "Neighborhood 4".

Pour le reste, c'est une autre affaire. Les mélodies, faussement entrainantes ou beaucoup plus douces, sont poignantes à de très nombreuses reprises, comme empreintes de mélancolie un peu urbaine. Très proche de l'auditeur. Surtout celles "scintillantes", qu'elles se noient dans un rock à peine plus énergique comme sur "Power Out" ou dirigeant les plus calmes comme "In the Back Seat".

Et puis, ça ne fout pas le cafard du début à la fin, "Haiti" le montre parfaitement, et avec réussite. Un morceau d'ailleurs très spécial, presque dansant. Non vraiment, "Funeral" n'est pas avare d'idées, mais son éparpillement l'a conduit à créer autant de musiques touchantes que de titres superflus.

Je vais les suivre, nécessairement. (très juste chronique, à propos)





PLACEBO
WITHOUT YOU I'M NOTHING


Le 04 Mai 2006 par SLOWDIVE


pas du tout d'accord avec la chronique. Pour moi cet album est le meilleur du groupe et de tres loin. Non ce n'est pas du rock gentil, c'est du putain de rock accrocheur et mélancolique avec des mélodies imparables. La chanson "without you i'm nothing" dépourvue de musicalité?.....il y a comme un probleme là non? Cette chanson est admirablement bien écrite. Personnellement j'adore tous les titres de cet album qui est à mon avis un classique du rock des années 90.





MARILLION
MARBLES


Le 03 Mai 2006 par VANNOORD


Mon Dieu, ça faisait un moment que je ne m'étais pas pris une claque pareille dans la figure en matière de progressif. J'ai eu aussi énormément de mal à me remettre du départ de Fish et je croyais que le groupe était mort. Mais non, il a repris vigueur avec une classe du tonnerre.
Ce "marbles" est une réussite totale. Le talent de ces gens crève l'écran, pardon la platine. On ne sait pas ce qu'on doit admirer le plus : les compositions, l'atmosphère, le jeu, le chant, les mélodies... Que ceux qui trouvent les mélodies plates écoutent "genie", ou "fantastic plates"...
Maintenant, au vu de l'évolution du groupe, je trouve que HOGARTH est plus à sa place que FISH s'il était resté.
Je m'en veux maintenant d'avoir été aussi long à réagir à un album pareil ; d'accord, c'est inadmissible !
Pour résumer ma pensée en une phrase, je dirai: "Que c'est beau !".





David BOWIE
HEROES


Le 01 Mai 2006 par HAYWIRE


2 étoiles pour l'un des disques les plus cruciaux de la carrière de Bowie ? Mal payé... Brian Eno apporte véritablement un plus, et "Heroes" confirmera encore plus la mutation du groupe entamée sur "Low", avant la rupture finale. Un disque qui réunit deux géants (Bowie et Eno), peu de temps avant que leurs égos respectifs ne se heurtent.

Le plus prétentieux est sans doute d'appeler ce disque "fatras prétentieux"...Au contraire ! Un album a ne pas manquer.





MOGWAI
MR BEAST


Le 30 Avril 2006 par MOX


Je n'ai pas été complètement convaincu par ce Mogwai. Je reconnais qu'il y a du nouveau, qu'il est moins doux et innocent que son prédécesseur, mais l'album souffre à mon gout d'une grosse baisse de rythme en plein milieu. Alors qu'il démarre terriblement bien, jouant toujours sur ces rythmiques limite dansantes, et toujours lumineuses (surtout "Auto Rock", puis plus loin "Friend of the Night"). Merci le piano pour l'occasion! "We're No Here" réhabilite la guitare, subitement géniale, glacée et saturée, directement comparable aux groupes de shoegazing.

Au beau milieu de l'album se trouvent trop de titres sans réelles structures, et le fait que ces Ecossais ne dépassent pas souvent le format standard d'une chanson donne une impression de plages transitionnelles, sans début ni fin, sans réel intéret. Des sons par-ci par-là...Et, pour ma part tout du moins, ce n'est pas ainsi que j'estime Mogwai.

"Auto Rock", "Glasgow Mega-Snake" (quel rythme!), "Friend of the Night" et "We're No Here" sortent amplement la tete hors de l'eau, le reste est malheureusement trop anecdotique je trouve.

En espérant que le reste de la discographie sera bientot chroniqué,







Commentaires :  1 ...<<...<... 767 768 769 770 771 772 773 774 775 776 777 778 ...>...>>... 806






1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod