Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK/POP  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (2 / 8)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Madcaps , The J. Geils Band , Them, The J. Geils Band
- Membre : Pretty Things/yardbird Blues Band, The Pretty Things , Superheavy, Ron Wood , Sugar Blue, Mick Jagger
- Style + Membre : Keith Richards , New Barbarians
 

 Site Officiel (3764)

The ROLLING STONES - Between The Buttons (1967)
Par MARCO STIVELL le 13 Août 2022          Consultée 107 fois

1967, année psychédélique pour les ROLLING STONES, à fond la caisse. Oui d'accord, les BEATLES les ont précédés, on sait. L'ont-ils pour autant mieux fait ? Sacrilège, sans doute, mais sans aller plus loin dans la comparaison, au moins, la bande à Keith n'a pas foutu des cuivres lourdingues sur refrain joyeux partout ! "Something Happened to Me Yesterday" figure même parmi ce qui pouvait se faire de mieux en la matière, tout comme cette présentation parlée impromptue.

J'adore cette année iconoclaste pour les 'mauvais garçons'. Dès l'intro de "Yesterday's Papers", ça se corse : roulements par Charlie Watts, clavecin et chant à la criée de Jagger, vibraphone qui répond, guitare nerveuse ensuite, "tou tou dou tou dou" efféminés... Who wants yesterday's papers? Who wants yesterday's girls? Nobody in the world !, et bim ! Plus loin, c'est la country rafraîchissante de "Cool, Calm and Collected" avec son tandem piano-dulcimer endiablé, son kazoo, son harmonica, son accélération etc, tellement fun ! Ils se marrent tous d'ailleurs, à la fin.

J'adore "Complicated", le blues-rock crasseux de "My Obsession", la basse de Bill Wyman sur "Miss Amanda Jones", la simplicité pop de "Connection", les guitares tellement bien affûtées de l'excellent "All Sold Out", avec son p'tit flageolet qui se balade au milieu. Et le slow nébuleux de "She Smiled Sweetly", Jagger jouant au crooner, moins emblématique que les "Nights in White Satin" et "A Whiter Shade of Pale" de la même année sans doute, mais aussi bon à mon sens. Et "Who's Been Sleeping Here?", grands accords plaqués et harmonica pour soutenir Jagger dans l'une de ses prestations les plus valeureuses et les moins connues. Et la petite folk sucrée de "Backstreet Girl" avec son duo accordéon-orgue berceuse.

Vraiment, oui, vive Between the Buttons (et son successeur) !

A lire aussi en ROCK par MARCO STIVELL :


John ENTWISTLE
Whistle Rymes (1972)
Son meilleur en solo.




Sheryl CROW
Sheryl Crow (1996)
Deuxième album de sheryl


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
   MARCO STIVELL

 
   (2 chroniques)



- Keith Richards (guitares, basse, chant, piano, orgue, chœurs)
- Mick Jagger (chant, harmonica, tambourin, maracas)
- Brian Jones (guitare, flûte, saxophone, clarinette, trombone, a)
- Bill Wyman (basse, orgue)
- Charlie Watts (batterie, percussions)
- Jack Nitzsche (clavecin, piano)
- Ian Stewart (piano, orgue)
- Shirley Watts (chœurs)


1. Yesterday’s Papers
2. My Obsession
3. Back Street Girl
4. Connection
5. She Smiled Sweetly
6. Cool, Calm & Collected
7. All Sold Out
8. Please Go Home
9. Who’s Been Sleeping Here?
10. Complicated
11. Miss Amanda Jones
12. Something Happened To Me Yesterday



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod