Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (2 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Jon & Vangelis, Aphrodite's Child, Irene Papas & Vangelis

VANGELIS - Albedo 0.39 (1976)
Par WALTERSMOKE le 6 Mars 2013          Consultée 754 fois

Parfois, il arrive que des oeuvres soient si géniales que les mots viennent à manquer rapidement pour ce qui est de les décrire. Et lorsqu'ils viennent, la peine de devoir user d'un vocable peu large arrive plus vite qu'on le voudrait. Albedo 0.39 de VANGELIS fait partie de ce genre d'album.

Suivant de près Heaven And Hell, plaçant déjà la barre très haut, cet opus se place en incontournable de la musique électronique. Il peut même se targuer de bien tutoyer Oxygène et Stratosfear, et d'imposer Vangelis comme un géant – si ce n'est déjà fait. Albedo 0.39 est un album cosmique, aucun doute dessus. L'esprit s'envole littéralement pour s'emporter dans un monde complètement fou.
L'album commence d'ailleurs très fort avec un "Pulstar" que je n'hésite pas à qualifier de cultissime, rien que ça. VANGELIS y effectue une démonstration de force avec ses séquenceurs. Accessible et complexe à la fois, il n'a de cesse d'éblouir à chaque écoute. Le constat est tout à fait le même pour bien d'autres titres. Que dire de "Alpha", par exemple ? Certes, son côté démagogique peut légèrement rebuter, mais il est incroyable de voir – enfin, d'entendre – des mélodies aussi simples et convenues faire mouche. C'est là que le talent de VANGELIS resplendit, il réussit là où un autre aurait fait une horreur new-age.

Albedo 0.39 possède aussi des morceaux difficiles d'accès. Ainsi, dire qu'on a aimé d'emblée "Main Sequence" assurera une réputation de menteur tant il est rebutant. VANGELIS joue une musique très rock à tendance progressive à priori monotone et lourd. Toutefois, à force d'écoutes, il arrive à se faire aimer. Idem pour la fabuleuse suite "Nucleogenesis". VANGELIS n'a jamais marié avec autant de génie le prog et l'électronique, et par extension ne le fera plus jamais.

Je pourrais parler des heures d'Albedo 0.39, mais il vaut mieux en rester là. Il est tellement riche qu'à chaque écoute, quelque chose de nouveau est découvert. En alliant la thématique formidable de l'espace et son talent, VANGELIS a crée le chef-d'oeuvre ultime de sa vie. Si The City en est le pinacle, alors Albedo 0.39 est au mont Everest.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par WALTERSMOKE :


DAFT PUNK
Alive 2007 (2007)
Faux live, vraie compile




Jean-michel JARRE
Les Concerts En Chine (1981)
Jarre en chine : Historique


Marquez et partagez





 
   GOUNOUMAN

 
   ARP2600
   WALTERSMOKE

 
   (3 chroniques)



- Vangelis (tous les claviers)


1. Pulstar
2. Freefall
3. Mare Tranquillitatis
4. Main Sequence
5. Sword Of Orion
6. Alpha
7. Nucleogenesis Part.1
8. Nucleogenesis Part.2
9. Albedo 0.39



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod