Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-AGE/AMBIENT  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Jon & Vangelis, Aphrodite's Child, Irène Papas & Vangelis

VANGELIS - Themes (1989)
Par AIGLE BLANC le 18 Novembre 2015          Consultée 808 fois

Des compilations de VANGELIS, il en est paru à la pelle depuis 1978, souvent élaborées en dépit du bon sens par des commerciaux ne connaissant absolument rien à l'univers multi-dimensionnel du compositeur grec. Pourtant, il en existe deux, plutôt recommandables, dont celle qui occupe la présente chronique.

Themes est la première compilation que consacre le label Polydor à VANGELIS. Cela tombe bien car les albums édités chez Polydor comptent parmi ses meilleurs. Jugez-en donc : L'Apocalypse des Animaux (1973), China et Opéra Sauvage (1979), Odes avec Irene PAPAS (1979), See You Later (1980), Chariots of Fire (1981 -si ce n'est pas sa meilleure BO, c'est incontestablement celle qui lui a ouvert la voie du succès international), Antarctica (1983). Il n'y a pas grand-chose à jeter au cours de cette période féconde et très inspirée : sa période classique en somme.

La sélection des titres par conséquent ne présentait pas de risque majeur. Polydor a choisi un angle d'approche qui privilégie les musiques de films. Normal, me direz-vous quand sur les 7 opus qu'il a édités, 4 sont issus des BO. Cela assure une cohérence stylistique profitable à l'écoute de Themes, VANGELIS ayant marqué de son empreinte inimitable la musique du 7°art.

Une telle ligne thématique explique par exemple l'absence de Odes au programme. Mais alors comment expliquer la présence de See You Later et de China qui ne sont pas des BO et jouissent pourtant d'un titre pour le premier (le magnifique bluesy pianistique "Memories of Green") et de deux extraits pour le second (les excellents "Chung Kuo" et "The Tao of Love")? Il est vrai que "Memories of Green" est surtout connu par sa présence au sein de la BO de Blade Runner bien qu'il soit antérieur au film de Ridley SCOTT, le cinéaste anglais ayant eu la riche idée d'exploiter cette composition dans la séquence où la jeune Rachel apprend de Deckard ses origines de répliquante, ses souvenirs lui ayant été implantés en guise de mémoire artificielle. En revanche, China ne présente aucun lien avec le cinéma. Sa présence nuit à la logique thématique de la compilation. Il eût été plus judicieux de choisir un extrait supplémentaire soit de L'Apocalypse... soit d'Opéra Sauvage. Et pourquoi pas dans la foulée avoir l'audace de proposer un long titre comme "Rêve" qui révèle pour le coup un VANGELIS au sommet de son art? Ce serait la moindre des choses, non, dans une compilation?

Autre regret : l'ampleur et la majesté du beau "Theme From Antarctica" sont sérieusement saccagées par une coupe honteuse qui réduit de 3 minutes ce titre pulsé. Or, le dernier tiers de cette composition est justement celui qui développe la mélodie principale et lui confère sa dimension symphonique grâce à un pont exaltant qui porte le retour final de la mélodie à un degré d'incandescence... absent donc de cette version tronquée. Pourtant, il y avait de la place pour intégrer l'intégralité de ce thème. Quel dommage !

Cette légère faiblesse de la cohérence thématique est largement compensée en revanche par la présence exceptionnelle de 5 inédits : le "Main Theme" délicat et sensible de Missing, BO invisible malgré l'obtention de la Palme d'Or du film de Costa GAVRAS en 1982. Les très climatiques "Opening..." et "Closing Titles" du film Mutiny On The Bounty (1984). Et bien sûr, atout majeur de cette compilation, la présence "bénie" pour tout fan qui se respecte de deux extraits officiels de Blade Runner : le "Love Theme" dont le saxo langoureux me rappelle immanquablement celui de "Careless Whisper", le slow millésimé de George MICHAEL, et le "End Titles" à la rythmique futuriste, l'un des titres emblématiques du chef-d'oeuvre de Ridley SCOTT. Il faut rappeler que depuis 1982, année d'exploitation dans les salles de Blade Runner, les mélomanes n'avaient eu qu'une médiocre adaptation symphonique de la BO par le New American Orchestra à se mettre sous les oreilles. En effet, pour des problèmes de droit très complexes, Polydor n'a jamais pu éditer la musique. Aussi, lorsque ledit label intégra ces deux extraits de la bande musicale, dans leur version originale qui plus est, cela déclencha un vent de pâmoison qui fit espérer la future sortie du disque, attente qui fut récompensée en 1994 (12 ans après la sortie du film) par le label EastWest.

La cohérence stylistique de cette compilation permet d'en accroître le confort d'écoute. Elle valorise la part "smooth" de VANGELIS qui délivre un fort sentiment de paix et d'harmonie. Les compositions de ce programme se reconnaissent à la finesse de leur exécution et à la majesté des arrangements, domaine dans lequel excelle le musicien grec, que ce soit pour élaborer des hymnes élégants comme celui d'Opéra Sauvage, des pièces sentimentales comme le "Love Theme" de Blade Runner ou le très sensuel "Tao of Love" de China, des berceuses à la tendresse bouleversante comme "L'Enfant", "Main Theme from Missing" et la sublime "Petite Fille de la Mer".

Je savoure aussi la présence de "Five Circles" (extrait méconnu de la BO de Chariots of Fire), à mon sens le plus bel hymne de VANGELIS, plus subtil que celui du "Main Theme" ultra oscarisé dont les compilations nous rebattent les oreilles depuis le milieu des années 80 et que même connaît un auditeur peu familarisé avec l'oeuvre du compositeur de Blade Runner. "Five Circles" déploie un hymne dont le caractère triomphant est nuancé par une secrète mélancolie qui en fait tout le prix.

Theme est la compilation idéale pour initier un voyage aux confins d'une oeuvre multi-directionnelle dont la future exploration réservera bien d'autres surprises aux néophytes.

A lire aussi en NEW-AGE/AMBIENT par AIGLE BLANC :


Steve ROACH
Streams And Currents (2002)
De l'ambient de haute voltige




Julee CRUISE
Floating Into The Night (1989)
Une ode synthétique à la nuit des amours défuntes


Marquez et partagez





 
   AIGLE BLANC

 
  N/A



- Vangelis (tous les claviers, percussions et batteries)
- Dick Morrissey (saxophone dans 'love theme')


1. End Titles From 'blade Runner'
2. Main Theme From 'missing'
3. L'enfant
4. Hymn
5. Chung Kuo
6. The Tao Of Love
7. Theme From 'antarctica'
8. Love Theme From 'blade Runner'
9. Opening Titles From 'mutiny On The Bounty'
10. Closing Titles From 'mutiny On The Bounty'
11. Memories Of Green
12. La Petite Fille De La Mer
13. Chariots Of Fire
14. Five Circles



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod